En Côte-d'Or, "petit collège" ne rime pas avec "petits moyens"

En Côte-d'Or,

Contact :

Collège Henry-Berger
5 rue des Murots
21610 Fontaine-Française


07 février 2017

François Sauvadet, président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or a inauguré les travaux engagés dans le Collège Henry Berger en présence de Catherine Louis, Christine RICHARD et Laurent THOMAS, Conseillers Départementaux, de Nicolas Urbano, maire de Fontaine-Française, de Didier Lenoir, président de la com'com du Mirebellois et Fontenois, d'Eric Vadot, Principal du Collège et de nombreux élèves. C'était l'occasion pour le président de rappeler la politique engagée par le département auprès des établissements scolaires sur tout le territoire de la Côte-d'Or.

collège Henry-Berger à Fontaine-Française"C’est un bel exemple de la politique d’équilibre territorial menée par le Conseil Départemental de la Côte-d’Or. Le collège Henry Berger, l’un des plus petits du département avec 182 élèves scolarisés cette année, est donc un symbole de cette politique à plus d’un titre.

Il incarne notre volonté de maintenir tous les collèges de la Côte-d’Or, contrairement aux politiques menées par d’autres départements. Aucun collège n’a fermé en Côte-d’Or, et aucun collège ne fermera au cours de mon mandat de Président du Conseil Départemental. Nous sommes convaincus que les établissements de proximité constituent de véritables leviers en matière d’aménagement du territoire.

J’ai pu visiter le nouveau CDI, la nouvelle Vie Scolaire, le nouveau foyer et la piste d’athlétisme qui ont été entièrement rénovés. Tous ces espaces ont été agrandis afin d’offrir un meilleur accueil aux élèves.

Je crois que l’éducation est une chance donnée à tous, et c’est pourquoi nous continuons à faire de l’investissement en direction des collèges une de nos premières priorités.

A ce titre, dans le budget 2017 adopté en décembre dernier, 22 millions d’euros sont  consacrés aux collégiens, afin de leur offrir les meilleures conditions d’études possibles.

Sur le territoire de la Côte-d’Or, ce sont 24 000 élèves qui prennent tous les jours le chemin de leur collège. Ce sont 24 000 collégiens à qui nous devons la sécurité et la protection. La menace terroriste est plus que jamais présente, nous l’avons encore vu, vendredi, avec les attaques perpétrées contre des militaires au Musée du Louvre.

Des diagnostics ont été effectués dans tous les établissements, afin d’établir clairement les travaux à réaliser à travers 3 champs d’intervention :

- la lutte contre les intrusions

- les systèmes d’alerte en cas d’attentat

- les actions d’évacuation.                                                                      

C’est dans ce cadre qu’une subvention de 9 536 € a été attribuée au collège Henry Berger pour l’agrandissement d’un portillon et la pose d’un dispositif d’occultation sur la clôture de l’établissement. J’ai tenu à ce que le Département agisse très rapidement dans ce domaine.

Vous le voyez, en Côte-d’Or, « petit collège » ne rime pas avec « petits moyens » !  "       

 

collège Henry-Berger à Fontaine-FrançaiseEric Vadot, Principal du Collège a présenté l'ensemble des travaux réalisés au cours de ces dernières années, et s'ils représentent des investissements importants, ils sont selon lui essentiels car ils améliorent directement la qualité de l’accueil aux élèves et permettent de mettre concrètement en place les aménagements pédagogiques essentiels à la réforme du collège. 

 

"J’ai le grand plaisir d’accueillir aujourd’hui le Président du Conseil Départemental François Sauvadet dans le cadre de la réception des travaux dont a bénéficié le collège Henry Berger

Le collège a bien changé depuis sa construction en 1971, c’est du moins ce que me disent les anciens élèves et les habitants de Fontaine Française qui y reviennent lors des manifestations publiques de l’établissement. Ils reconnaissent et admirent les transformations apportées à cet édifice. 

De 2011 à 2015 le Conseil Départemental a financé la réfection des faux plafonds et de l’éclairage du bâtiment B, c’est-à-dire celui où nous nous trouvons aujourd’hui. Il a en outre permis la réfection des circulations, le câblage informatique de la salle de technologie et la réfection des sols des logements de fonction. Le montant total de ces travaux se monte à plus de 60 000 euros sur 4ans. Ces investissements sont essentiels car ils améliorent directement la qualité de l’accueil que nous offrons aux élèves qui nous sont confiés.

La seconde tranche de travaux, celle qui nous réunit aujourd’hui en ces lieux, est à mon sens encore plus importante en cela qu’elle nous permet de mettre concrètement en place les aménagements pédagogiques essentiels à la réforme du collège. Cette réforme, qui a été au centre de toutes les préoccupations dernière, donne la part belle aux projets interdisciplinaires et au développement de la citoyenneté chez les élèves. Ces aspects de la réforme nécessitent des espaces de concertation et d’enseignement adaptés, et placent les professeurs documentalistes et la vie scolaire au centre du dispositif.

A mon arrivée à la direction du collège en 2015, j’ai trouvé un CDI de très petite taille, et un bureau vie scolaire inadapté. Loin de moi l’idée de dire que mes prédécesseurs n’avaient pas pris la mesure de ce problème, puisque le principal Romain Mathieu avait déjà imaginé le transfert du CDI vers une salle plus grande, l’ancienne salle 13 où nous nous trouvons, et la création d’une vie scolaire plus au centre de la vie de l’établissement. Les investissements structurels dont nous avons parlé plus tôt n’ont pas permis dans un premier temps la réalisation de ces travaux, le Conseil Départemental devant aussi tenir compte des besoins des 46 autres collèges de Côte d’Or.

C’est donc avec une grande joie que nous avons vu débuter, courant 2016, le réaménagement de la vie scolaire et du CDI, travaux dont le montant avoisinait les 23 000 euros.

Collège Henry-Berger - Fontaine-FrançaiseSi nous nous intéressons aux extérieurs du collège, je tiens également à saluer l’engagement du Conseil Départemental auprès de l’éducation physique et sportive. C’est cet engagement qui a permis, à la rentrée 2016, la réfection de la piste d’athlétisme pour un montant de plus de 14 000 euros, et surtout le déblocage du dossier du gymnase de Fontaine Française, dont le collège serait un des bénéficiaires. Comme vous le savez, Monsieur le Président, ce dossier a récemment connu une autre déconvenue, mais gageons que l’issue de cette récente difficulté sera positive.

C’est donc près de 97 000 euros qui ont été investis par le conseil Départemental depuis 2011 au collège de Fontaine Française. Cet investissement a permis à l’établissement de prendre à sa charge les travaux de peinture et de réfection des salles. C’est également ce qui a permis au collège d’investir dans les nouvelles technologies, dans le numérique, avec l’achat de tableaux blancs interactifs et plus récemment d’une dalle numérique. Nul doute que ces achats auraient été considérablement retardés si nous avions dû faire face seuls aux divers travaux. Cette coopération étroite a été rendue possible par les différents acteurs de chaque institution, et je me permettrais de saluer l’étroite et efficace collaboration entre MM. Picot et Bichon du Conseil Départemental, et de Mme Léonard, gestionnaire de l’établissement. Qu’ils soient remerciés pour leur travail.

Enfin, tournons-nous vers les chantiers à venir, car il reste encore des chantiers au collège, et citons :

-         La réfection future du pôle santé et social

-         La mise aux normes des accès de l’établissement (ascenseur)

-         La mise à niveau de la sécurité de l’établissement (adaptations des portails, sirènes)

Pour toutes ces actions, Monsieur le Président, je tiens à vous remercier au nom des personnels (du Conseil Départemental ou de l’Education Nationale), au nom des parents d’élèves, et bien entendu au nom de tous les élèves du collège Henry Berger. Merci pour votre soutien, et pour votre engagement constant et appuyé au côté des collèges de la ruralité. "

 

Collège Henry-Berger - Fontaine-Française

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Longvic : un collège flambant neuf !
Le collège Roland-Dorgelès de Longvic, dernier collège...
Entre mise aux normes et réhabilitation, Bouilland investit pour le bien-être de ses habitants.
Jean-Noël MORY, maire de Bouilland et les conseillers municipaux...
Une Maison de l'Enfance toute neuve !
Mardi dernier a vu la cérémonie de pose de la première...
Très haut débit en Côte-d'Or, 10 nouvelles communes concernées.
Hubert Poullot, Président de la commission Infrastructures, Transports...
Très haut débit en Côte-d'Or, 11 nouvelles communes concernées.
Lancement du chantier de la fibre optique au cœur du bourg à...
Haut débit, le Conseil départemental accélère
Mardi 5 septembre, le Conseil départemental a...
La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d'Or attribue 600.000 euros.
La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d'Or...
L'action du Conseil Départemental dans le canton d'Is-sur-Tille
Canton aprés canton, faire le point avec les territoires sur sa...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *