Le Conseil Départemental accompagne les artisans de Côte-d'Or.

23 mai 2017

Soutien fidèle de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat Interdépartementale, le Conseil départemental de la Côte-d'Or s'est réengagé aux côtés des artisans à travers la convention cadre votée le 27 mars par la majorité des Conseillers. 
A cette occasion, deux artisans labellisés "Excellence artisanale" ont présenté les atouts de ce nouveau dispositif.

François SAUVADET, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or et Régis PENNEÇOT, Président de la délégation Côte-d'Or de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat Interdépartementale ont signé un accord-cadre entre la Chambre de Métiers et de l'Artisanat et le Conseil départemental. Ce partenariat prévoit une enveloppe de 240.000 euros par an pendant 3 ans destinée à financer des actions répondant, entre autres, aux axes suivants : assistance aux artisans en difficultés, maintien des services marchands de proximité en milieu rural, l’artisanat au service du maintien des seniors à domicile, sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat et soutien à l’appropriation des usages numériques et des technologies de l’information et de la communication par les artisans.

François SAUVADET, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or et Régis PENNEÇOT, Président de la délégation Côte-d'Or de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat Interdépartementale

Régis Penneçot a chaleureusement remercié François Sauvadet pour son engagement envers les artisans et la Chambre de Métiers et de l'Artisanat Interdépartementale, soulignant que la subvention est passée de 35 000 euros en 2011 à 240 000 euros en 2017, "ce qui est un pied de nez à la loi NOTRé... Mise en place pour le développement de l’Artisanat, cette convention de part l'importance des aides qu'elle induit, traduit la réelle volonté du Conseil Départemental de soutenir nos artisans et de s’attaquer à un maximum de problématiques auxquelles les artisans font face au quotidien.".

Pour François Sauvadet, avec ce nouvel accord-cadre très ambitieux, adopté à l’unanimité par l’Assemblée départementale du 27 mars dernier, le Conseil Départemental fait tout ce que la loi lui permet afin d’aider au mieux les artisans qui sont un rempart contre la fracture territoriale. Au travers de ce nouvel accord-cadre, le Conseil Départemental continue à soutenir les artisans de Côte-d'Or au moyen d’actions concrètes, tangibles, relevant des champs de compétences ... En effet, rappelle t-il, "le Conseil Départemental a perdu la compétence économique mais pas la compétence d'aménagement du territoire, et c'est à travers cette dernière que nous avons pu mettre en place cette convention".

En tant que chef de file des solidarités humaines dans les territoires, le Conseil Départemental continue ainsi à soutenir les 9 000 entreprises artisanales, et les 28 000 artisans de Côte-d’Or.

La Côte-d’Or regorge d’artisans talentueux, répartis aux quatre coins du territoire, dans des secteurs d’activité variés.

"En étant présents dans chacune des 704 communes de notre département, les artisans sont un rempart contre la fracture territoriale. Ils permettent, vous permettez de dynamiser nos cantons, en particulier en milieu rural, puisqu’en étant présentes dans chaque bourg, vos entreprises artisanales garantissent le maintien de services de proximité, parfois les derniers, à la population locale. Si les artisans contribuent à l’économie de nos villages, ils assurent un lien social là où l’Etat recule, et ils animent les communes rurales. Les artisans sont donc des acteurs à part entière de la solidarité territoriale.

C’est la raison pour laquelle je reste particulièrement vigilant quant au maintien des services marchands de proximité en milieu rural, qui constitue un axe fort de la nouvelle convention.

J’insiste sur cet enjeu, qui me tient particulièrement à cœur et pour lequel je sais le Président Penneçot également très impliqué.

Je veux d’ailleurs souligner l’action de la Chambre de Métiers, qui va à la rencontre des acteurs locaux en milieu rural afin de renforcer le maillage des services de proximité sur l’ensemble de notre territoire, notamment en animant des réunions collectives avec les chefs d’entreprise artisanale, quelle que soit la densité de population ou l’activité économique des territoires retenus.

C’est là une illustration de la complémentarité de nos deux institutions en matière d’aménagement du territoire.

L’ancrage de nos artisans dans chacun des villages de la Côte-d’Or fait vivre notre patrimoine et perpétue nos traditions."

 

Le label « L’Excellence Artisanale »

 

Concrètement, ce que prévoit la convention !

1 Le label « L’Excellence Artisanale » 

La mise en place de cet outil de promotion du savoir-faire des meilleurs artisans de Côte-d’Or est un volet clé de la nouvelle convention triennale, pour laquelle le Conseil Départemental a financé 55 300 € depuis l’année dernière. 21 000 € en 2016 et 34 300 € en 2017.

Le label permet de fédérer les meilleurs artisans, de les valoriser au travers de campagnes de communication que vous venez de décrire, et je vous annonce que d’autres partenariats sont en réflexion afin de faire découvrir votre savoir-faire au plus grand nombre.                

Thierry HENRIOT, patron de Is Couverture Zinguerieest Maître Artisan, Maître d'apprentissage confirmé, il a obtenu le prix de la dynamique artisanale, est diplômé d'honneur des meilleurs ouvriers de france. "On obtient le label Excellence Artisanale de par ses titres et diplômes mais aussi par le mérite et le respect du travail bien fait reconnu par ses paires. Les dossiers sont valides par la CMAI"

 

2 Une assistance pour les artisans en difficultés

Les solidarités humaines sont la mission première du Département, et c’est pourquoi nous avons veillé ensemble, avec la Chambre de Métiers, à inclure tous les publics dans cette convention.

Au titre des solidarités humaines et territoriales, cette convention prévoit une assistance pour les artisans en difficultés, afin de prévenir une situation sociale difficile, en accompagnant individuellement tout artisan en situation de fragilité, par exemple dans ses recours aux dispositifs suivis par le SASTI, l’URSSAF ou le RSI.

J’ai fait de l’insertion sociale et professionnelle des bénéficiaires du RSA une priorité des politiques départementales.

Car parmi eux se trouvent de nombreux porteurs de projet, des entrepreneurs en devenir.

Le Conseil Départemental soutient les actions de la Chambre de Métiers en faveur de l’insertion sociale des bénéficiaires du RSA, à hauteur de 36 000 €, soit le premier poste de dépense du CD 21 cette année dans le cadre de la nouvelle convention triennale.

Cette convention permet aussi à la CMAI d’aider à la création, la transmission et la reprise d’entreprises pour ces publics.

Je me félicite du succès des actions déjà mises en place avec la CMA dans la précédente convention, en matière d’accompagnement des bénéficiaires du RSA sur le chemin de la création d’entreprise.

Cet accompagnement porte ses fruits, puisque chaque année, 800 nouvelles entreprises artisanales s’installent dans notre département, et les porteurs de projet accompagnés ont plus de  2 chances sur 3 de pérenniser leur entreprise, 3 ans après le démarrage de leur activité.

 

3 L’apprentissage

L’apprentissage, c’est un dispositif d’excellence qui mérite d’être l’objet d’une mobilisation de tous.

Nous partageons, cher Régis, cher Yann, la conviction que l’apprentissage constitue une réelle opportunité pour nos jeunes.

Il permet de préparer un diplôme tout en acquérant une maturité et une expérience professionnelle qui manquent aux nouvelles générations.

L’expérience est pourtant souvent la clef d’une insertion réussie et durable sur le marché du travail.

La convention pluriannuelle 2017 - 2019 permettra aux collégiens et aux jeunes de Côte-d’Or en difficulté de découvrir l’entreprise artisanale, de la création d’activité à la gestion quotidienne.

Le Conseil Départemental et la CMA continueront à sensibiliser ces jeunes à l’apprentissage afin de les aider à se construire un avenir professionnel, mais aussi pour que vous puissiez transmettre l’excellence de votre savoir-faire.

 

4 La silver économy

Elle offre aussi des potentialités fortes de développement pour vos entreprises, que la nouvelle convention-cadre explore, notamment en mettant l’artisanat aussi au service du maintien des séniors à domicile.

A l'heure où le vieillissement de la population est indiscutable, il faut que les artisans se mobilisent sur la rénovation des logements des personnes âgées, notamment les salles de bains. De son côté, le Département fera tout pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées, qui est plébiscité par les Côte-d’Oriens.

Enfin, je veux parler de l’approvisionnement local des établissements dont le Conseil Départemental a la charge.

Depuis 2010, nous avons décidé d’approvisionner la restauration collective des collèges et des établissements sociaux et médico-sociaux du Département en produits locaux.

De nombreux artisans du secteur alimentaire travaillent déjà avec nos cantines, et fournissent nos chefs cuisiniers en produits locaux de qualité.

En partenariat avec la CMAI, le Département œuvre pour dynamiser les interactions entre les acteurs de l’alimentation, et je vous annonce qu’une réflexion est en cours pour mettre en place une plateforme qui mettra en relation les fournisseurs et la restauration collective.

 

 

Elisabeth MAYOL (dorure sur bois et métal à Dijon) et  Bernard DUGIED (charcutier-traiteur à Auxonne)

 Deux artisans, Elisabeth MAYOL (dorure sur bois et métal à Dijon) et  Bernard DUGIED (charcutier-traiteur à Auxonne) ont reçu le label « L’Excellence Artisanale » le 13 mars dernier, ils ont présenté les avantages de cette marque.

 

Bernard DUGIED (charcutier-traiteur à Auxonne) 

Pour moi, l’EXCELLENCE ARTISANALE, c’est des années de travail, des années de recherches pour TOUJOURS MIEUX FAIRE. L’excellence, c’est regarder toujours devant et apprendre tout au long de sa vie. C’est aussi savoir transmettre son savoir aux jeunes qui débutent dans ce métier. L’excellence c’est de fabriquer ce que l’on vend, savoir en parler avec amour. L’excellence c’est l’Artisanat.

« MAITRE ARTISAN » c’est une marque reconnue qui valorise le savoir professionnel.

L’excellence artisanale sera mise en valeur dans mon Magasin pour encore mieux en parler à ma clientèle et que les produits « FAIT MAISON » soient reconnus.

Je suis un Maître Artisan qui fabrique ses produits et non un revendeur.

Merci à « EXCELLENCE ARTISANALE » de donner sa chance aux Artisans de « L’ancien temps » qui aiment plus leur métier que le profit et de mettre ces Artisans à l’Honneur.

Bernard DUGIED – Maître Artisan – Boucher Charcutier Traiteur – 3, Rue Marin -21130- AUXONNE - Tél. 0380373235  - traiteur.dugied@orange.fr

 

Elisabeth MAYOL (dorure sur bois et métal à Dijon)

Le maçon, le boucher, le plombier, le tailleur de pierre... un inventaire à la Prévert.

L’Excellence de notre beau département, des expériences, des parcours différents où le savoir-faire est présent.
Ce logo va permettre une vision claire de l’Excellence artisanale, il est très apprécié du grand public pour sa visibilité et par le fait qu’il représente toutes les Excellences artisanales.

Il nous reste à en parler et à le faire connaitre au plus grand nombre, pour que nos clients prennent l’habitude d’identifier l’Excellence artisanale par ce logo qui nous représente si bien et qu’il continu de grandir.

Merçi à tous ceux qui ont participé et participeront à cette aventure.

Élisabeth Mayol, 9 rue des Ebazoirs, 21000 Dijon - Tél. 03 80 65 39 78 - elisabethmayoldorure@gmail.com

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Très haut débit à la campagne, 11.76 millions d'euros investis par le Conseil Départemental.
Les chantiers de déploiement de la fibre optique au coeur du bourg dans...
Conseil Départemental, la commission permanente adopte 26 rapports pour un montant de 4,47 millions d'euros
La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d'Or...
Les 3 Talents Gourmands 2017 révélés.
Parmis 57 candidats inscrits en Champagne Bourgogne, Nicolas ARNOLD, Auberge...
Le haut débit est arrivé à Fleurey-sur-Ouche
Patricia Gourmand, vice-présidente du Conseil départemental de la...
Commission Permanente du Conseil Départemental de la Côte d'Or.
Les Conseillers départementaux de la Côte-d’Or se sont...
Présentation du plan départemental de soutien à la voirie communale et au développement économique local.
François Sauvadet, président du Conseil départemental de...
Commission Permanente du Conseil Départemental, 6 millions d'euros pour la Côte-d'Or !
Les Conseillers départementaux de la Côte-d’Or se sont...
Commission permanente du Conseil Départemental de la Côte-d'Or.
Le Conseil Départemental agit concrètement sur le terrain pour le...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *