CRBFC, la commission permanente du 7 avril 2017 attribue 74,7 millions d'euros d'aides

17 avril 2017

Culture, économie, emploi, gestion des réserves naturelles régionales, tourisme, les membres de la commission permanente se sont réunis début avril pour examiner 120 rapports pour un montant global de 74,7 millions d’euros.

 

Culture : aide au fonctionnement des compagnies, structures de diffusion et structures ressources

 

Près de 3,5 M€ en faveur du spectacle vivant

La région Bourgogne-Franche-Comté favorise le développement artistique et la structuration administrative des acteurs culturels afin de leur permettre d’accroître leurs activités sur le territoire régional et leur visibilité à l’échelle nationale.

 

Elle soutient le fonctionnement de compagnies du spectacle vivant (théâtre, danse, cirque, jeune public) par le biais de conventions annuelles qui portent sur l’ensemble de leur activité (création, diffusion, action culturelle).

En 2017, il est proposé le soutien à 27 compagnies pour un montant total de 865 000 €.

Parmi les compagnies : Opéra : Justiniana - Vesoul (70) / Danse : Association Na / Compagnie Pernette - Besançon (25), Les Alentours Rêveurs - Corbigny (58) / Cirque : Le Grand Jeté - Cluny (71), Compagnie Jérôme Thomas - Dijon (21), Cirque Plume - Besançon (25), Pagnozoo -Traitiéfontaine (70) / Arts de la rue : Théâtre de L'Unité - Audincourt (25), Théâtre Group' - Lons-le-Saunier (39) / Théâtre : Archipel - Villeneuve-sur-Yonne (89), Théâtre du Pilier Giromagny et Belfort (90).

 

La Bourgogne-Franche-Comté compte de nombreux lieux de diffusion structurants sur son territoire : sept scènes nationales, quatre scènes conventionnées, deux centres dramatiques nationaux, un centre chorégraphique national et un centre national des arts de la rue. Il a été proposé de renouveler le soutien à ces structures, mais aussi de poursuivre l’accompagnement aux structures de diffusion intermédiaires et à la création artistique régionale valorisant ainsi celles qui contribuent à l’aménagement culturel du territoire, pour un montant total de 2 543 600 €.

Ce sont 31 structures en Bourgogne-Franche-Comté qui sont concernées.

Parmi celles-ci : les Deux Scènes – Scène Nationale de Besançon (25), les Scènes du Jura - Lons-le-Saunier et Dole (39), la Maison de la Culture Nevers Agglomération (58), le Théâtre Edwige-Feuillère - Vesoul (70), le Théâtre, Scène Nationale de Mâcon Val-de-Saône - Mâcon (71), le Granit - Scène Nationale de Belfort (90), l’association Itinéraires Singuliers - Dijon (21), l’association Metalovoice - Corbigny (58), l’association du Château de Monthelon - Montréal (89).

 

Plusieurs associations sont actuellement investies dans l’accompagnement, le conseil, la mise en réseau et la formation des acteurs culturels régionaux. Ces structures ressources contribuent à dynamiser et professionnaliser le paysage culturel régional, mais aussi à accompagner les mutations actuelles du spectacle vivant. En 2017, il a été proposé de maintenir le soutien régional à l’association Culture action pour un montant de 70 000 €.

 

 

Développement économique pour l’emploi : transitions professionnelles « Job évolution »

 

Pour répondre à un besoin de main d’œuvre récurrent pour certains métiers structurellement en tension dans le secteur de la métallurgie (usineurs, chaudronniers, agents et techniciens de maintenance, soudeurs) et afin de favoriser une meilleure connaissance de ces métiers, la profession a déployé dans quatre départements de Bourgogne-Franche-Comté une action innovante et pérenne intitulée « Job évolution ».

 

Elle permet de favoriser l’accès d’un large public (demandeurs d’emploi, étudiants, salariés en reconversion…) aux emplois durables proposés par les entreprises de la métallurgie en fonction des particularités locales par :

  • la mise en œuvre d’ateliers découverte des métiers industriels,
  • la mise en place d’une base de données commune de suivi des candidats,
  • l’animation de comités emploi industrie sur chaque territoire réunissant l’ensemble des acteurs.

 

L’UIMB (Union des Industries de la Métallurgie Bourgogne)  envisage le déploiement de ce dispositif de façon progressive à l’échelle de la grande région. Pour ce projet, l’UIMB a sollicité une subvention de 36 474 € pour 2017.

 

Cette action fait écho au salon SMILE, salon de promotion des métiers de l’industrie auprès des jeunes, qui s’est tenu cette semaine au Creusot.

 

 

Economie sociale et solidaire : Bourgogne Active et Franche-Comté Active

 

La région, compétente en matière économique, a mis en place le schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII) qui définit les orientations de la politique publique de développement économique en matière d’aides aux entreprises.

 

L’implication des entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans les logiques de filière est systématiquement recherchée par des démarches de sensibilisation particulières afin de contribuer au brassage entre cette forme d’entreprendre avec les formes plus classiques notamment en matière de gouvernance et de responsabilité sociale.

Bourgogne Active et Franche-Comté Active, deux acteurs majeurs de l’accompagnement et du financement au service de l’économie de proximité, sont des fonds territoriaux du réseau national France active.

 

Le financement par la région de ces outils permet l’accompagnement des entreprises de  l’ESS, des Très petites entreprises (TPE) et des créateurs d’emploi et favorise la consolidation des modèles économiques des entreprises. 

 

La commission permanente a attribué à Bourgogne Active et Franche-Comté Active 210 000 euros d’aides de fonctionnement et 200 000 euros de dotations au titre du fonds de confiance régional.

 

 

Gestion des réserves naturelles régionales : gestion de 9 des 16 réserves naturelles régionales

 

La région soutient les programmes d’intervention en faveur de la protection et de la gestion des territoires classés ou en cours de classement.

Aujourd’hui, la Bourgogne-Franche-Comté compte 16 réserves naturelles régionales sur le territoire.

A ce titre, la région a été sollicitée pour l’année 2017 pour apporter son soutien à la mise en œuvre opérationnelle d’opérations sur 9 neuf d’entre elles :

  • RNR des Tourbières de Frasne-Bouverans,
  • RNR du Crêt des Roches,
  • RNR de la Basse Vallée de la Savoureuse,
  • RNR du réseau de cavités à chiroptères,
  • RNR de la Seigne des Barbouillons,
  • RNR du Vallon de Fontenelay,
  • RNR des tourbières du Morvan,
  • RNR du Val Suzon,
  • et RNR Loire Bourguignonne.

 

Protection de la biodiversité : soutien à la connaissance, à la gestion et à la valorisation de la biodiversité

La région Bourgogne-Franche-Comté soutient les initiatives des collectivités et des structures associatives participant à la connaissance et à la préservation de la biodiversité.

 

Elle a ainsi approuvé des nouveaux règlements d’intervention, dont :

  • la connaissance de la biodiversité (il s’agit d’enrichir, de mutualiser, de structurer et de diffuser l’information naturaliste produite) ;
  • le contrat « Espaces Naturels Ordinaires et Remarquables », dont l’objectif est d’intervenir de manière opérationnelle, dans la remise en état et l’aménagement de sites naturels remarquables ou ordinaires ;
  • le plan d’actions d’espèces protégées et/ou menacées (il s’agit de préserver les espèces sauvages remarquables (patrimoniales, rares et/ou menacées) en Bourgogne-Franche-Comté et, si nécessaire, de restaurer leurs populations en associant l’ensemble des acteurs concernés).

 

La région est sollicitée pour apporter son soutien à la mise en œuvre d’actions liées à la connaissance et à la préservation de la biodiversité sur l’année 2017 telles que celles engagées par le Conservatoire Botanique National de Franche-Comté, le Groupe Tétras Jura, l’expérimentation d’un Pôle opérationnel sur la biodiversité dans les espaces agricoles initié par la fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles de Bourgogne-Franche-Comté, ou encore les études et suivis ornithologiques effectués par la ligue pour la protection des oiseaux de Côte-d’Or, de l’Yonne et de Saône et Loire.

Il a été voté l’attribution d’un montant total de subventions de 316 818 € en autorisations de programme et de 708 763,77 € en autorisations d’engagement.

 

 

Tourisme : développement des hébergements et activités touristiques

L’engagement de la région à soutenir la modernisation et la montée en gamme des équipements touristiques s’illustre lors de cette commission permanente par l’accompagnement des porteurs de projets qui créent ou adaptent les hébergements touristiques aux attentes des clientèles et aux évolutions des marchés touristiques (montée en gamme et en qualité).

 

La région attribue un montant total de 890 673 € pour 14 projets :

  • Création d’aires de service et de stationnement pour camping-cars sur la commune des Fourgs (25) - subvention en complément de cofinancements sollicités auprès du Département du Doubs et de l’Etat / Massif du Jura.  
  • Installation de bains nordiques sur le site des cabanes des grands lacs à Chassey les Monbozon (70) - subvention en complément de cofinancement sollicité auprès de l’Union européenne (programme Leader).
  • Rénovation d’un hôtel à Montbéliard (25)
  • Création d’une piscine au camping de Trélachaume à Maisod (39) - subvention en complément de cofinancements sollicités auprès de l’Union européenne et de l’Etat/Massif du Jura.
  • Requalification d’un hôtel à Villers-le-Lac (25) - subvention en complément de cofinancement sollicité auprès de l’Union européenne.
  • Requalification d’un hôtel à Orgelet (39) - subvention en complément de cofinancement sollicité auprès de l’Union européenne.
  • Requalification d’un hôtel à Les Planches-près-Arbois (39) - subvention en complément de cofinancement sollicité auprès de l’Union européenne.
  • Création d’un sas d’accueil et d’une piscine au château de Pierreclos (71) inscrit à l’inventaire des monuments historiques situé entre Cluny et Mâcon, à proximité de la Roche de Solutré.
  • Rénovation d’un hôtel à Charolles (71).
  • Rénovation d’un hôtel à Chagny (71).
  • Rénovation d’un hôtel restaurant à Rouvray (21).
  • Rénovation et agrandissement d’un hôtel restaurant à Couches (71).
  • Création d’un hébergement de groupe à Dennevy (71).
  • Rénovation et agrandissement du Village Cap France de la Vallée de l’Yonne à Armeau (89).

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

14 avril 2017

 

 

Commission permanente du 7 avril 2017

74,7 millions d’euros d’aides régionales

 

 

Les membres de la commission permanente se sont réunis début avril pour examiner 120 rapports pour un montant global de 74,7 millions d’euros.

L’ensemble des délibérations sera très prochainement consultable sur le site internet de la région. Les élus se sont notamment prononcés sur les rapports suivants :

 

 

Culture : aide au fonctionnement des compagnies, structures de diffusion et structures ressources

 

Près de 3,5 M€ en faveur du spectacle vivant

La région Bourgogne-Franche-Comté favorise le développement artistique et la structuration administrative des acteurs culturels afin de leur permettre d’accroître leurs activités sur le territoire régional et leur visibilité à l’échelle nationale.

 

Elle soutient le fonctionnement de compagnies du spectacle vivant (théâtre, danse, cirque, jeune public) par le biais de conventions annuelles qui portent sur l’ensemble de leur activité (création, diffusion, action culturelle).

En 2017, il est proposé le soutien à 27 compagnies pour un montant total de 865 000 €.

Parmi les compagnies : Opéra : Justiniana - Vesoul (70) / Danse : Association Na / Compagnie Pernette - Besançon (25), Les Alentours Rêveurs - Corbigny (58) / Cirque : Le Grand Jeté - Cluny (71), Compagnie Jérôme Thomas - Dijon (21), Cirque Plume - Besançon (25), Pagnozoo -Traitiéfontaine (70) / Arts de la rue : Théâtre de L'Unité - Audincourt (25), Théâtre Group' - Lons-le-Saunier (39) / Théâtre : Archipel - Villeneuve-sur-Yonne (89), Théâtre du Pilier Giromagny et Belfort (90).

 

La Bourgogne-Franche-Comté compte de nombreux lieux de diffusion structurants sur son territoire : sept scènes nationales, quatre scènes conventionnées, deux centres dramatiques nationaux, un centre chorégraphique national et un centre national des arts de la rue. Il a été proposé de renouveler le soutien à ces structures, mais aussi de poursuivre l’accompagnement aux structures de diffusion intermédiaires et à la création artistique régionale valorisant ainsi celles qui contribuent à l’aménagement culturel du territoire, pour un montant total de 2 543 600 €.

Ce sont 31 structures en Bourgogne-Franche-Comté qui sont concernées.

Parmi celles-ci : les Deux Scènes – Scène Nationale de Besançon (25), les Scènes du Jura - Lons-le-Saunier et Dole (39), la Maison de la Culture Nevers Agglomération (58), le Théâtre Edwige-Feuillère - Vesoul (70), le Théâtre, Scène Nationale de Mâcon Val-de-Saône - Mâcon (71), le Granit - Scène Nationale de Belfort (90), l’association Itinéraires Singuliers - Dijon (21), l’association Metalovoice - Corbigny (58), l’association du Château de Monthelon - Montréal (89).

 

Plusieurs associations sont actuellement investies dans l’accompagnement, le conseil, la mise en réseau et la formation des acteurs culturels régionaux. Ces structures ressources contribuent à dynamiser et professionnaliser le paysage culturel régional, mais aussi à accompagner les mutations actuelles du spectacle vivant. En 2017, il a été proposé de maintenir le soutien régional à l’association Culture action pour un montant de 70 000 €.

 

 

Développement économique pour l’emploi : transitions professionnelles « Job évolution »

 

Pour répondre à un besoin de main d’œuvre récurrent pour certains métiers structurellement en tension dans le secteur de la métallurgie (usineurs, chaudronniers, agents et techniciens de maintenance, soudeurs) et afin de favoriser une meilleure connaissance de ces métiers, la profession a déployé dans quatre départements de Bourgogne-Franche-Comté une action innovante et pérenne intitulée « Job évolution ».

 

Elle permet de favoriser l’accès d’un large public (demandeurs d’emploi, étudiants, salariés en reconversion…) aux emplois durables proposés par les entreprises de la métallurgie en fonction des particularités locales par :

·         la mise en œuvre d’ateliers découverte des métiers industriels,

·         la mise en place d’une base de données commune de suivi des candidats,

·         l’animation de comités emploi industrie sur chaque territoire réunissant l’ensemble des acteurs.

 

L’UIMB (Union des Industries de la Métallurgie Bourgogne)  envisage le déploiement de ce dispositif de façon progressive à l’échelle de la grande région. Pour ce projet, l’UIMB a sollicité une subvention de 36 474 € pour 2017.

 

Cette action fait écho au salon SMILE, salon de promotion des métiers de l’industrie auprès des jeunes, qui s’est tenu cette semaine au Creusot.

 

 

Economie sociale et solidaire : Bourgogne Active et Franche-Comté Active

 

La région, compétente en matière économique, a mis en place le schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII) qui définit les orientations de la politique publique de développement économique en matière d’aides aux entreprises.

 

L’implication des entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans les logiques de filière est systématiquement recherchée par des démarches de sensibilisation particulières afin de contribuer au brassage entre cette forme d’entreprendre avec les formes plus classiques notamment en matière de gouvernance et de responsabilité sociale.

Bourgogne Active et Franche-Comté Active, deux acteurs majeurs de l’accompagnement et du financement au service de l’économie de proximité, sont des fonds territoriaux du réseau national France active.

 

Le financement par la région de ces outils permet l’accompagnement des entreprises de  l’ESS, des Très petites entreprises (TPE) et des créateurs d’emploi et favorise la consolidation des modèles économiques des entreprises. 

 

La commission permanente a attribué à Bourgogne Active et Franche-Comté Active 210 000 euros d’aides de fonctionnement et 200 000 euros de dotations au titre du fonds de confiance régional.

 

 

Gestion des réserves naturelles régionales : gestion de 9 des 16 réserves naturelles régionales

 

La région soutient les programmes d’intervention en faveur de la protection et de la gestion des territoires classés ou en cours de classement.

Aujourd’hui, la Bourgogne-Franche-Comté compte 16 réserves naturelles régionales sur le territoire.

A ce titre, la région a été sollicitée pour l’année 2017 pour apporter son soutien à la mise en œuvre opérationnelle d’opérations sur 9 neuf d’entre elles :

·         RNR des Tourbières de Frasne-Bouverans,

·         RNR du Crêt des Roches,

·         RNR de la Basse Vallée de la Savoureuse,

·         RNR du réseau de cavités à chiroptères,

·         RNR de la Seigne des Barbouillons,

·         RNR du Vallon de Fontenelay,

·         RNR des tourbières du Morvan,

·         RNR du Val Suzon,

·         et RNR Loire Bourguignonne.

 

Protection de la biodiversité : soutien à la connaissance, à la gestion et à la valorisation de la biodiversité

La région Bourgogne-Franche-Comté soutient les initiatives des collectivités et des structures associatives participant à la connaissance et à la préservation de la biodiversité.

 

Elle a ainsi approuvé des nouveaux règlements d’intervention, dont :

·         la connaissance de la biodiversité (il s’agit d’enrichir, de mutualiser, de structurer et de diffuser l’information naturaliste produite) ;

·         le contrat « Espaces Naturels Ordinaires et Remarquables », dont l’objectif est d’intervenir de manière opérationnelle, dans la remise en état et l’aménagement de sites naturels remarquables ou ordinaires ;

·         le plan d’actions d’espèces protégées et/ou menacées (il s’agit de préserver les espèces sauvages remarquables (patrimoniales, rares et/ou menacées) en Bourgogne-Franche-Comté et, si nécessaire, de restaurer leurs populations en associant l’ensemble des acteurs concernés).

 

La région est sollicitée pour apporter son soutien à la mise en œuvre d’actions liées à la connaissance et à la préservation de la biodiversité sur l’année 2017 telles que celles engagées par le Conservatoire Botanique National de Franche-Comté, le Groupe Tétras Jura, l’expérimentation d’un Pôle opérationnel sur la biodiversité dans les espaces agricoles initié par la fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles de Bourgogne-Franche-Comté, ou encore les études et suivis ornithologiques effectués par la ligue pour la protection des oiseaux de Côte-d’Or, de l’Yonne et de Saône et Loire.

Il a été voté l’attribution d’un montant total de subventions de 316 818 € en autorisations de programme et de 708 763,77 € en autorisations d’engagement.

 

 

Tourisme : développement des hébergements et activités touristiques

L’engagement de la région à soutenir la modernisation et la montée en gamme des équipements touristiques s’illustre lors de cette commission permanente par l’accompagnement des porteurs de projets qui créent ou adaptent les hébergements touristiques aux attentes des clientèles et aux évolutions des marchés touristiques (montée en gamme et en qualité).

 

La région attribue un montant total de 890 673 € pour 14 projets :

·         Création d’aires de service et de stationnement pour camping-cars sur la commune des Fourgs (25) - subvention en complément de cofinancements sollicités auprès du Département du Doubs et de l’Etat / Massif du Jura.  

·         Installation de bains nordiques sur le site des cabanes des grands lacs à Chassey les Monbozon (70) - subvention en complément de cofinancement sollicité auprès de l’Union européenne (programme Leader).

·         Rénovation d’un hôtel à Montbéliard (25)

·         Création d’une piscine au camping de Trélachaume à Maisod (39) - subvention en complément de cofinancements sollicités auprès de l’Union européenne et de l’Etat/Massif du Jura.

·         Requalification d’un hôtel à Villers-le-Lac (25) - subvention en complément de cofinancement sollicité auprès de l’Union européenne.

·         Requalification d’un hôtel à Orgelet (39) - subvention en complément de cofinancement sollicité auprès de l’Union européenne.

·         Requalification d’un hôtel à Les Planches-près-Arbois (39) - subvention en complément de cofinancement sollicité auprès de l’Union européenne.

·         Création d’un sas d’accueil et d’une piscine au château de Pierreclos (71) inscrit à l’inventaire des monuments historiques situé entre Cluny et Mâcon, à proximité de la Roche de Solutré.

·         Rénovation d’un hôtel à Charolles (71).

·         Rénovation d’un hôtel à Chagny (71).

·         Rénovation d’un hôtel restaurant à Rouvray (21).

·         Rénovation et agrandissement d’un hôtel restaurant à Couches (71).

·         Création d’un hébergement de groupe à Dennevy (71).

·         Rénovation et agrandissement du Village Cap France de la Vallée de l’Yonne à Armeau (89).

 

 

 

Contacts presse :

Marie Souverbie – marie.souverbie@bourgognefranchecomte.fr – tél 03 80 44 34 66

Hélène Wokowski-Pierre – helene.wokowski@bourgognefranchecomte.fr – tél 03 81 61 61

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Conseil Régional Bourgogne Franche-Comté : La Commission permanente du 27 janvier 2017 vote 59 millions d'euros d'aides régionales.
Marie-Guite Dufay, présidente de la région...
Participez à l'attractivité de la Bourgogne-Franche-Comté
L'attractivité de notre région c'est l'affaire de tous ! Une...
EDF, partenaire des territoires de Bourgogne Franche-Comté
A l'occasion des voeux EDF, Marc Leurette a passé le relai à...
Un atelier consacré à l'agriculture et à l'agroalimentaire pour construire la région de demain.
Près de 170 acteurs ont participé, lundi 20 juin à Agrosup...
Un Contrat de Canal... Un enjeu de territoire pour 15 intercommunalités et 2 départements
Porteur d'avenir, le canal de Bourgogne mobilise les énergies et...
Région Bourgogne-Franche-Comté, 149,6 millions d'euros votés en commissions permanentes.
Les membres de la commission permanente se sont réunis les 4 et 25...
Appel à projets national « Territoires hydrogène » : le projet « ENRgHy » de la Bourgogne-Franche-Comté est retenu
Ségolène Royal, ministre de l’environnement, de...
583 nouveaux projets soutenus par les fonds européens.
Sous la responsabilité de la région, autorité de gestion,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *