En 2017, le SICECO en "fera plus" pour ses adhérents.

En 2017, le SICECO en

Contact :

SICECO
9 A, rue René Char
BP 67454
21074 DIJON CEDEX
Tel - 03 80 50 99 20
contact@siceco.fr
http://www.siceco.fr


18 janvier 2017

À l’occasion de la traditionnelle présentation des voeux, Jacques Jacquenet, Président du SICECO (Syndicat d’Énergies de Côte-d’Or) a annoncé les grands projets qui rythmeront 2017. 

Le SICECO, depuis sa création en 1947 (70 ans cette année !), a su évoluer, innover et s’adapter aux exigences et aux besoins de ses collectivités adhérentes.
Un territoire élargi à 680 communes, l'ouverture de ses compétences aux EPCI, un accompagnement des adhérents dans la transition énergétique, une nouvelle compétence, de nouveaux services, ... 2017 est une année pleine d'énergie pour le SICECO... "tout en prenant soin de préserver l’équilibre des territoires et en mettant en place de nouvelles modalités financières afin de faciliter, pour les communes et les EPCI, le financement des travaux de raccordement au réseau électrique ! précise Jacques Jacquenet."

Un territoire agrandi, des adhérents supplémentaires 
Depuis le 1er janvier, le SICECO compte 680 communes adhérentes (ensemble de la Côte-d’Or, excepté le territoire du Grand Dijon) pour lesquelles il exerce obligatoirement la compétence d’organisation du service public de distribution d’électricité.
Acteur reconnu de l’énergie sur le département, le SICECO coordonne également la distribution public de gaz naturel, de chaleur et de froid, d’éclairage public, d’énergie, du réseau public de bornes de recharge pour véhicules électriques, de cartographie ou encore de communications électroniques.
En 2017, le SICECO ouvre ses compétences et ses services aux EPCI à fiscalité propre qui ont d’ores et déjà émis le souhait d’adhérer.


Le plein d’énergies en 2017 !
Réseaux intelligents, maîtrise de l’énergie, développement des énergies renouvelables, pilotage de la consommation sont autant d’enjeux auxquels est confronté le SICECO aujourd’hui. Plus que jamais, il accompagne ses adhérents dans leur transition énergétique.
Dans ce domaine, il s’est adapté afin de répondre aux besoins des collectivités : mise en place d’une nouvelle compétence « Distribution publique de chaleur et de froid » et création d’une régie chaleur (le SICECO devient le maître d’ouvrage des travaux de construction de réseaux de chaleur), développement du service de planification énergétique territoriale pour aider les élus à intégrer les questions énergétiques dans leurs documents d’urbanisme et du service de cartographie et d’information géographique (mise à disposition d’outils informatiques pour l’instruction du droit des sols, par exemple, dans l’optique de mutualiser les coûts).
À l’aube d’une ère qui inaugurera de nouvelles manières de consommer, le SICECO évolue, tout en prenant soin de préserver l’équilibre des territoires, et cela dans une double logique de réseaux : les réseaux de compétences mutualisées au service de l’intérêt général et les réseaux physiques pour acheminer l’énergie en tout point du territoire et optimiser par là même la relation producteur / consommateur.


De nouvelles modalités financières, un souffle d’oxygène pour les collectivités 

Enfin, en ces temps de contraintes budgétaires, le SICECO a décidé de modifier ses taux de subvention afin de faciliter, pour les communes et les EPCI, le financement des travaux de raccordement au réseau électrique. Il met également en place des programmes de travaux visant à mieux consommer : aide à la rénovation des bâtiments des communes et des EPCI et aide à la télégestion des chaufferies et leur remplacement.
Ces nouvelles modalités permettent aux collectivités d’envisager plus sereinement les travaux. Ainsi, le SICECO contribue à maintenir les investissements locaux favorisant ainsi la création d’emplois locaux.


Siceco Jacques Jacquenet entouré des membres du Bureau

Jacques Jacquenet entouré des membres du Bureau

 

Retrouvez ci-dessous le discours de Jacques Jacquenet, président du SICECO

 

Jacques Jacquenet, président du SICECO"Chers amis,

C’est avec plaisir que je vous accueille, pour notre traditionnelle cérémonie des vœux. Les membres du Bureau et le personnel se joignent à moi pour vous souhaiter la bienvenue dans nos locaux et vous présenter tous nos meilleurs vœux pour 2017.

 

Je tiens à vous remercier chaleureusement pour votre présence. Elle marque l’intérêt que vous portez à notre Syndicat, « LE SICECO » qui, depuis sa création en 1947 (nous fêtons nos 70 ans cette année !), a su évoluer, s’adapter aux exigences et aux besoins de nos collectivités adhérentes et innover sans le respect des publications des nouvelles lois, et en particulier, celles de la transition énergétique.

 

Comme vous le savez, depuis le 1er janvier de cette année, notre territoire s’est agrandi : désormais nous avons réuni 680 communes soit la totalité de la Côte-d’Or excepté le périmètre du Grand Dijon. Je suis fier de voir enfin l’aboutissement de ce dossier qui, je vous le rappelle, était dans les tuyaux depuis 2006 !

 

Et nouveauté cette année, en plus des nouvelles communes, nos statuts ont évolués pour accueillir des EPCI à fiscalité propre afin de pouvoir les accompagner dans la l’aménagement du territoire qui doit maintenant prendre en compte la transition énergétique.

 

Et de transition énergétique, il en sera question cette année.

Dans ce domaine, le SICECO étoffe ses métiers. Nous parlons désormais de réseaux intelligents, de maîtrise de l’énergie, de développement des énergies renouvelables, de pilotage de la consommation, etc. Le SICECO souhaite accompagner toutes les collectivités dans ces changements.

Ici, je ne citerai que quelques exemples d’actions mises en place ou en passe de l’être.

-      Pour les EPCI qui le souhaitent, nous leur faisons profiter de notre expertise technique et des données recueillies grâce à notre étude sur la Stratégie énergétique départementale afin de construire leur PCAET obligatoire pour les plus de 20 000 habitants ;

     Face à des projets de plus en plus complexes et à la difficulté d’investir (je ne saurais que trop vous rappeler que les temps sont durs en cette période budgétaire restreinte !) et pour répondre à la demande croissante des communes et des EPCI, nous avons récemment adopté la compétence « Distribution publique de chaleur et de froid ». Qu’est- ce que cela signifie ? Et bien que, désormais, nous sommes capables non seulement de construire mais aussi d’exploiter des réseaux de chaleur et, notamment ceux alimentés par une chaufferie bois. Et pour mettre en œuvre cette compétence, j’ai le plaisir de vous annoncer que le SICECO s’est doté d’un nouvel outil : Côte-d’Or Chaleur. C’est une régie chaleur qui nous permettra de développer, en concertation avec les collectivités les projets de réseaux de chaleur. Et je peux vous informer que deux projets sont d’ores et déjà à l’étude à Bligny sur Ouche et à Saulieu ;

-      Le SICECO continue d’accompagner les territoires TEPOS, devenus TEPCV (Territoire à énergie positive pour la croissance verte) : dans ce domaine, il porte différentes actions comme la modernisation de l’éclairage public, la réflexion sur les réseaux intelligents et sur les problèmes d’autoconsommation dans les territoires ;

-      Et parce que le SICECO est visionnaire, il a vu très tôt l’utilité d’intégrer les questions énergétiques le plus en amont possible dans les documents d’urbanisme, fin 2016, il a convié les acteurs de l’énergie et de l’urbanisme afin de réfléchir sur cette problématique. Ce travail se poursuit cette année, notamment avec les élus.

L’aboutissement sera la publication d’un guide de prescriptions, accompagné de fiches montrant des exemples concrets à intégrer dans les PLU, SCOT et autres règlements d’urbanisme ;

     Dans le domaine de la maîtrise de l’énergie, nous poursuivons nos groupements d’achat d’énergie, en partenariat désormais avec nos 7 homologues à l’échelle de la nouvelle région Bourgogne Franche Comté. Il faut savoir que ces groupements ont réellement permis d’apporter des économies substantielles aux collectivités côte-d’oriennes et j’en suis fier.

Au travers de ces quelques exemples, on entrevoit assez bien le travail accompli mais aussi celui qui nous attend.

En 2017, les missions en faveur de la transition énergétique se renforcent : les conseillers en énergie partagé (centrés sur la partie bâti), le développement des énergies renouvelables (bois-énergie, éolien, hydroélectricité, méthanisation, photovoltaïque), l’intégration de l’énergie dans l’aménagement du territoire avec un développement coordonné des réseaux. Toutes ces actions participent à atteindre les objectifs du SRCAE pour la Côte-d’Or.

Notre SEML, Côte-d’Or Énergies, poursuit également son développement : nous déposerons bientôt un permis de construire pour un projet éolien, les centrales hydroélectriques de Bèze et Semur en Auxois avancent avec notamment, prochainement, une rencontre décisive entre nos services et ceux de l’État. Du côté du photovoltaïque, malheureusement, pour l’instant, le niveau de rentabilité est aujourd’hui trop faible pour développer des centrales au sol.

En parallèle, le SICECO contribue aussi à l’aménagement du territoire grâce à ses compétences historiques dans les réseaux secs : électricité, éclairage public, gaz. Concernant le gaz naturel justement, nous allons œuvrer avec Grdf pour le développement de stations Gaz Naturel Véhicule, GNV, permettant aux transporteurs de diminuer leurs rejets de particules fines.

De nouveaux services sont également proposés comme la mise à disposition d’outils informatiques dont notre système d’information géographique, SIG, pour l’instruction du droit des sols. De cela je me réjouis car les coûts d’exploitation sont ainsi mutualisés évitant aux communes et aux EPCI d’investir chacun de leur côté dans des outils informatiques redondants.

Comme vous le voyez, depuis 70 ans, les services publics de l’énergie et les besoins ont évolué et depuis 70 ans, le SICECO s’est toujours adapté, tout en gardant précieusement à l’esprit, et j’y tiens, que nous sommes en devoir de préserver l’équilibre des territoires, et cela dans une double logique de réseaux 

-      réseaux de compétences mutualisées au service de l’intérêt général,

-      réseaux physiques pour acheminer l’énergie en tout point du territoire et optimiser par là même, la relation producteur / consommateur

Cette année, nous allons donc fêter cet anniversaire qui est pour nous l’occasion de rappeler tout le chemin parcouru et de célébrer le travail accompli.

Travail accompli qui ne pourrait l’être sans les élus,

J’en profite pour remercier l’ensemble des délégués de nos 664 communes qui nous font confiance et qui ont été convaincants avec leur conseils municipaux par leurs délibérations soutenant la modification du périmètre du SICECO ; plus particulièrement, je remercie les élus qui s’investissent dans les commissions techniques et administratives : leurs propositions pertinentes permettent au Bureau et au Comité syndical de voter les décisions qui placent notre structure parmi les syndicats d’énergies qui font avancer la profession. J’en profite pour remercier leurs présidents.

Travail accompli grâce aussi au personnel du SICECO. J’en profite pour féliciter Jean-Michel Jeannin, Directeur général, et l’ensemble du personnel pour leur réactivité et pour les solutions apportées efficacement aux problèmes de nos adhérents. Du coté cellule énergie, 2 chargés de missions nous ont rejoint en 2016 pour le développement des EnR, Mathieu Julien, et Thibaud Dubocage pour la planification énergétique territoriale ainsi que 2 Conseillères en Energie Partagées Maëlle Chapillon et Gulsah Ay.

Camille Papet au service de plusieurs communes précédemment a intégré le Service Finances en remplacement de Mme Boilin retraitée.

Christelle Gautheron et Valérie Camus remplacent 2 Agents en arrêt maladie et Malika Jaffelin vient en soutien pour le groupement d’achat d’énergie.

 

Je remercie aussi l’ensemble de nos partenaires, c’est-à-dire vous. Je vous remercie de rester fidèles et de nous accompagner dans nos missions au bénéfice du territoire de la Côte-d’Or qui m’est cher.

Ensemble, nous pouvons, j’en reste persuadé, offrir aux générations futures les clés d’une meilleure consommation et production locale de l’énergie.

A vous tous, je vous renouvelle mes vœux pour cette nouvelle année que je souhaite évidemment, remplie d’énergie !"

 

SICECO

Siceco Jacques JacquenetSiceco Jacques Jacquenet

Siceco Jacques JacquenetSiceco Jacques Jacquenet

 

 

le SICECO Constitué en 1947, le SICECO est un syndicat mixte fermé agissant sur le territoire de la Côte-d’Or et regroupant 680 communes et des Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) à fiscalité propre.
Fondé sur les grands principes de la solidarité intercommunale, c’est-à-dire la mutualisation des moyens, il participe activement à l’aménagement du territoire, au service des élus et des usagers. Tout en respectant l’environnement, il favorise le développement économique et la qualité de vie.
Le SICECO opère dans les domaines suivants : distribution publique d’électricité, de gaz et de chaleur, éclairage public, énergie (maitrise de l’énergie et énergies renouvelables), bornes de recharge pour véhicules électriques, cartographie et service d’information géographique, technologie de l’information et de la communication, communications électroniques.

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Le SICECO adopte la marque « territoire d'énergie Côte-d'Or »
Jacques Jacquenet, président du SICECO a présenté la...
Projet de parc éolien des "Genèvres"
Christiane BARRET, préfète de la région Bourgogne...
Le SICECO ou comment conjuguer énergie et écologie
Entre la date de sa création, en 1947, et aujourd’hui, le SICECO a...
Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités locales.
La Caisse des Dépôts lance un Appel à Manifestation...
Nuits-Saint-Georges se chauffe au bois
Alain Cartron, Maire de Nuits Saint Georges a inauguré la chaufferie...
Une association locale fait annuler le schéma régional éolien
Après deux ans et demi de lutte devant les tribunaux, le collectif...
Pourquoi Dijon Métropole devient première ville intelligente de France ?
Le changement climatique impose de modifier ses comportements, des solutions de...
Le SICECO, opérateur de mobilité électrique en Côte-d'Or
Le SICECO, territoire d’énergie Côte-d’Or, construit...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *