Le quartier Stalingrad devient l'éco-quartier via-romana.

06 décembre 2016

Les bâtiments de la cité du soleil, construis entre 1955 et 1959 n'étaient plus en mesure de loger dans de bonnes conditions les locataires de DIJON HABITAT alors que l'agglomération Dijonnaise poursuit sa mutation urbaine de façon spectaculaire. Devant ce constat partagé, la rénovation urbaine de cette partie de la ville est apparue comme une évidence, une urgence.

Aussi, DIJON HABITAT a engagé en 2011, en lien étroit avec la ville de Dijon et la communauté urbaine du Grand Dijon, une opération de rénovation urbaine visant l'aménagement des 3 hectares du site, la démolition des deux bâtiments de la Cité d'urgence Stalingrad (136 logements; la dernière cité d'urgence présente sur la commune de Dijon), la construction de 200 logements environ, la réhabilitation de la résidence Blanqui (40 logements).

 

Le quartier Stalingrad devient l'éco-quartier via-romana.


- Le site est délimité :
• à l'Est par l'Avenue de Stalingrad
• au Nord par l'allée des Erables Planes
• à l'Ouest par la caserne Deflandre
• au Sud par la rue Auguste Blanqui


Une approche collective DIJON HABITAT, de la Ville de DIJON, du GRAND DIJON et confortée par le travail du maître d'oeuvre d'aménagement (équipe menée par StudioMustard) et une enquête sociale conduite par l'IRTESS, a permis d'établir un diagnostic du site et les enjeux associés :
• renouvellement et diversification des typologies et des formes architecturales, dans une recherche de haute qualité d'usage et d'image ;
• diversification de l'offre d'habitat et des statuts d'occupation des logements (mixité sociale) ;
• désenclavement de l'îlot par la réalisation de voies traversantes maillées au quartier, en lieu et place des impasses existantes créant ainsi une véritable « suture urbaine » ;
• libérer les espaces extérieurs de l'emprise automobile et pouvoir diversifier les usages (mixité d'usage) ;
• soigner la qualité des espaces extérieurs paysagers ;
• intégration en amont de la conception du projet des objectifs environnementaux, en particulier sur l'énergie, l'éco-construction, les déplacements, la gestion de l'eau, la collecte des déchets, la biodiversité et l'adaptation au changement climatique.

Cap vers le nouvel éco quartier « via romana » !

Le quartier Stalingrad devient l'éco-quartier via-romana.

 

Le nom retenu, ECO-QUARTIER « VIA ROMANA », fait notamment référence à l'ancienne voie romaine qui passait à proximité du site, le long de l'avenue Stalingrad et à une certaine qualité de vie recherchée sur ce quartier.



Le quartier Stalingrad devient l'éco-quartier via-romana.Le programme de rénovation urbaine prévoit :
• Démolition de 2 bâtiments pour un total de 136 logements locatifs sociaux
• Construction de 200 logements environ :
- 60 logements locatifs sociaux (30%) (DIJON HABITAT)
- 60 logements en accession abordable (30%)
- 80 logements en accession libre (40%)
• Création d'une rue, aménagement de nouveaux espaces publics
• Eco-Réhabilitation et résidentialisation de la Résidence Blanqui (40 logements) Par DIJON HABITAT). La résidence connaîtra donc d'importants travaux pour améliorer le confort au quotidien des locataires et ainsi réduire significativement leurs consommations d’énergie car ces dernières pèsent directement sur leurs charges en agissant sur le chauffage, l'isolation, la ventilation et l'isolation. Cela permettra de gagner une étiquette énergétique en passant de l'étique D à C soit un gain de 87 Kwep/M2/an et atteindre le niveau BBC rénovation avec obtention de la certification Patrimoine Habitat BBC rénovation de Cerqual.

Ce projet de rénovation urbaine, est rattaché à la convention A.N.R.U. de l'agglomération dijonnaise, qui a pour principaux enjeux :
• Améliorer l’attractivité de l’habitat existant,
• Développer la mixité d’habitat,
• Relier le quartier à son environnement.
La reconstitution de l'offre en logements locatifs sociaux se fera sur le principe du « 1 logement reconstruit pour 1 logement démoli » et se fera à la fois sur le site du projet VIA ROMANA et hors site, sur le territoire de la commune de Dijon.
Montant global des opérations réalisées sur site : environ 38 millions d'euros TTC
• Montant des investissements piloté par les opérateurs privés (construction et vente de logements) : 21 millions d'euros TTC
• Montant des investissements portés par DIJON HABITAT : 17 millions d'euros TTC
DIJON HABITAT peut compter sur le soutien financier de L'A.N.R.U., la Communauté urbaine du Grand Dijon, la Ville de Dijon, le Conseil régional, le Conseil départemental.

Aménager et bâtir un nouveau quartier :

Une planification contextuelle :
• Une trame viaire qui vient mailler l'éco-quartier en prolongation du réseau viaire existant
• Une végétalisation forte des aménagements et des lots, qui s'appuie sur la végétation existante et qui consolide le corridor écologique et la trame verte du quartier
• Des espaces extérieurs qui gèrent au mieux les transitions entre les différents espaces et usages : rues pour véhicules motorisés, venelles, stationnements (principalement en soussols semi-enterrés ou enterrés), RDC des îlots, square public, espaces collectifs publics / privés
• Des typologies de bâtiments variés et en cohérence avec l'environnement du site : collectif, petit
collectif, intermédiaire, individuel en bande

Une conception durable des aménagements et des bâtiments :
• Des aménagements qui valorisent les déplacements doux et apaisés : zone 30, zone de rencontre, voie cyclable et stationnements cycles
• Des formes et orientations qui favorisent la compacité des bâtiments, les logements traversants et qui bénéficient au maximum de l'ensoleillement
• Une gestion des eaux pluviales optimisée : traitement et infiltration au maximum sur le terrain du projet : noues paysagères filtrantes, surfaces perméables...
• Un raccordement au futur réseau de chaleur urbain alimenté à plus de 60 % d'énergies renouvelables et de récupération pour la production de chaleur pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire
• Une gestion des ordures ménagères favorisant le tri sélectif, la collecte des déchets


Les grandes étapes de la naissance de l'éco-quartier « Via-romana »

Une telle transformation se construit dans la durée :

Le quartier Stalingrad devient l'éco-quartier via-romana.
Les périodes sont précisées à titre indicatif et pourront varier en fonction de la coordination des différents projets.

DIJON HABITAT pilote cet important projet de rénovation urbaine

Ce qui implique que DIJON HABITAT réalise, en lien avec les services du Grand Dijon et de la Ville de Dijon :
• Coordination du projet global
• Relogement des locataires en place
• Maîtrise d'ouvrage de l'opération d'aménagement
• Maîtrise d'ouvrage de l'opération de construction de logements locatifs sociaux, de démolition et de la réhabilitation du patrimoine de Dijon Habitat.


Les acteurs de la construction/promotion neuve

Lot A1 : 40 logements locatifs sociaux (DIJON HABITAT)
Lot A2 : 45 logements environ en accession abordable et libre (NEXITY)
Lot B : 29 logements environ en accession abordable et libre (Pierres & Territoires)
Lot C1 : 45 logements environ en accession abordable et libre (NEXITY)
Lot C1 : 45 logements environ en accession abordable • et libre (NEXITY)
Lot C2 : 67 logements environ dont 47 en accession (ICADE) et 20 logements locatifs sociaux en VEFA (DIJON HABITAT)

Le quartier Stalingrad devient l'éco-quartier via-romana.

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Travaux de création d'un échangeur Ecopôle Valmy-Zénith
Fermeture de la bretelle d'accès à la rocade-est depuis le centre...
Les premières zones d'activité économique (ZAE) dijonnaises raccordées à la fibre optique
François Rebsamen, Maire de Dijon et Président du Grand Dijon,...
Grand Dijon Habitat inaugure de nouveaux logements
Hamid El Hassouni, Président de Grand Dijon Habitat et Pierre Pribetich,...
Cité de la gastronomie : Dijon dîne chez Ferrandi et dort chez Hilton
21 mars : jour de printemps pour le pays, jour J pour la Cité...
Dijon, cité internationale de la gastronomie et du vin se dévoile à l'Exposition Universelle de Milan
Vendredi 9 octobre 2015, au coeur du Pavillon France de L'Exposition...
Bellefond investit pour le bien-être de ses habitants.
La crise vous connaissez ? A Bellefond on connait aussi, mais une gestion...
Coup d'envoi pour la Cité internationale de la gastronomie et du vin à Dijon !
Le projet de la Cité internationale de la gastronomie et du vin de Dijon...
L'activité estivale 2016 se prépare sur le lac de Pont-et-Massène
A l’initiative de Joël BOURGEOT, Sous-Préfet de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *