Mieux circuler en hiver sur les routes, rester informé, ce que vous devez savoir.

Mieux circuler en hiver sur les routes, rester informé, ce que vous devez savoir.

Contact :

Sur internet : une rubrique Info route en temps réel le site internet du Conseil Général cotedor.fr


18 novembre 2013

L’hiver est là : luminosité faible, visibilité en baisse, chaussées humides ou enneigées, pièges fréquents et souvent invisibles, comme le verglas… Pour faire face aux intempéries et assurer la sécurité et le confort des usagers de la route, le Conseil Général, responsable de l’aménagement de l’entretien des routes départementales de la Côte-d’Or se mobilise. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommaire

 

 

Viabilité hivernale: 160 agents mobilisés 24h/24h

 

Cet hiver, l’information sur l’état des routes 24h/24h

 

Transports scolaires : Les parents alertés par SMS en cas de perturbation

 

Conseils aux automobilistes

 

 

Du 15 novembre 2013 au 14 mars 2014, 365 agents départementaux seront mobilisés sur l'ensemble des fonctions liées à l'activité hivernale pour assurer la sécurité routière sur les routes de Côte-d'Or. Leur objectif : faciliter la circulation et la sécurité des véhicules malgré les intempéries. 

 

 

 

Viabilité hivernale: 160 agents mobilisés 24h/24h

 

1) A quoi ça sert ?

 

On compte en moyenne chaque année, en Côte-d’Or :

- 20 jours de verglas

- 10 jours de neige

 

Le dispositif de viabilité hivernale, mis en place par le Conseil Général du 15 novembre 2013 au  14 mars 2014, doit faciliter les déplacements des automobilistes et assurer leur sécurité grâce à :

-  une surveillance accrue du réseau routier,

-  à son entretien (déneigement et lutte contre le verglas)

-  et à la diffusion d’informations routières

 

2) Des moyens conséquents mis en œuvre

 

La réactivité est au cœur de l’intervention du Conseil Général de la Côte-d'Or. Cette mobilisation des moyens face aux aléas de la météo est essentielle pour rendre les routes aussi praticables et sûres que possible en toutes circonstances.

Le service hivernal fonctionne 24h/24h pendant toute la période hivernale sur les principaux itinéraires. Ce dispositif se caractérise par des contraintes fortes liées à la variabilité des conditions météorologiques et aux conditions d’exécution des interventions.

Le Conseil Général fait appel pour l’essentiel à ses moyens propres, mais aussi à des entreprises et des agriculteurs, qui participent activement au déneigement des routes du réseau secondaire. L’an dernier, une cinquantaine de conventions ont notamment été passées avec des agriculteurs.

 

-  80 camions de déneigement équipés de saleuse (dont dix camions d’entreprises) sur le réseau principal. Chaque camion est affecté à un circuit propre

 

-  90 véhicules d’entreprises et d’agriculteurs sur le réseau secondaire

 

-  600 agents du secteur public ou privé mobilisés au total, tout au long de l’hiver

 

-  160 agents du Conseil Général d’astreinte 24h/24h chaque semaine

 

 

 

3) Une intervention hiérarchisée sur les 6000 km de son réseau

 

L'intervention du Conseil Général sur le réseau routier départemental, dense et hétérogène (près de 6 000 km), est hiérarchisée ; les objectifs sont adaptés en fonction du caractère stratégique des voies.

 

En situation dégradée, 3 niveaux de traitement :

 

  • Les grands axes structurants (1 325 km) sont déneigés et salés 24h/24 et 7j/7 de manière à rétablir des conditions de circulation normales dans un délai de 3 heures après la fin de l'événement neigeux ;
  • Le réseau intermédiaire (2 030 km) est déneigé et salé en journée (de 6h à 21h) afin de rendre praticables des chaussées sur lesquelles les conditions de circulation peuvent rester délicates ;
  • Le réseau secondaire d'intérêt local (2 500 km) bénéficie uniquement d'un déneigement par raclage, accompagné d'un salage des zones à risques, l'objectif étant de rétablir sur ces routes à faible trafic des conditions de circulation permettant de se déplacer en étant vigilant.

 

Des entreprises et des agriculteurs nous accompagnent sur ce réseau. Pour mieux encadrer l’action de ces derniers, nous avons travaillé avec la Chambre d’Agriculture à une convention-type qui est entrée en vigueur lors de l’hiver dernier.

 

 

2) Barrières de dégel : pas systématiques

 

L’hiver dernier, le Conseil Général n’a posé aucune barrière de dégel. Il est l’un des rares départements français à mesurer quotidiennement l'évolution du gel et dégel dans la chaussée (cryopédomètre), ainsi que la déformation verticale (déflexion) des chaussées avant de prendre une décision.

 

Grâce à un préavis déposé 8 jours avant l’éventuelle pose de barrières de dégel,  à une surveillance accrue du réseau routier et à des conditions météorologiques très favorables (temps sec) l’installation du dispositif n’a pas été nécessaire, évitant ainsi des restrictions de circulation.

 

 

 

 

Cet hiver, l’information sur l’état des routes 24h/24h

 

 

CG21 Circulation hivernaleSoucieux d’informer au mieux la population et en particulier les usagers de la route, le Conseil Général de la Côte-d’Or met en place, chaque hiver, un dispositif d’information en temps réel (en conditions dégradée) sur l’état des routes et de la circulation.

 

 

 

 

 

 

Avant de prendre le volant, chaque automobiliste peut s’informer de l’état des 6 000 km de routes départementales :

 

1) Sur internet : une rubrique Info route en temps réel le site internet du Conseil Général cotedor.fr

Les internautes y trouvent :

 

Une carte présentant les conditions de circulation sur le réseau routier départemental, actualisée plusieurs fois par jour. Une légende claire calquée sur la réglementation nationale de la sécurité routière

                 - Vert : circulation normale

                 - Orange : attention quelques zones verglacées

                 - Rouge : circulation difficile nécessitant l’usage d’équipements spéciaux

                 - Noir : route fermée à la circulation

 

Des messages d’alerte météo, qui permettent aux internautes de préparer et d’anticiper leurs déplacements en Côte-d’Or.

 

-     L’hiver dernier, la rubrique Info Route a été consultée plus de 20 000 fois

 

 

2) Par téléphone : avec un serveur vocal en place 24h/24h au 03 80 63 30 63 

Pour connaitre la tendance et l’état des routes

 

 

3) En voiture, l’information sur la radio France Bleu Bourgogne

 

Présente partout en Côte-d’Or, France Bleu Bourgogne est depuis trois ans partenaire du Conseil Général pour relayer quotidiennement les informations données par le CIGT. L’hiver dernier, elle a même établi une dizaine de fois ses quartiers au sein du Conseil Général afin d’être, en direct, au plus près de la source d’information.

 

 

 

Transports scolaires :

Les parents alertés par SMS en cas de perturbation

 

 

L'annulation des transports (les lignes régulières du réseau départemental TRANSCO comme les cars scolaires) est une décision exceptionnelle, dictée par la priorité donnée à la sécurité routière. Pour prévenir les parents d’élèves, le service transport du Conseil Général a mis en place des alertes par SMS.

 

Il envoie aux transporteurs un texto (par exemple pour l'annulation des transports scolaires) et le transporteur répercute l'information aux parents.

 

Ces derniers ont communiqué leur numéro de portable (uniquement) lors de l'inscription de leur enfant pour les transports scolaires.

 

 

 

Conseils aux automobilistes

 

La sécurité sur la route dépend aussi de la responsabilité de chaque automobiliste. Mieux informés, mieux équipés, plus vigilants, ils peuvent en effet réduire considérablement les risques et les conséquences des intempéries sur la circulation (accidents, trafic ralenti, voire paralysé).

 

Les règles d’or de l’automobiliste

 

  • Equiper son véhicule pour l’hiver
  • S’informer des conditions de circulation
  • Organiser son déplacement à l’avance
  • Adapter vitesse et distances de sécurité
  • Faciliter le travail des personnels chargés du déneigement
  • Laisser la priorité aux engins de déneigement, ne jamais les dépasser
  • En cas de croisement avec un engin, ralentir et serrer à droite
  • Ne pas abandonner son véhicule sur une chaussée enneigée

 


 

Campagne de sensibilisation

 

Pour sensibiliser encore plus les automobilistes, nous allons également lancer une grande campagne d’information au travers de messages tels que :

 

 CG21 circulation hivernaleCG21 circulation hivernaleCG21 circulation hivernale


 

 

Viabilité hivernale : les chiffres-clés

 

 

-  162 circuits de viabilité hivernale

 

-  7 agences réparties sur le territoire pour être plus opérationnel

 

-  600 agents du secteur public ou privé mobilisés au total, tout au long de l’hiver

 

-  160 agents du Conseil Général d’astreinte 24h/24h chaque semaine

 

-  80 camions départementaux de déneigement équipés de saleuse

 

-  90 véhicules d’entreprises et d’agriculteurs

 

-   14 770 tonnes de sel consommées durant l’hiver 2012/2013

 

-  1 011 m3 de saumure (sel + eau) consommée en 2012/2013

 

-   1,8 millions d’euros consacrés au déneigement pour l’hiver 2012/2013

 

 

 

 

RAPPEL : la DDE n’intervient plus sur les routes

 

Depuis le 1er janvier 2007, la DDE n’intervient plus sur les routes. Les routes restées nationales sont gérées par les Directions Interrégionales des Routes (DIR). En Côte-d’Or, c’est la DIR-Centre-Est, dont le siège est à Moulin, qui gère les 60 km de routes nationales de notre département (l’autoroute A38 et la rocade Est de Dijon).

Pour les routes départementales, dont le réseau s’est renforcé depuis 2007 avec les anciennes routes nationales, (Ex : la RN6 devenue RD 906) les agents de la DDE ont été transférés au Conseil Général de la Côte-d'Or. Ils sont sous l’autorité de son Président et intégrés aux services départementaux au sein des sept Agences territoriales.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *