Asnières-lès-Dijon inaugure sa Résidence Sérénitis L'Eau Vive

Asnières-lès-Dijon inaugure sa Résidence Sérénitis L'Eau Vive

Contact :

Orvitis
Office Public de l'Habitat de la Côte-d'Or
17 Boulevard Voltaire
21000 Dijon
0 810 02 10 00
http://www.orvitis.fr/


05 juillet 2017

Si la possibilité de vieillir est une formidable chance pour les humains, elle crée de nombreux défis et problèmatiques comme l'isolement et la dépendance. A Asnières-lès-Dijon, quinze mois après le démarrage de la construction, les premiers locataires emménageaient dans la première résidence Sérénitis de Côte-d'Or : un ensemble de 20 logements, réservés aux personnes de plus de 60 ans ou aux personnes handicapées. La Résidence l’Eau Vive a été inaugurée par Patricia GOURMAND, Maire d’Asnières-lès-Dijon, François-Xavier DUGOURD, Président d’Orvitis, en présence de François SAUVADET, Président du Conseil départemental de la Côte-d’Or et d’Atanase PERIFAN, Président de la Fédération Européenne des Solidarités de Proximité.

 

Discours de Patricia Gourmand, Maire d’Asnières-lès-Dijon

Asnières, un village ou il fait bon de vivre ensemble

"Asnières est fier ce soir de vous voir aussi nombreux pour inaugurer cette résidence Sérénitis, un projet qui a commencé en 2014
Ce soir je souhaite remercier Orvitis d’avoir pensé à Asnières pour concrétiser ce nouveau concept : construire une maison qui aura pour vocation à accueillir des personnes retraitées et ou handicapées. Ce nouveau concept est en totale adéquation avec les valeurs de notre village « le savoir bien vivre ensemble ». C’est pourquoi nous avons tout de suite accepté ce projet…
Et aujourd’hui nous sommes là tous ensemble pour inaugurer cette résidence.

Patricia Gourmand, Maire d’Asnières-lès-DijonEntretemps beaucoup de travail et je tiens à remercier particulièrement le personnel d’Orvitis qui à surveillé les travaux de construction, qui nous a accompagner pour l’écriture du cahier des charges pour choisir l’association qui aura pour mission d’accompagner les locataires , qui a plancher sur cette nouvelle aventure du « bien vivre ensemble » et à remercier aussi mon équipe municipale et l’équipe du CCAS qui a suivi tous ces travaux.
Aujourd’hui nous inaugurons un bel immeuble, mais nous finalisons un très beau travail de concertation, de mutualisation de nos efforts..
Aujourd’hui, pour tout ce que nous entreprenons, nous devons le faire en concertation avec tous les protagonistes, dans en réflexion collective, le but étant de faire le mieux possible,  pour que chacun puisse en retirer profit.
Asnières est un village qui a pour principe de bien accueillir ses nouveaux habitants et je crois qu’Asnières a su anticiper l’arrivée de cette nouvelle résidence, des médecins, des kinésithérapeutes,  un salon de coiffure, un salon d’esthétique, un boucher,  un boulanger et bientôt un commerce de proximité. Et là encore un travail qui a pu être réalisé grâce à l’aide toujours présente de l’Etat et du Conseil départemental. 
Je finis ce discours en remerciant les nouveaux locataires qui ont jouer le jeu du label « Village en poésie », label qui nous a été attribué cette année. Ils ont en effet accepté de choisir un nom pour leur nouvelle résidence en jouant avec les poètes et leurs compositions. Encore Merci à tous de mettre en lumière notre beau village d’Asnières ou il fait bon de vivre ensemble."

 

 

 François-Xavier DUGOURD, Président d’Orvitis

François-Xavier DUGOURD, Président d’Orvitis"Cette résidence s’inscrit dans le projet global d’aménagement du lotissement du Domaine de la Source. Joël ABBEY, alors président d’Orvitis était venu visiter le chantier. Tous les lots ont quasiment trouvé acquéreur. Les constructions avancent. Nous allons bientôt engager la deuxième phase... Au sein de ce lotissement, Orvitis construira 4 pavillons, dont 3 proposés en location-accession. Les travaux de construction débuteront en septembre. A cette période, démarrera également dans notre ensemble immobilier les Balcons des Crais, l’important chantier de requalification des voiries et du stationnement, ainsi que la modernisation de la chaufferie... L’inauguration de la résidence intervient 15 mois après le démarrage des travaux ... Pour la résidence que nous venons d’inaugurer, lors de la première pierre, posée officiellement en mars 2016, Agnès JAMES avait présenté le programme à partir d’une maquette. Aujourd’hui, nous l’avons découvert grandeur réelle. Et le résultat est conforme à la maquette, je remercie Agnès JAMES, pour avoir su traduire toutes nos attentes et toutes ces dimensions."

 

Pour son président, François Sauvadet, le Conseil Départemental est le premier garant des solidarités humaines et territoriales et le 1er interlocuteur des aînés, à ce titre, la résidence L’Eau Vive d’Orvitis - bras armé pour la politique de logement du Conseil Départemental - répond parfaitement à ces missions.
Selon lui, si la possibilité de vieillir est une formidable chance pour les humains, elle crée de nombreux défis et problèmatiques comme l'isolement et la dépendance qui ont un coût très important. Pour y répondre, le Conseil Départemental consacrera en 2017, 78,6 M€ aux personnes âgées. Il privilégie une politique d'accompagnement sur 100 % du territoire côte-d'orien et encourage le maintien à domicile des personnes agées en évitant leur isolement. Afin de réfléchir aux solutions de demain, le projet FUTURS 21 présenté en début d'année, vise à faire de la Côte-d'Or le laboratoire français des modes de vie de demain.

François SAUVADET, Président du Conseil départemental de la Côte-d’Or "C’est avec une grande joie que j’assiste avec vous ici à Asnières-lès-Dijon à l’inauguration de la résidence L’Eau Vive d’Orvitis.
Cette résidence est une alternative entre le domicile et l'établissement qui permet de lutter contre l'isolement des personnes âgées. Tout son intérêt est de proposer un environnement sécurisé et un habitat adapté aux problématiques générées par le vieillissement. Mais la singularité qui fait la force de cette résidence, c’est qu’elle a été conçue dès le départ avec une offre de services adaptée, couplée à un projet innovant de lien social, pour le vivre ensemble.
On peut dire que c’est une belle semaine pour ORVITIS puisqu’on était déjà ensemble hier pour l’inauguration de la nouvelle agence commerciale Place de la République à Dijon.
Et j’ai pu réaffirmer à quel point le CD 21 reste attaché à ORVITIS, qui est notre bras armé pour la politique de logement.
Malgré les changements institutionnels consécutifs à la loi NOTRé et au passage de la communauté urbaine de Dijon en Métropole, le CD 21 entend bien poursuivre sa politique en faveur de l’habitat !
Premier garant des solidarité humaines et territoriales, le Conseil Départemental a bien entendu souhaité accompagner la réalisation de cette résidence SERENITIS.
Le CD 21 a assuré la garantie des emprunts et a versé une subvention de 40 000 euros.
En soutenant cette opération, le Département est bien dans son rôle puisqu’il est le 1er interlocuteur des aînés, et le restera même après la création de la métropole.
Le vieillissement de la population est une formidable chance mais aussi un défi qui nous concerne tous.
Aujourd'hui, 130 000 habitants ont plus de 60 ans en Côte-d'Or.
En 2030, ils seront plus de 160 000. (Près du tiers de la population)
Dans le même temps, le nombre de personnes âgées de plus de 80 ans augmentera de 30 % en Côte-d’Or : leur nombre passera de 32 000 à 41 300.
Même si vieillir dans de bonnes conditions n’a pas de prix, la dépendance a aujourd’hui un coût. Il nous appartient à tous de trouver des solutions courageuses, pérennes et soutenables face à ce défi.
Malgré un contexte financier national difficile et une baisse des dotations de l'Etat de 28 millions d'euros cette année, le département consacrera en 2017 plus de 271 millions d'euros au domaine social, dont 78,6 M€ consacrés aux personnes âgées.
Nous sommes très attachés à une politique d'accompagnement des personnes âgées sur 100 % du territoire côte-d'orien.
Le bien-vieillir est pour nous une priorité : notre objectif premier est de privilégier le maintien à domicile et d'améliorer la prise en charge de la dépendance à travers les EPHAD.
Notre volonté est bien d'encourager et de faciliter la vie à domicile en évitant l'isolement.
Je tiens à saluer le partenariat que nous avons construit avec nos partenaires, et notamment au travers de la Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d'Autonomie des Personnes âgées.
Grâce à ce nouveau dispositif, nous développons de nouveaux leviers dans le domaine de la prévention.
Un mot, enfin, sur un des projets qui me tient le plus à cœur : FUTURS 21.
Le projet FUTURS 21 vise à faire de la Côte-d'Or le laboratoire français des modes de vie de demain.
Mais pour réussir à mettre en place ce concept et ce « territoire du futur », il faut une forte implication des responsables politiques et économiques du territoire.
C’est dans ce cadre que le CD 21 et ORVITIS coopèrent et réfléchissent ensemble sur des projets d’avenir.
La question du « bien vieillir » est bien entendu une problématique au cœur de notre réflexion car – je l’ai déjà dit – elle va se poser à nous de manière croissante.
Il est donc indispensable de se projeter vers le futur, pour innover et apporter des solutions nouvelles qui répondent à nos besoins à venir.
Les nouvelles résidences SERENITIS d’ORVITIS, comme celle-ci, répondent déjà à ces nouvelles attentes.
Ce qui sera expérimenté avec succès ici pourra ainsi être montré en exemple pour être généralisé.
Mais la construction de nouvelles résidences ne répondra pas complètement à la problématique de l’accueil des personnes âgées.
Car selon un sondage publié en 2016, 8 personnes sur 10 veulent passer la fin de leurs jours à domicile.
C’est la raison pour laquelle, dans le cadre du projet FUTURS 21, nos équipes envisagent des projets qui concernent l'amélioration des habitats pour les personnes âgées en situation de dépendance alliée à l'utilisation d’outils numériques ou d’applications domotiques.
Aussi, j’ai demandé à ce que l’on aménage un appartement laboratoire, pour l’expérimentation in situ des innovations pour l’habitat des personnes âgées.
Il y en aura un ici à Asnières, et un autre dans le rural, afin de bien montrer que l’on se préoccupe de nos aînés sur 100% du Département.
Je remercie ORVITIS et son président d’avoir accepté de rentrer dès le début dans ce projet, qui -j’espère- débouchera sur des innovations concrètes et utiles au service des Côte-d’oriens et fera de la Côte-d’Or un Département pilote pour l’accueil et le logement des seniors."

 Asnières-lès-Dijon inaugure la Résidence Sérénitis L'Eau Vive

 

 

Au cœur du Domaine de la Source, la Résidence l’Eau-Vive


Sur un terrain de 2751 m², avec une forme géométrique très particulière, l’ensemble immobilier se situe à l’entrée du nouveau lotissement. Conçue par l’architecte Agnès JAMES du cabinet dijonnais Topoïein, la construction contemporaine est composée de deux bâtiments à un étage séparés par une allée piétonne menant à un parking, à l’arrière du terrain.
Les deux modules comptent chacun 10 appartements (5 type 2 et 5 type 3), avec une entrée individuelle. Les surfaces des logements varient de 47 m² pour un T2, jusqu’à 68 m² pour un type 3. Ils sont tous accessibles aux personnes à mobilité réduite et prévus adaptés à une perte d’autonomie. Le bâtiment B compte également un petit bureau, réservé aux gestionnaires de la résidence.

Asnières-lès-Dijon inaugure la Résidence Sérénitis L'Eau ViveCôté sud, un léger décalage isole les terrasses, créant un espace ouvert privé et intime. Les toitures, peu pentues et à un pan alterné, donnent un rythme à l’alignement, accentué par les couleurs des enduits des façades, avec une alternance de blanc cassé, d’ocre clair et ocre rouge.

Au nord, les façades sont en alignement pour minimiser les déperditions thermiques. La coursive d’accès aux logements,  avec des claires-voies bois à hauteur de chaque entrée, anime cette façade. Les deux bâtiments sont reliés par une passerelle, accessible soit par un escalier soit par un ascenseur, et qui dessert, via la coursive, les 10 appartements situés à l’étage.

Chaque logement du rez-de-chaussée dispose d’un petit jardin privatif (30 à 50 m²), séparé par des haies vives. A l’étage, les séjours s’ouvrent sur les terrasses (de 9 à 24 m²). Le chauffage et l’eau chaude sont produits par des chaudières gaz individuelles.

A l’arrière de la résidence, un parking est accessible depuis une voirie aménagée à gauche de l’ensemble immobilier. Des allées piétonnes mènent les résidants à la coursive ou à l’ascenseur. Parking et sentiers piétonniers sont largement végétalisés, pour créer un espace ombragé.
A l’entrée du parking, un local annexe est dédié aux deux roues et au stockage des conteneurs de déchets.


L’Eau Vive une résidence
 
Nouveau concept qui s’inspire des résidences-services prévues par la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, les résidences labellisées Sérénitis  associent :
des logements accessibles et adaptés à la perte de mobilité, dédiés aux séniors autonomes de plus de 60 ans ou aux personnes handicapées, et relevant de la réglementation du CCH.
une offre de services pour bien vivre à domicile : présence d’un accompagnateur de vie sociale pour un soutien dans le quotidien (assistance aux démarches administratives, petits travaux dans le logement…).
un projet de lien social, pour le vivre ensemble. Des animations et actions collectives, en lien avec les activités disponibles dans la commune, mises en place par un Comité des résidants.

La mise en œuvre de l’offre de services a été confiée, par le biais d’un appel à projet, à Atôme, filiale de la Mutualité Française Bourguignonne. Une convention tripartite signée avec la Commune d’Asnières-lès-Dijon organise le développement d’animations au sein d’une salle mise à disposition par la Commune.

Des premières actions « Voisins solidaires »
Pour renforcer les solidarités de proximité, développer les petits services et l’entraide entre voisins qui facilitent la vie au quotidien, Orvitis s’appuie sur le dispositif porté par l’Association nationale « Voisins Solidaires » :
des actions, comme la Fête des voisins, Le Noël des Voisins... des outils : l’annuaire des voisins, le guide du « bon voisinage », le panneau d’affichage Voisins Solidaires, le kit été des voisins...

Eléments financiers

Le coût total de l’opération s’élève à plus de 1,9 million d’euros, financés principalement par Orvitis, par emprunt auprès de la Caisse des Dépôts et Consignation, ainsi que par un prêt accordé par la CARSAT.
Le Conseil Départemental de la Côte-d'Or, qui assure par ailleurs la garantie des emprunts, a versé une subvention de 40 000 euros.

Les loyers des logements, en fonction de la typologie (et la surface) et de la catégorie (PLUS ou PLS), varient de 300 € pour un T2 à 540 € pour un type 3, hors charges. Ils ouvrent droit à l’APL.

Intervenants sur l’opération
Maitrise d'œuvre : Cabinet TOPOÏEIN – Dijon
BET Structure : SYNAPSE CONSTRUCTION – Dijon
BE Fluides : OSMO INGENIERIE – Dijon
Contrôle Technique : Bureau Véritas– Dijon
SPS : QUALICONSULT SECURITE – Dijon
Terrassement - VRD : GIRARD SAS – Gevrey-Chambertin
Gros-œuvre : GC-BAT – Dijon
Charpente bois : MORTIER – Marey-sur-Tille
Couverture – zinguerie - étanchéité : IS COUVERTURE – Is-sur-Tille
Ravalement : COULEUR FACADES – Mâcon (71)
Menuiserie ext PVC : PACOTTE & MIGNOTTE– Dijon
Menuiserie int bois : PORCHEREL – Chevigny-Saint-Sauveur
Cloisons-doublages – Peinture : ALLOUIS – Marsannay-la-Côte
Revêtements de sol : DEL TOSO – Fauverney
Serrurerie : SAS ANTONIETTI – Exincourt (25)
Ascenseur : SCHINDLER – Besançon
Electricité : STCE Electricité – Saint-Apollinaire
Plomberie-Sanitaire - Chauffage-ventilation : MUNIER – Fontaine-lès-Dijon

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Varois-et-Chaignot : Premiers coups de pelle pour Les Rives du Sauvigny
Renforcer l’attractivité, conforter le dynamisme tout en...
Arc-sur-Tille inaugure 7 nouveaux logements ORVITIS
Patrick Morelière, maire d'Arc-sur-Tille, François Sauvadet,...
Saint-Apollinaire, une future résidence intergénérationnelle « Atout Age »
Au cœur du nouveau quartier du Pré-Thomas, la construction de...
Saint-Nicolas-lès-Cîteaux, inauguration de différents travaux de voirie et du jardin conservatoire.
De nombreuses personnalités sont venues assister Florence Zito,...
Travaux de création d'un échangeur Ecopôle Valmy-Zénith
Fermeture de la bretelle d'accès à la rocade-est depuis le centre...
Bellefond investit pour le bien-être de ses habitants.
La crise vous connaissez ? A Bellefond on connait aussi, mais une gestion...
L'anis a maintenant son joli musée !
Il est petit, il est kiki, il est mimi…Il est tout mignon le petit...
L'investissement public, un levier de croissance des territoires
Vincent Martin, Président de la FRTP Bourgogne demande aux élus...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *