Clameur(s) : et les premiers auteurs sont...

Clameur(s) : et les premiers auteurs sont...

Contact :

Clameur(s) : du 23 au 25 juin, Cour de Flore et rues de Dijon. Programme à suivre sur le site http://clameurs.dijon.fr


30 mars 2017

Des(ordres) amour(eux) : tel est le titre de cette 5ème édition de Clameur(s), le festival littéraire de Dijon. L’amour, thème éternel, se trouve ici bousculé. Loin de l’eau de rose, on y trouvera le venin, le poison, le philtre amoureux, le sang, les larmes… un tas d’humeurs racontées par une pléiade d’auteurs du 23 au 25 juin.

Photo : Marie-Hélène Fraïssé, productrice, directrice culturelle du festival Clameur(s), Christine Martin, adjointe à la culture et Lionel Bard, conseiller municipal délégué au Musée, à la Lecture publique et au Secteur sauvegardé.

 

Joie de la langue française : « amour » est, avec « délice » et « orgue », l’un des trois mots qui change de genre en changeant de nombre (ainsi un amour voluptueux devient des amours voluptueuses), bref un mot qui ne rentre pas dans les cases ! Pas étonnant que ce rebelle ait pu séduire Marie-Hélène Fraïssé, la directrice culturelle du festival Clameur(s) et son équipe lorsqu’il a fallu se mettre d’accord sur le thème de cette cinquième édition qui sera l’amour certes mais plus précisément Des (ordres) amour(eux). Thème immémorial, l’amour va ainsi se retrouver sens dessus-dessous grâce aux auteurs invités, dont une première sélection a été dévoilée.

Antoine Compagnon, sera de la soirée inaugurale. Cet historien de la littérature, expert de Proust ou Montaigne, un éclaireur de la « grande littérature » selon les mots de Marie-Hélène Fraïssé, fera écho de la « vibration amoureuse » au travers de la lecture. « Lire nous éclaire sur les sentiments très intenses et nous invite à explorer une gamme de sentiments plus complexes dans l’intimité d’un échange ».

Clameur(s) sera aussi l’occasion d’un hommage à l’oeuvre de Marie Darrieussecq, « inventeuse de formes », selon Marie-Hélène Fraïssé. Arnaud Cathrine, Philippe Besson, Nina Bouraoui, Léonora Miano, Jean-Claude Kauffman, Claire Castillon, Jean-Pierre Siméon et ses poésie sur la perte de la femme aimée, Brigitte Lahaie, Violaine Bérot, Carole Zalberg sont enfin les premiers noms connus de cette cinquième édition. Sans oublier une lecture musicale entre Delphine de Vigan et La Grande Sophie (réservation conseillée), le Prix des sorcières (jeunesse), Plaidoiries pour un polar (tribunal pour juger et défendre des livres policiers) bref : on parlera d’amour, on se dira des choses tendres… mais pas que !

Du côté de la municipalité, on se réjouit du succès grandissant de la manifestation, qui retient l’attention de grands auteurs séduits par l’accueil et la qualité des échanges (loin de la foire aux signatures des salons du livre) et attire aussi le public 5 000 visiteurs en 2016 pour un festival qui est « un pari de l’exigence » selon l’adjointe à la culture du maire de Dijon, Christine Martin.

  

Clameur(s) : du 23 au 25 juin, Cour de Flore et rues de Dijon. Programme à suivre sur le site http://clameurs.dijon.fr

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

SUEZ grand mécène de l'art et de la culture dijonnais
...
Dijon a inauguré la plaque commémorant l'inscription au Patrimoine mondial des Climats du vignoble de Bourgogne
Ce 22 mars 2016, pendant les Grands Jours de Bourgogne, a...
Musée des Beaux-Arts : métamorphose (2)
C’est le concept qui accompagnera toute la phase 2 de la...
Opéra de Dijon, Laurent Joyeux est reconduit à la direction artistique
François REBSAMEN, Maire de Dijon, président du Grand Dijon...
Dijon, une nuit européenne des musées 2016 placée sous le signe de la Métamorphose.
Rendez-vous culturel incontournable du mois de mai, la Nuit Européenne...
Lancement officiel des travaux de La Vapeur et pose de la première pierre.
En septembre 2015 a été lancé un projet de...
La Halle 38, ateliers d'artistes
Le soutien à la création et à l’art contemporain est...
Appel à témoignage ! Quels souvenirs avez-vous du gros peuplier noir de l'Arquebuse ?
Le Jardin des sciences compte sur votre mémoire familiale, les...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *