La CEBFC, nouveau parrain de la BSB

05 avril 2017

En prenant le nom de Burgundy School of Business, l’ex-ESC Dijon entendait bien se positionner sur le plan international. Une ambition partagée par la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté et son président Jean-Pierre Deramecourt qui vient de signer avec la prestigieuse école une convention de parrainage.

Par Emmanuelle de Jésus / Agence ProScriptum / proscriptum.presse@gmail.com

Quand Stéphan Bourcieu, le directeur de la BSB parle de son école, il a le sourire radieux. Avec 2 400 élèves (une croissance de 15,6% en 2016) dont un quart d’internationaux et un tiers de boursiers – qui feront taire ceux qui pensent que la BSC est une école élitiste -, la Burgundy School of Business est l’une des seules à avoir axé son identité à la fois sur l’ancrage territorial et la vision internationale. En témoigne son accession au club très fermé des 125 établissements au monde à avoir obtenu la double accréditation américaine AACSB et européenne Equis (1), l’équivalent des Guides Michelin et du Gault et Millau pour les écoles de commerce : « On ne s’en rend pas compte de l’extérieur, explique Stéphan Bourcieu, mais le marché des écoles est très concurrentiel et notre école fait partie de celles qui grandissent le plus vite ! » Son Mastère spécialisé en commerce des vins et spiritueux, par exemple, est un objet de désir pour les étudiants du monde entier qui font leur marché des meilleures formations...

Marché. Car il s’agit bien de cela. On parle ici d’une école qui depuis 2016 est une Société Anonyme à visée éducative, un statut rendu possible par une loi de 2014 mais qui impose certaines conditions, explique encore Stéphan Bourcieu : « Les consulaires restent majoritaires, ici la CCI est actionnaire à 90% et les actionnaires, constitués d’acteurs économiques locaux, ne touchent pas de dividendes ».

Un investissement sur l’avenir

Alors, pourquoi une banque telle que la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche Comté s’engage t-elle à la fois dans le Conseil de surveillance et son président Jena-Pierre Deramecourt comme parrain pour quatre ans des filières Bachelor et Mastère ?: « Pour une raison simple, répond l’intéressé, nous avons tout intérêt à suivre ceux qui feront l’économie de demain. Parce que c’est notre rôle de banque d’anticiper l’avenir mais aussi parce que la Caisse d’Epargne est une banque de territoires et que cela nous permet d’échanger sur l’attractivité économique. Nous faisons part aux étudiants de notre connaissance du monde économique et nous nous préparons aux grandes mutations de la banque, par exemple avec l’avènement du digital ». Une telle convention permet également à la Caisse d’Epargne d’être visible pour les étudiants et donc susceptible de susciter des vocations pour ces jeunes ultra-diplômés. Car non, les métiers de la banque ne se limitent pas aux conseillers financiers privés et aux guichetiers : « Nous avons de nombreux métiers qu se créent et demandent de plus en plus d’expertise » souligne Jean-Pierre Deramecourt qui rappelle également que les talents se recrutent partout : voilà pourquoi la Caisse d’Epargne abonde aussi le fond qui permet de soutenir les élèves en difficulté.

 

Un parrain c’est quoi ?

 

En signant cette convention, les deux représentants actent donc « une envie mutuelle de travailler ensemble », mais au-delà de l’entrée au capital de la Caisse d’Epargne Bourgogne Franche Comté à hauteur de 100 000€ (sur les 11, 2 millions € de budget annuel), Jean-Pierre Deramecourt s’engage aussi à parrainer les élèves des filières Bachelor et Mastère jusqu’en 2021 : conférences, échanges... et en poursuivant son rôle de formateur : car, et on le sait peu, la CEBFC accueille chaque année une quinzaine de stagiaires et d’élèves en alternance. En 2021, le parrain Deramecourt présidera aussi la cérémonie de remise des diplômes de ses filleuls, une cérémonie en toge et mortier qualifiée de « show à l’américaine » que Stéphan Bourcieu assume entièrement malgré certaines critiques : « Nous sommes une école internationale, explique t-il, et le fait de s’inscrire dans une tradition dite américaine est aussi une marque de fierté. Pour nos élèves, pour nous, pour leurs parents. Il n’y a rien de plus fantastique que de rencontrer une maman qui vous embrasse en vous remerciant et vous dit qu’elle n’aurait jamais imaginé que son enfant puisse en arriver là ». Avant de faire remarquer avec malice : « La toge a été instaurée pour les universitaires à la Sorbonne au XIIIème siècle ». Conclusion, ce sont donc bien les Américains qui font des shows à la française… et la BSB en reprenant cette tradition, incarne parfaitement son ambition d’être à la fois dans la proximité et ouverte à l’international !

 

Rédaction/Photo : Antoine Gavory/Agence Proscriptum

 

(1) EQUIS, pour European quality improvement system, décerné par l’EFMD (European foundation for management system, organisation indépendante basée à Bruxelles) et  le label décerné par l’AACSB (Association to Advance Collegiate Schools of business) sont le gage de l’excellence des formations dispensées en commerce et management.

 

 

 

 La CEBFC, nouveau parrain de la BSB

Jean-Pierre Deramecourt (CEBFC) et Stéphan Bourcieu (BSB) signent un engagement réciproque : la banque, dispose d’une
visibilité auprès d’étudiants ultra-diplômés ; l’école, des experts des métiers de la banque aguerris aux réalités du monde du travail.
Un enrichissement mutuel !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Saint-Nicolas-lès-Cîteaux, inauguration de différents travaux de voirie et du jardin conservatoire.
De nombreuses personnalités sont venues assister Florence Zito,...
Tourisme et Patrimoine Mondial : des clés pour une réussite durable.
Quels sont les enjeux touristiques d'une inscription au Patrimoine mondial de...
Travaux de création d'un échangeur Ecopôle Valmy-Zénith
Fermeture de la bretelle d'accès à la rocade-est depuis le centre...
Alain SUGUENOT se réjouit du rapport d'expertise de l'ICOMOS, organe consultatif de l'UNESCO
Une nouvelle étape capitale vient d’être franchie pour la...
Les climats du vignoble de Bourgogne entrent au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Le Comité du patrimoine mondial a décidé d’inscrire...
Les entreprises mécènes des Climats réunies à l'Opéra de Dijon.
Le 5 septembre dernier, l’Association des Climats du vignoble de...
Bellefond investit pour le bien-être de ses habitants.
La crise vous connaissez ? A Bellefond on connait aussi, mais une gestion...
Caisse d'Epargne et ESC Dijon en faveur des étudiants en situation de handicap
Fabien CHAUVE, Membre du Directoire en charge du Pôle Ressources et...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *