Châtillon-sur-Seine, une ville énergique qui a de l'appétit et de l'audace... le maître-mot des voeux d'Hubert Brigand !

Châtillon-sur-Seine, une ville énergique qui a de l'appétit et de l'audace... le maître-mot des voeux d'Hubert Brigand  !

Contact :

Mairie de Châtillon sur Seine

Hôtel de Ville

Place de la Résistance

21400 CHATILLON-SUR-SEINE

Tel : 03.80.91.50.50


17 janvier 2017

Maire de Châtillon-sur-Seine depuis 22 ans, Hubert Brigand captive toujours autant son auditoire par un exercice de style en one man show ! Il n’aura pas manqué à la tradition, ni trahit son style si personnel pour la cérémonie de vœux 2017. Des vœux placés sous le signe du développement de sa commune alors que la ­conjoncture actuelle n’est pas bonne, que les dotations de l’État sont en baisse puisqu’en 2010 le montant était de 2,5 millions d’euros de dotations et ne sera plus que de 2 millions d'euros en 2017 pour Châtillon-sur-Seine.

Hubert Brigand surfe sur la vague de l’investissement qui lui permet de ne pas augmenter la fiscalité de ses administrés, car il a bien compris que pour que les gens restent à Châtillon, il faut leur offrir des équipements et des projets en se fixant un cap et en regardant devant pour avancer. Au nombre des réalisations 2016, on peut compter la fin des travaux de toiture de l'église Saint-Pierre, dite Notre Dame des Génovéfains, la réfection du mur de l'allée des Boulangers, l'enfouissement des lignes électriques dans certaines rues, l'installation de l'entreprise Petitarmand sur l'Actipôle, qui s’étendra sur 35 hectares, sur lequel a emménagé Pôle Emploi ou encore l'installation d'un terrain de sport synthétique qui sera inauguré sous peu. Un service de Contrôle Technique poids lourds et cars va être inauguré aussi dans les jours à venir .

hubert brigand voeux 2017 marie quiquemelle echodes communesÉconomie, sécurité, immobilier, sport, handicap, jeunesse… pas un domaine n’échappera à la Ville de Châtillon-sur-Seine en 2017 !

Si certains dossiers ont vu le jour en 2014, comme la nouvelle blanchisserie industrielle de l’ESAT ou la réfection de la place de la Charme, d’autres projets devraient suivre cette année comme les travaux de l’église Notre-Dame ou encore la transformation du site des anciens Bains-Douches qui ­accueilleront l’école municipale de musique et tous les acteurs de cet art dans la ville. Châtillon ne s’arrête pas en chemin et les projets ne manquent pas tout en maintenant le cap de lignes budgétaires très contrôlées et toujours sans augmenter la fiscalité. Ainsi la municipalité prévoit la réfection des enduits extérieurs de l'Hôtel de Ville et celle de la toiture du château du Petit Versailles qui abrite l'IME. En 2017, les fenêtres de l’école Louis Cailletet seront remplacées et un préau construit sur le groupe scolaire Francis Carco.

Hubert Brigand pense à l’avenir des jeunes et à leur bonne forme physique, 2017 verra donc la création d'un Club-House pour le tennis, et de rangements pour la salle de sport Désiré Nisard. Il pense avenir, indépendance et mobilité des jeunes, hubert brigand voeux 2017 marie quiquemelle echodes communesce qui lui insuffle l’idée de l’aide financière au permis de conduire. Le sujet est en réflexion, mais faisons confiance à Hubert Brigand et à son équipe pour trouver l’idée qui permettra au projet de se réaliser. Il a rappelé que Châtillon compte trois lycées... Désiré Nisard, Saint-Vincent, la Barotte…

Monsieur le maire pense aussi attractivité du territoire par l’installation des entreprises sur l’Actipôle mais aussi au besoin en locatif familial et c’est ainsi que deux pavillons de plain-pied vont être construits et seront gérés par la Ville, amortissant les coûts par la même occasion. Toujours dans la logique de l’attractivité de la commune, le bâtiment du supermarché Le Marmont a été acquis par la Ville, une fois démoli il sera remplacé par une médiathèque qui devrait être opérationnelle dans deux ans… si tout se passe bien « humorise » Hubert Brigand !

Très hostile à la loi NOTRé, qui vise à priver les communes de leur souveraineté, qui affaiblit le monde rural, le Châtillonnais en particulier, Hubert Brigand fait le choix de la résistance et souhaite la revue à la baisse du nombre de fonctionnaires... dans la capitale… à Bercy par exemple… mais pas dans les régions rurales qui en ont au contraire bien besoin ! La commune investit et se porte bien grâce aux quatre piliers de la Ville de Châtillon-sur-Seine que sont l'emploi, les finances locales, la vie associative très importante et l'image qu'elle renvoie… Exhortant les Châtillonnais à être fiers de leur territoire et de leur ville qui doit rayonner, Hubert Brigand a donc rendu hommage aux bénévoles œuvrant dans les associations.

Car Châtillon se décline en manifestations de toutes sortes, expositions, conférences, fêtes du Tape Chaudrons, Fête du Crémant, Journées Châtillonnaises, Fête de l'Agriculture, Fête des Sports, Salon de l'aviculture, soirée Féérique des Commerçants mais aussi des concerts et du cinéma en plein air, une patinoire pour les enfants au moment des fêtes de fin d'année, une piscine qui fonctionne à plein régime avec 65 000 entrées en 2016…

Pour parler attractivité du territoire et développement économique, Hubert Brigand a invité deux chefs d’entreprises, Nourdine Hmoudi, directeur général de Stratiforme Compreforme et Denis Charles, Directeur de la Société de l'abattoir Châtillonnais.

hubert brigand voeux 2017 marie quiquemelle echodes communesLe premier a indiqué que le groupe, qui comptait deux sites en 2000, en comprend maintenant six… Bersée en France où se trouve le siège social, Châtillon-sur-Seine, Salzgitter en Allemagne, Zyrardow en Pologne, Casablanca au Maroc, Chandigarh en Inde. La société Stratiforme Industries est spécialisée dans la conception et la fabrication de grandes pièces en matériaux composite. Elle conçoit et fabrique des produits pour l’industrie ferroviaire, le domaine nucléaire et la défense. L'ambition de Startiforme Compréforme est d'être le numéro un en termes de technicité à l’horizon 2020 et de s’ouvrir sur d’autres domaines industriels, comme l’aéronautique. Souvent à l’étranger, Nourdine Hmoudi est devenu un ambassadeur de Châtillon, ce dont le remerciera Hubert Brigand.

hubert brigand voeux 2017 marie quiquemelle echodes communesLe second fait état de la situation très préjudiciable pour les éleveurs du Châtillonnais engendrée par la fermeture de l’ancien abattoir. Grâce à l'implication de la ville de Châtillon et au travail d'une trentaine d'anciens clients, éleveurs pour la plupart, l’abattoir a rouvert en 2016 avec un agrément lui permettant d’aller jusqu’à 1 500 tonnes de bétail.  C’était un des grands sujets de préoccupations d’Hubert Brigand qui avait fait ce pari en 2015. Les abattoirs les plus proches étant à l’époque situés à Troyes, Chaumont, les Laumes, de grandes distances étaient à parcourir pour les éleveurs. Denis Charles constate que le matériel marche bien, que l'abattoir peut réaliser des découpes très pointues sur des porcs, des ovins, des bovins, des agneaux.

« Investir est un choix, même en ces temps difficiles. On ne peut pas rogner sur le budget consacré à l’entretien des voies... Nous, à Châtillon-sur-Seine, on y consacre chaque année un budget constant… c’est aussi un moyen de faire vivre l’économie locale, notamment l’artisanat… Nous aimerions aussi entamer une réflexion sur le centre-ville, sur le stationnement, la vidéosurveillance, la sonorisation et être vraiment à l’écoute des commerçants et de la population. »

hubert brigand voeux 2017 marie quiquemelle echodes communesLa cérémonie de vœux à Châtillon s’est terminée par la remise de la Marianne du Civisme à Hubert Brigand. Une Marianne du Civisme décernée à la suite du concours départemental et national lancé par la Fédération nationale des associations d’anciens maires et adjoints de France (FAMAF) en partenariat avec l’Association des maires de France (AMF). Ce trophée distingue les communes ayant obtenu le plus fort taux de participation aux élections. Deux représentants de l’Association des anciens maires de Côte-d’Or, ont remis ce trophée au maire de Châtillon qui a réussi à inciter ses concitoyens à accomplir leur devoir électoral en affichant un score de 67,6 % de votants sur le nombre d’inscrits.

« Quand on est élu, un des objectifs est que la ville puisse rayonner, qu’elle soit ouverte sur l’extérieur … Il faut être fier d’elle et de son territoire ».

hubert brigand voeux 2017 marie quiquemelle echodes communes

 

 m.quiquemelle@echodescommunes.com

mariequiquemelle@gmail.com

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Solidarité, projets, nouveau territoire... Martine Eap présentait ses voeux à ses administrés précyliens et leurs voisins !
Après une année 2016 marquée à...
Parce que VOTER c'est un droit et aussi un devoir... inscrivez-vous sur les listes électorales
2017 voit arriver les élections présidentielles et les...
Alain Suguenot, maire de Beaune... Pour une année 2017 de tous les possibles !
Plus de 500 personnes, élus et habitants venus de tout le pays beaunois...
Kheïra Bouziane présentait des voeux .. Pour mes amis qui s'inquiètent pour moi, je les rassure... je vais bien !
La nouvelle année s’accompagne des traditionnellement des bilans...
A Chenôve, Thierry Falconnet présentait des voeux placés sous le signe d'une nouvelle urbanité !
C’est au Cèdre que Thierry Falconnet, maire de Chenôve, et...
Marsannay-la-Côte veut garder son authenticité tout en s'ouvrant sur la modernité.
Jean-Michel Verpillot, Maire de Marsannay-la-Côte, et son équipe...
Marsannay-le-Bois, une commune où il fait bon vivre.
C'est dans un climat chaleureux et enthousiaste que Christophe Monot, maire de...
Du courage et de l'implication, il en faut ! C'est le credo de Bernard Paut, maire de Vitteaux, à l'occasion de ses voeux 2017
Comme chaque année, Bernard Paut est revenu en détail sur les...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *