En 2017, le bailleur social Orvitis diversifie ses activités et offre désormais plus qu'un logement.

En 2017, le bailleur social Orvitis diversifie ses activités et offre désormais plus qu'un logement.

Contact :

www.orvitis.fr

ORVITIS
17, boulevard Voltaire
21 000 DIJON

 


31 janvier 2017

Avec un total de 257 logements mis en service, 2016 pouvait se placer comme l’année record de la décennie, mais l’ouverture prévue d’environ 350 logements en 2017 a mis la barre au dessus. De plus, l'action d'Orvitis en 2017 sera encore plus dense en projets au bénéfice des Côte-d'Oriens car lorsque l'on parle de développement de territoire, de logements sociaux, la quantité est un bon critère. Mais François-Xavier Dugourd, président, souhaite aller plus loin ; à l'occasion de la cérémonie des vœux, il a présenté aux élus et partenaires les actions engagées par Orvitis. Pour les locataires : augmentation du pouvoir d'achat grâce à la baisse de la facture energétique, logements prenant en compte les évolutions des structures familiales, Orvitis offre à ses clients des possibilités adaptées à leur évolution familiale et à leur budget.
Pour les communes : Orvitis propose une offre adaptée à leurs projets...
Vous l'avez compris, Orvitis s'investit sur tous les fronts avec une offre diversifiée. Aujourd’hui, Orvitis promet plus qu’un logement : "susciter la vie qui va avec, et favoriser le mieux-vivre ensemble". Ainsi en est-il des résidences séniors, de l’accession à la propriété, d'opérations de lotissement ou de ZAC, de terrains à bâtir viabilisés, de résidences  sociales ou établissements d'hébergements de personnes handicapées...

Discours de François-Xavier Dugourd, président d'Orvitis.

"A Orvitis, comme depuis quelques temps, 2016 a été une année très dense et riche, avec la concrétisation d’opérations, la mise en œuvre de projets, mais elle a été aussi porteuse d’intenses réflexions.
Rapidement, avec un total de 257 logements mis en service, 2016 pourrait se placer comme l’année record de la décennie.
Dans le détail :
145 logements familiaux à Dijon, Chenôve, Perrigny-lès-Dijon et Saint-Apollinaire.
A Epoisses et à Marsannay-la-Côte, 26 pavillons groupés accueillent plus particulièrement des séniors.
2 établissements d’hébergements de personnes handicapées, pour un total de 30 appartements ont été livrés à l’Acodège,
Et enfin, la résidence Sociale de 56 chambres, rachetée à la Commune de Semur-en-Auxois. Elle est gérée par l’Association Coallia.

François-Xavier Dugourd, président d'OrvitisCes opérations prouvent que le développement de l’offre nouvelle est adapté à vos projets de territoire et qu’elles prennent en compte les évolutions des structures familiales. Elles confirment notre résolution à être présent là où les besoins sont les plus forts et les plus pérennes.
Plus largement en termes d’aménagement du territoire, nos réponses sont plus complètes. Par la diversification de notre activité, nous permettons à des familles l’accession à la propriété. Notre gamme de produits est très large : du terrain à bâtir viabilisé, libre de constructeurs, à l’achat d’un pavillon neuf en location-accession, en passant par la vente de patrimoine existant. En 2016, une cinquantaine de famille est devenue propriétaire nous contribuons au développement des communes, dans le cadre d’opérations de lotissement ou de Zac.
En 2016, nous avons mené 3 opérations : à Saint-Julien, à Montagny-lès-Beaune et à Varois-et-Chaignot.
La livraison de logements neufs ne doit cependant pas occulter le patrimoine existant. Et notre priorité est très claire. A l’instar du chantier de grande ampleur mené sur 7 bâtiments, soit 308 logements, quartier de la Fontaine-d’Ouche à Dijon, les travaux s’inscrivent dans la politique ambitieuse adoptée par Orvitis avec un double enjeu : le respect des orientations en faveur de l’environnement et au bénéfice des locataires. Notre volonté : contenir le budget logement en contribuant à la maîtrise des consommations d’énergie et à l’allègement des factures. Au final redonner du pouvoir d’achat.
C’est dans le même objectif que nous avons déjà pris en considération les dispositions de la loi sur la transition énergétique, qui impose l’individualisation au logement des consommations de chauffage, pour 2018. Une fois de plus, Orvitis s’est placé en pionnier en Côte-d’Or et même au plan national. Alors que tous les décrets n’étaient pas publiés, Orvitis a anticipé l’installation de répartiteurs de chauffage sur tous les radiateurs de 5300 logements concernés. Les compteurs étaient posés en 2016 et l’individualisation est opérationnelle depuis le 1er janvier.

François-Xavier Dugourd, président d'Orvitis

En 2017, Orvitis poursuivra les actions engagées, avec la même force, les mêmes convictions, les mêmes ambitions.
Reconnu pour son savoir-faire, son expérience... l’Office a toujours assuré son cœur de métier, avec passion : la location de logements à loyer modéré.
Depuis 20 ans, c’est un habitat durable qu’il propose, avec des services de qualité, des équipements qui contribuent à la maitrise des charges.
Aujourd’hui, Orvitis investit de nouveaux champs pour promettre plus qu’un logement : susciter la vie qui va avec, et favoriser le mieux-vivre ensemble.
Pour affirmer ce nouveau positionnement, nous avons fait le choix de faire évoluer notre identité visuelle.
Nous avons fait le choix également d’installer une stratégie de marques positionnant Orvitis comme le premier bailleur en Côte-d’Or, un acteur du mieux vivre des habitants.
C’est pourquoi, en toute cohérence, nous avons décliné les produits que vous connaissez déjà les résidences «Sérénitis», à destination des séniors, avec « coloc », les appartements pour les étudiants ou jeunes actifs, ainsi que les services proposés à tous nos résidants à travers le programme « Orviplus ».
OrviplusOrviplus, c’est par exemple, l’Atelier, que nous avons ouvert en février à Chenôve : un espace ou les locataires apprennent à réaliser eux-mêmes des petits de travaux de rénovation ou réparations pour leur logement, en papier-peint peinture ou menuiserie plomberie.
Orviplus, c’est aussi une carte, qui fait des locataires d’Orvitis des clients privilégiés, avec à la clé, des remises, des avantages, des aides aux travaux… tous en lien avec l’habitat. A ce jour 2 500 locataires ont adhéré. Les services qu’elle procure ne sont pas exclusifs Orvitis.
A ce titre, je tiens à remercier les 5 entreprises qui, par le biais d’une convention de partenariat, accordent des conditions préférentielles aux détenteurs de la carte Orviplus. Il s’agit de Gan Assurance Liberté, Hertz location, l’Entrepôt du bricolage, Dalmau carrelage et des établissements Verney-Au fil du bain.

Odifis.
Odifis identifie notre activité d’opérateur immobilier, sous toutes ses formes. Un opérateur qui accompagne les collectivités dans leurs projets, un promoteur qui favorise l’accession sociale à la propriété, ou encore qui réalise des locaux d’activités pour les entreprises.
Nous comptons sur vous pour donner à Odifis by Orvitis la pleine reconnaissance que nous attendons.
L’évolution de ce positionnement traduit les réflexions menées par l’Office en 2016, pour aboutir à des changements tant sur l’évolution de nos méthodes de travail, que sur l’organisation ou encore sur la ligne de conduite de notre Office.
Par évolution du positionnement, il faut entendre aussi le déménagement de notre Agence commerciale « Espace Habitat ». Actuellement, à deux pas d’ici, de l’autre côté de place des Cordeliers, elle intègrera de nouveaux locaux place de la République au début de l’été.
Sur l’organisation, parce que nous avons toujours placé le locataire au coeur de nos priorités, que la proximité est l’une de nos valeurs fondamentales, notre organisation sur le terrain a été modifiée pour améliorer la qualité de service rendue aux locataires. Ainsi, les acteurs du territoire ont été recentrés sur un cœur de métier, pour être encore mieux identifier des résidants, être encore plus à leur écoute et répondre au mieux à leur demande d’intervention.
Pour garantir l’écoute et la prise en considération des attentes exprimées, pour assurer notre volonté de progresser et de satisfaire à un juste niveau toutes les sollicitations, nous irons plus loin encore.
En 2017, Orvitis s’engage dans une démarche qualité qui prend en compte le quotidien du locataire depuis sa demande de logement et pendant tout son séjour. Notre objectif : obtenir la certification Qualibail.
Un processus de 13 engagements qui associera inévitablement les entreprises prestataires de services, car les interventions seront contrôlées, mesurées et évaluées.
C’est dans ce cadre, que la première étape de cette démarche a conduit la création du Service Achats. Il est l’interlocuteur unique dans le suivi administratif des travaux. Avec la volonté est de consolider la relation avec les entreprises prestataires, c’est une véritable démarche partenariale que nous installons sur le long terme.
Orvitis marque son ambition à développer avec ses fournisseurs, des pratiques responsables, pour délivrer, dans la durée, un service de qualité. Aussi, nous comptons sur vous Mesdames et Messieurs les responsables d’entreprises pour vous engager à nos côtés, pour renforcer la qualité de vos interventions.

Dans ce même esprit de visibilité et de lisibilité, auprès de nos organismes partenaires, comme les gestionnaires de la vingtaine d’établissements d’hébergements de personnes âgées, de personnes handicapées, les gestionnaires des gendarmeries -aujourd’hui Orvitis est propriétaire de 7 gendarmeries- ou encore les maires pour qui nous assurons la gestion de leurs logements communaux, nous avons centralisé les compétences au sein de la nouvelle Direction Habitats Spécifiques, placée sous la responsabilité de Mme Catherine DERSEL-ALAZARD. Vous avez eu connaissance de vos interlocuteurs directs, n’hésitez pas à les contacter, ils sont à votre écoute pour répondre au mieux à vos attentes, dans la cadre de notre démarche qualité.

Côté chiffres et réalisations à venir. En 2016, 40 millions d’euros ont été dépensés pour des constructions neuves, y compris pour l’acquisition d’immeubles en VEFA, ainsi que pour l’aménagement de Zac et de lotissements, mais aussi pour les réhabilitations importantes du patrimoine.
Pour 2017, malgré le contexte délicat qui entoure le logement social, l’investissement sera encore plus soutenu. Compte tenu des constructions démarrées, de l’ouverture prévue d’environ 350 logements et des opérations de rénovation programmées, notre engagement financier se situe à un niveau bien supérieur et s’élève à 54 millions d’euros.
Concernant la livraison de logements, 2017 sera marquée par la mise en gestion des 2 premières résidences labellisées Sérénitis à Asnières-lès-Dijon et à Arnay-le-Duc, des 2 résidences Intergénérationnelles «Atout’âge» à Saint-Apollinaire et «Bellevue» à Beaune, ainsi que les 2 maisons partagées, pour le compte de l’Association Simon de Cyrène, également à Saint-Apollinaire.
Au titre des rénovations lourdes du patrimoine, nos interventions porteront, comme chaque année, sur des travaux classiques d’entretien, de mises aux normes, de sécurité ou de remplacements de composants pour favoriser la baisse de 15 % des consommations d’énergie. En 2017, nous engagerons notamment le programme éco-rénovation de 220 logements à Dijon Fontaine-d’Ouche.
Par ailleurs, dans le cadre du Nouveau Plan de Rénovation Urbaine, la déconstruction de l’immeuble de 14 étages, au 12 rue Renan à Chenôve pourrait être effective au deuxième semestre.
François-Xavier Dugourd, président d'OrvitisVous l’aurez saisi, que ce soit pour l’investissement, pour la rénovation, en y ajoutant l’entretien courant, avec plus de 60 millions d’euros, Orvitis devrait encore prendre une part significative à l’économie locale, en 2017.
D’autant que les financements des opérations en cours ou envisagées sont solides. Les deux conventions pour le financement pluriannuel de la production et la réhabilitation de logements sociaux ont été renouvelées avec la CDC à l’automne et respectivement avec le Grand Dijon et le Conseil Départemental de la Côte-d'Or.
Une contribution conséquente à l’activité des entreprises, qui doit placer une fois encore Orvitis aux premiers rangs de la commande publique, dans le domaine du bâtiment, en Côte-d'Or. Un soutien significatif à l’emploi, car rappelons que la construction d’un logement, c’est l’emploi de 2 salariés à l’année.
Par ailleurs, dans le respect du « guide des achats » signé fin 2015, avec les Fédérations professionnelles du secteur du bâtiment, nous nous sommes attachés à faire émerger l’offre la mieux-disante. Et ceci, dans un contexte un peu particulier, car la réglementation applicable aux marchés publics, une fois de plus, a évolué de manière significative en avril 2016.
Ce guide et son application ont été particulièrement appréciés par l’Ancols, organisme de contrôle des offices. Dans son rapport, l’Ancols a mis en avant la gestion saine et consolidée de notre Office.

Au-delà des 13 000 logements qui font d’Orvitis le premier bailleur de Côte-d’Or, l’Ancols a souligné également notre rôle leader pour les Offices de Côte-d’Or et même de Bourgogne.

A juste titre, que ce soit :
-par anticipation des futures réglementations annoncées, comme les répartiteurs pour l’individualisation des frais de chauffage,
-en matière d’innovation techniques et architecturales, comme les bâtiments de logements collectifs à énergie positive à Marsannay-la-Côte, ou en termes d’innovation sociétale avec les résidences Sérénitis, dont les travaux ont démarré bien avant la loi de décembre 2015, relative à l'adaptation de la société au vieillissement, ou en matière d’accompagnement social à travers l’appel à projet national 10 000 logements, pilote du protocole interbailleurs, en faveur des familles en très grande difficultés en Côte-d’Or.

Pour tout cela, je souhaiterai remercier tout particulièrement Christophe BERION, qui manage avec efficacité une équipe de 230 personnes. Je compte sur lui pour transmettre à chacune et à chacun d’eux nos remerciements. Pour être allé à leur rencontre, j’ai pu reconnaitre leur professionnalisme aux services de nos résidants.

Toutes ces actions, tous ces résultats et ces mentions particulières, Orvitis n’aurait pu les obtenir sans vous. Cette réussite est collective. Il me semblait important de la partager, de vous la faire partager.
C’est collectivement, en une équipe soudée, que nous manœuvrons toutes les clefs pour faire de la Côte-d’Or un territoire d’innovations et de mode de vie.
Aussi, je tiens à vous remercier collectivement et individuellement, mes collègues du Conseil Départemental, mesdames et messieurs les maires, présidents de communauté de communes, les représentants de l’Etat, les Présidents et directeurs d’Organismes ou d’Associations, architectes, chefs d’entreprises, notaires, nos partenaires financiers, et tous les prestataires qui nous soutiennent, qui nous assistent quotidiennement.

Pour conclure et avant de partager un verre de convivialité, je vous invite, à retrouver le fil de toute notre actualité sur les réseaux sociaux.
Oui, aujourd’hui, Orvitis a ouvert notre page Facebook. Merci de nous rejoindre. 

Je vous renouvelle mes meilleurs souhaits pour 2017. Que cette nouvelle année vous apporte le meilleur !
Pour Orvitis, 2017 sera encore dense en projets au bénéfice de nos concitoyens. Pour réussir, nous comptons toujours sur vous tous. Nous ne pourrons faire sans vous !"

François-Xavier Dugourd, président d'Orvitis

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Commission permanente du 13 mars ; 30 rapports adoptés pour un montant global de 6,9 millions d'euros
La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d'Or...
Catherine Louis et Charles Barrière, Conseillers Départementaux du Canton d'Is-sur-Tille présentent leurs voeux
Prés de 300 personnes, élus, responsables d'associations, chefs...
Chenôve : Thierry Falconnet veut conjuguer l'urbain à l'humain
Une double inauguration hautement symbolique. En inaugurant conjointement...
Signature des contrats CAP 100% Côte-d'Or avec la commune d'Arnay-le-Duc et la CC du Pays d'Arnay
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
Du courage et de l'implication, il en faut ! C'est le credo de Bernard Paut, maire de Vitteaux, à l'occasion de ses voeux 2017
Comme chaque année, Bernard Paut est revenu en détail sur les...
Conseil Départemental, la commission permanente adopte 26 rapports pour un montant de 4,47 millions d'euros
La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d'Or...
Devenez co-constructeur de votre ville
Vous souhaitez participer à la vie de votre quartier, prendre part aux...
La commune, premier lieu de proximité et de cohésion sociale
Ludovic ROCHETTE, maire de Brognon et l’ensemble du conseil municipal ont...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *