Marsannay-la-Côte veut garder son authenticité tout en s'ouvrant sur la modernité.

20 janvier 2017

Jean-Michel Verpillot, Maire de Marsannay-la-Côte, et son équipe municipale avaient invité les habitants et entreprises de la commune pour la traditionnelle cérémonie des voeux. Cette cérémonie est pour les élus municipaux, un moment privilégié de la vie de la commune, un temps de rassemblement, mais aussi un moment d'échanges et de convivialité. 

Jean-Michel Verpillot a dressé le bilan des réalisations, des actions et des événements de l'année écoulée, et a présenté les projets municipaux pour celle à venir.


Jean-Michel Verpillot, Maire de Marsannay-la-Côte,Mesdames et Messieurs,
Le conseil municipal et moi-même sommes heureux de vous accueillir. Nous vous souhaitons la bienvenue pour cette traditionnelle cérémonie des voeux...
Je ne peux commencer sans avoir une pensée toute particulière pour nos concitoyens décédés en cette année 2016. Ils ont marqué, par leur présence et leurs activités, la vie de notre commune pendant de très nombreuses années.
Nous nous devons également d'avoir une pensée à l'égard des victimes des attentats extrémistes et de leurs familles meurtries, aussi bien en France qu'à travers le monde. Ces actes de terrorisme, portés contre notre Pays, sont conduits par des fanatiques qui agissent pour le compte d'une idéologie totalitaire, étrangère à la religion qu'ils prétendent servir. Soyons vigilants, ne nous laissons pas diviser ou entraîner par des discours populistes. Quelles que soient nos origines, nos croyances, notre nationalité et nos différences, nous devons continuer à vivre ensemble dans le respect du droit et des devoirs ; tous rassemblés derrière nos valeurs républicaines : Liberté, Egalité,
Fraternité.

Avant de vous présenter les principaux projets pour cette année 2017, je vous propose un retour sur 2016 : un diaporama défilera sous vos yeux.
Il illustrera et complétera mes propos quant aux actions menées par l'équipe municipale que je remercie pour son investissement au quotidien. Je remercie également les services de notre commune et ceux du Grand Dijon avec qui nous collaborons étroitement à la suite des transferts de certaines compétences depuis 2015.
En 2016, nous avons poursuivi la pause fiscale attendue par les habitants en n'augmentant pas les taux communaux d’impôts locaux, malgré une baisse des dotations de l'État de 140 000 €.
Comme nous avons la volonté d'avoir une gestion prudente des finances de la commune, nous avons persévéré en 2016 dans la maîtrise des dépenses :
- En mutualisant le plus possible des achats avec le Grand Dijon, afin de passer par des appels d'offres à plus gros volumes et ainsi obtenir des prix intéressants : c'est ainsi que les factures de gaz et d’électricité de la commune ont été considérablement réduites.
- En continuant les actions participatives du personnel pour identifier des organisations différentes génératrices d'économies : en chauffage, éclairage, en gestion de l'eau pour les espaces verts.
- Mais aussi en associant, dans le cadre de l'agenda 21 et du développement durable, les habitants de notre commune à réfléchir sur un diagnostic territorial lors de forum, de séminaires, d'ateliers participatifs et de projection de films suivie d'un débat.

Cette participation intergénérationnelle a lancé un certain nombre de défis à relever. Sans tous les détailler, on peut citer :
1) la diminution de la consommation énergétique sur la commune, c'est-à-dire 
• lutter contre la précarité énergétique,
• soutenir des projets de réhabilitations énergétiques sur la commune.
2) un aménagement durable de la commune garant de la préservation de la qualité de vie :
3) la réduction de l'utilisation de la voiture individuelle
4) la réduction des déchets
Les travaux de voirie en 2016 :
• la réfection du parking de la maison de Marsannay,
• la réfection de rue de la Rente Logerot et du bas de la rue de l’Argilière par la communauté urbaine à la demande de la commune,
• la réfection de la route des Grands Crus par le conseil départemental et la réalisation du marquage au sol par la commune.
Les travaux sur les bâtiments en 2016 ont concerné :
• le lancement des travaux d'extension à Bachelard ;
• la livraison du bâtiment de l’ancienne école maternelle Langevin devenue l'espace culturel et artistique Langevin inscrit dans le projet TEPCV (territoire à énergie positive pour la croissance verte) subventionné par l'État ;
• le changement de chaudière au gymnase Enselme, le remplacement de divers matériels pour le fonctionnement des chaufferies communales, les mises aux normes électriques dans divers bâtiments (recherche d'économie d'énergie : cette démarche s'inscrit d’ailleurs dans toutes nos réflexions et s'étend à toutes les délégations et aux services) ;
• la réfection et les changements des jeux des cours maternelle, les travaux dans les écoles élémentaires (peinture, chauffage) ;
• les travaux de sécurisation dans les écoles (par la mise en place d'interphones). 
Le domaine « social, petite enfance, enfance, jeunesse » et les aînés sont une priorité.
La rénovation du multi-accueil a débuté avec la construction d'une extension ; l’objectif est d’atteindre 33 places en accueil collectif sur le site contre 15 actuellement. Ce projet est mis en oeuvre avec 80 % de subventions et est livrable en septembre 2017.
L'arrivée de la nouvelle référente famille a permis de remettre en place des activités à destination des enfants et des familles : la malle à jeux, la première fête de Noël « en famille », les ateliers de motricité.
Le « Vill'âge bleu » et ses 17 logements sont maintenant occupés par nos aînés. Ce concept, créé par la mutualité française bourguignonne, permet aux personnes âgées autonomes souhaitant rester à domicile d'évoluer dans un habitat individuel adapté. Une accompagnatrice à la vie sociale sous la responsabilité de la mutualité est présente sur place pour assurer la surveillance du site, faciliter l'information, la liaison avec les habitants et assurer les petits services qui facilitent la vie au quotidien. Ce projet a été
livré comme il avait été convenu et signé en son temps par les différents acteurs que sont la mutualité française, Orvitis et la précédente municipalité.
Le décalage du délai de livraison des logements est dû à notre volonté d'agir, car nous le pouvions, sur la réhabilitation de l'ancienne école maternelle Langevin pour obtenir une meilleure isolation dans un souci d'économie d'énergie et d'avoir à terme un bâtiment BBC (bâtiment basse consommation).
En 2016, un premier goûter dansant des aînés a été organisé, ce qui leur a permis de s'adonner à deux de leurs plaisirs favoris : le chant et la danse. Le repas de fin d'année organisé et servi par les membres du CCAS et des bénévoles a connu le même succès.
Sans oublier la « Semaine bleue » avec ses expositions, ses balades et concerts, les conférences avec des partenaires sur les thèmes du logement inter-générationnel, de l'aide à la personne qui ont été très appréciés.

Quelques actions menées autour de la vie scolaire de nos enfants :
Tout d'abord la signature d’un nouveau marché pour la restauration scolaire (avec un repas 100 % bio par semaine et les autres repas de la semaine composés de 60 % de produits bio et/ou locaux).
Trois classes de l'école maternelle Colnet poursuivent la gestion du jardin pédagogique avec l'installation d'une cabane de jardin pour stocker les outils et les brouettes des enfants. Des jardins sont également créés au sein de l'école élémentaire Porte d'Or. Gardons en tête la citation d'Antoine de Saint-Exupéry : « Nous n'héritons par de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants ».
De nouvelles activités sont recherchées pour les ateliers des NAPS : la sécurité routière, le volley, l'escalade, l'allemand et à ce titre je remercie les membres du comité de jumelage pour leur participation bénévole.
Le conseil municipal enfants a été mis à l'honneur par le conseil départemental avec le prix MYON pour les actions mises en place pour la
sécurité aux abords des écoles. Les enfants ont également participé à un groupe de travail sur l'élaboration du PLUI du Grand Dijon, ils ont pu exprimer leurs choix de garder l'aspect village, de conserver les vignes, de mettre en place des pistes cyclables.
Ces jeunes du conseil municipal enfants ont aussi réalisé une affiche sur la Marseillaise pour la cérémonie du 11 novembre et distribué un livret sur les cérémonies commémoratives.
Pour ce qui concerne la culture et le sport, facteurs de lien social et qui tiennent une grande place dans la vie de notre commune, la municipalité a maintenu le même niveau global de subventions et a repris avec succès l'activité du comité des fêtes afin de rendre service aux habitants en maintenant le matériel à disposition des associations.

2016 a vu l'arrivée d'une newsletter « culture et grands rendez-vous » pour vous informer mensuellement des événements majeurs à venir.
Fin août, nous avons accueilli, en partenariat avec l'office du tourisme, les fêtes de la vigne et un groupe iranien conjuguée avec un marché gourmand.
La fête de la musique s'est déroulée dans le quartier de la Champagne Haute avec la participation des associations et des commerçants ; elle a rencontré un succès populaire malgré un temps peu clément.
Une nouvelle formule de « Noël en Partage », pour tout public, a été mise en place, avec des enfants émerveillés par un spectacle de grande qualité. Je ne citerai pas les nombreuses manifestations intergénérationnelles qui ont eu
lieu à la médiathèque Bachelard, les concerts et les expositions avec l'atelier des peintres ou des artistes comme Joyce Délimata dont vous avez sous les yeux une de ses oeuvres.
Marsasport a comme toujours recueilli un vif succès, de même que l'ultra trail ou la soirée des sportifs qui nous ont permis de mettre à l'honneur les présidents des clubs.
Nous sommes attachés aux 52 associations présentes sur notre commune.
Je veux rendre hommage à mesdames et messieurs les présidents d'association ainsi que les personnes qui les accompagnent, vous tous
bénévoles depuis de nombreuses années (près de 40 ans pour certains !). Je souhaite que l'on vous applaudisse pour tout ce que vous apportez à notre commune.

En ce qui concerne la vie économique en 2016, nous avons continué les réunions d'information et d'échanges avec les commerces et entreprises, les commerces de la Champagne Haute et du Bourg. Nous avons organisé une soirée à destination de toutes les entreprises et entretenu des contacts réguliers avec les acteurs économiques locaux tels que le « Club Grand Sud » ou l'Union commerciale du Sud dijonnais, ainsi qu'avec les services du Grand Dijon et notamment « Dijon Développement ». Nous affichons également la préservation et la promotion de la spécificité viticole de la commune.
Pour 2017
Lors du prochain vote du budget nous proposerons, au vu de nos bons résultats de 2016 de ne pas augmenter les taux communaux des impôts locaux et de maintenir le montant global des subventions aux associations identique à celui de l'année dernière.
Des projets porteront à nouveau sur la voirie ; un gros travail reste en effet à réaliser. Nous proposerons au Grand Dijon la rénovation de la chaussée et des trottoirs de l'impasse des Castors, de l'impasse Nicéphore Niepce, de la rue Alexis Piron et dans un second temps de la rue de la Côte Fleurie et la rue Croix Notre Dame. Nous essayons de n’oublier personne.
Nous continuerons les travaux de la halte garderie « multi-accueil Bachelard » afin de répondre plus favorablement aux besoins des familles et d'optimiser le service.
La fin de la réhabilitation du nouvel espace culturel et artistique Langevin nous permettra d’obtenir le label BBC (bâtiment basse consommation)

La construction de logements adaptés à l'habitat social est engagée, au regard de la loi SRU (solidarité sur le renouvellement urbain) et du PLH (plan local de l'habitat). Les travaux au 80 route de Beaune ont débuté en ce mois de janvier : 36 logements dont 27 reservés à l'habitat social sont programmés. Un projet est à l'étude sur le terrain de foot stabilisé proche du collège Marcel Aymé. Nous restons néanmoins vigilants sur la qualité de vie en maîtrisant l'urbanisation.
Un nouvel office de tourisme communautaire a été créé le 2 janvier, ceci conformément au transfert de la compétence tourisme à la communauté urbaine du Grand Dijon en 2015 et à la loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la République). Récemment élu vice-président, je veillerai, bien entendu, aux intérêts de Marsannay.
En 2017, nous continuerons d'apporter les mêmes services à la population, à travers le centre social, la mairie et le CCAS.
Nous mettrons en oeuvre une diversification de la politique culturelle et sportive afin de répondre aux attentes de l'ensemble des habitants en développant des partenariats, en proposant des concerts variés, en poursuivant la programmation de pièces de théâtre, de cinéma, d'expositions, de Marsasport, de l'ultra trail et de la soirée des sportifs.
Nous fêterons les 80 ans de la route des Grands Crus et les 80 ans de l'école Colnet.
Vous serez informés tout au long de l'année des nombreuses manifestations organisées.
Cette année 2017 sera riche et souhaitons qu'elle soit heureuse et conviviale.
Il est temps maintenant, Mesdames et Messieurs, de vous présenter en mon nom et au nom de l'équipe municipale, mes meilleurs voeux de santé, de bonheur et de réussite pour vos projets de cette année 2017.
Jean-Michel Verpillot, Maire de Marsannay-la-Côte,Jean-Michel Verpillot, Maire de Marsannay-la-Côte,Jean-Michel Verpillot, Maire de Marsannay-la-Côte,Jean-Michel Verpillot, Maire de Marsannay-la-Côte,Jean-Michel Verpillot, Maire de Marsannay-la-Côte,Jean-Michel Verpillot, Maire de Marsannay-la-Côte,Jean-Michel Verpillot, Maire de Marsannay-la-Côte,

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Varois et Chaignot investit pour le bonheur de ses enfants... Et parents!
Vincent Delatte, maire de Varois et Chaignot, a inauguré en...
Les habitants de Marsannay-le-Bois inaugurent leur maison médicale
Christophe Monot, maire de Marsannay-le-Bois a invité les habitants de...
Chenôve : Thierry Falconnet veut conjuguer l'urbain à l'humain
Une double inauguration hautement symbolique. En inaugurant conjointement...
Solidarité, projets, nouveau territoire... Martine Eap présentait ses voeux à ses administrés précyliens et leurs voisins !
Après une année 2016 marquée à...
Marsannay-le-Bois, une commune où il fait bon vivre.
C'est dans un climat chaleureux et enthousiaste que Christophe Monot, maire de...
Du courage et de l'implication, il en faut ! C'est le credo de Bernard Paut, maire de Vitteaux, à l'occasion de ses voeux 2017
Comme chaque année, Bernard Paut est revenu en détail sur les...
Gemeaux, un village en mutation.
Les habitants de la commune de Gemeaux se sont rassemblés autour de...
En 2017, le bailleur social Orvitis diversifie ses activités et offre désormais plus qu'un logement.
Avec un total de 257 logements mis en service, 2016 pouvait se placer comme...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *