Longvic : un ministre pour inaugurer l'Ă©cole de gendarmerie

28 novembre 2016

« Événement exceptionnel » « formation d’excellence » « élite »… Les superlatifs n’ont pas manqué lors de l’inauguration par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve de l’école de gendarmerie installée sur le site de l’ex-BA 102. Une cérémonie menée au pas de charge, sous l’oeil de l’état-major et des trois compagnies de futurs gendarmes en formation et de leur commandant le Colonel Bertrand François.

« Cette journée est un événement majeur pour la sécurité des Français ». Cette phrase du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve résume assez bien l’atmosphère solennelle de l’inauguration de la nouvelle école de gendarmerie qui s’est installée dans les locaux, aujourd’hui désertés par les pilotes, de la Base aérienne 102 de Longvic. L’événement, il faut le souligner, est de taille : depuis 17 ans, la gendarmerie n’avait pas connu d’ouverture d’un site de formation pour ses jeunes recrues. La reconversion du site de la BA 102, intervenant dans un contexte national miné par la menace constante d’attentats terroristes et la perspective des élections présidentielles dans quelques mois était donc symbolique à plusieurs titres.

Petit retour en arrière : après l’annonce du déménagement des militaires de la BA 102, Bernard Cazeneuve était déjà venu sur le site en juillet 2015 afin d’annoncer l’ouverture prochaine de cette école de formation des gendarmes. Le 17 octobre 2016, la première compagnie s’installait dans ses nouveaux quartiers. Et à terme ce sont 900 sous-officiers et élèves qui seront accueillis et formés à Longvic dans ce qui est appelé à devenir « un site français de référence ». D’ailleurs, l’État comme les collectivités locales ont décidé d’y mettre des moyens : les travaux d’infrastructure et de restauration du site auront mobilisé une dépense de près de 9,5 millions d’euros.

 

Longvic : un ministre pour inaugurer l'école de gendarmerie

Maîtrise et sang-froid

Ce vendredi 25 novembre, les trois compagnies (dont la 1ère, arrivée sur le champ d’honneur au son d’un « Chant des Partisans » martial) ont donc été passées en revue par le ministre, mais aussi par le général de corps d’armées Richard Lizurey (directeur général de la Gendarmerie nationale) et le général Simon-Pierre Baradel (commandant des écoles des la Gendarmerie nationale), sous l’oeil de leur directeur d’école le Colonel Bertrand François, avant une visite au pas de course de quelques-unes des salles de formation, où Bernard Cazeneuve et l’état-major ont pu voir les jeunes recrues à l’ouvrage lors de diverses phases de leur formation. L’occasion pour le ministre de leur glisser quelques mots de soutien : « C’est une grande fierté de voir de jeunes Français s’engager dans un contexte plus difficile que celui vos aînés, à cause des risques terroristes mais pas seulement. Vous avez choisi une voie difficile, qui demande non seulement une grande condition physique, mais aussi une grande maîtrise. Il faut savoir à tout instant prendre sur soi, avoir un grand sang-froid... » Des qualités déjà éprouvées par les femmes et les hommes de l’antenne locale du GIGN, l’élite de la Gendarmerie nationale, et du PSIG (Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie), présentés à cette occasion au ministre.

9000 postes et un centre national

Longvic : un ministre pour inaugurer l'école de gendarmerieLongvic : un ministre pour inaugurer l'école de gendarmerieAprès le dévoilement de la plaque et le traditionnel coupage de ruban en compagnie des élus locaux (José Almeida, maire de Longvic, François Rebsamen, maire de Dijon et président du Grand Dijon, Kheira Bouziane, députée (PS) de la Côte d’Or et son homologue (LR) Rémi Delatte), c’est au mess que Bernard Cazeneuve a fait son discours d’inauguration, au cours duquel il a – contexte électoral oblige – taclé l’ancienne majorité, ses 13 000 suppressions de postes dans la Police et la Gendarmerie, la fermeture de quatre écoles de gendarmerie… « Nous avons voulu rompre avec cette logique en redonnant à la gendarmerie les moyens d’accomplir sa mission. C’est un effort sans précédent. A la fin du quinquennat, ce seront 9 000 postes qui auront été recréés et une augmentation de 16 % des crédits d’équipements. C’est une réalité concrète. » Dans la foulée, le ministre a annoncé une revalorisation des indemnités journalières et last but not least, l’ouverture au cours du second semestre 2017 du Centre national de la sécurité publique, destiné à devenir une référence nationale et un « incubateur d’innovations » pour faire de Longvic une « institution d’élite » qui doit faire face aux nouvelles menaces. La mémoire de Guynemer et des autres héros militaires se perpétue désormais sous l’uniforme bleu pétrole et la devise des gendarmes : « Pour la Patrie, l’honneur et le droit. »

Rédaction/Photos : Agence ProScriptum
Emmanuelle de Jesus & Antoine Gavory

03 80 75 87 37 | proscriptum.presse@gmail.com |

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La Caisse des Dépôts s'engage aux côtés de la Ville de Dijon et du Grand Dijon pour renforcer l'attractivité du Grand Dijon.
Logement, rénovation du patrimoine public,...
16 février 2017, 11h27, le Grand Dijon devient une métropole.
C'est fait, les députés ont adopté le projet de loi...
François Rebsamen : « La Métropole est une chance ! »
Avant la très probable adoption par le conseil communautaire du Grand...
Travaux de création d'un échangeur Ecopôle Valmy-Zénith
Fermeture de la bretelle d'accès à la rocade-est depuis le centre...
Journée communautaire : 250 élus pour continuer à faire monter le Grand Dijon !
Deux cent cinquante élus communaux de toute...
Le Grand Dijon lauréat de l'appel à projets gouvernemental "villes respirables en 5 ans"
François Rebsamen fier de son engagement dans la lutte contre la...
L'investissement public, un levier de croissance des territoires
Vincent Martin, Président de la FRTP Bourgogne demande aux élus...
François Rebsamen salue l'Etat qui s'engage pour la revitalisation de la base aérienne 102
Le Premier ministre, Manuel Valls, en déplacement à Dijon, a...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *