Deuxième conférence territoriale de l'action publique : la coopération au service des territoires

25 novembre 2016

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni ce jour la deuxième conférence territoriale de l'action publique (CTAP)* à Dijon, en présence de la Christiane Barret, préfète de région, et des représentants des départements et des intercommunalités.

Cette rencontre a permis notamment d'examiner le projet de schéma régional de développement économique, d'innovation et d'internationalisation, qui fixe le cadre des coopérations entre les différents niveaux de collectivités pour créer les conditions de la croissance et de l'emploi sur le territoire régional.

Deux priorités ont été particulièrement évoquées à cette occasion : le soutien à l'export et le rayonnement international de la nouvelle région d'une part, et l'accompagnement en proximité des développeurs économiques sur le terrain, d’autre part. Il a également été question du futur schéma régional d'aménagement durable et d'égalité des territoires, ainsi que des coopérations dans le domaine de la culture, du sport et de l'insertion, qui constituent des compétences partagées.

Sur l'ensemble de ces sujets, les partenaires présents ont réaffirmé leur volonté de coopérer au service de l'intérêt commun des territoires.

 

 

* La CTAP en bref

La CTAP  (conférence territoriale de l’action publique) a été créée par la loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles. L’objectif principal est de coordonner et de rationnaliser l’action des collectivités.

Cette conférence peut débattre et rendre des avis sur tous les sujets relatifs à l’exercice de compétences et à la conduite de politiques publiques nécessitant une coordination ou une délégation de compétences entre les collectivités territoriales et leurs groupements.

C’est le président du conseil régional qui la préside.

Elle est composée :

- des présidents des conseils départementaux et des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de plus de 30 000 habitants ;

- d’un représentant des EPCI de moins de 30 000 habitants et d’un représentant pour chaque catégorie de communes (plus de 30 000 habitants, entre 3 500 et 30 000 habitants, moins de 3 500 habitants) pour chaque département ;

- d’un représentant des collectivités et des groupements de collectivités de montagne.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Les travaux publics de BFC pour l'économie d'aujourd'hui et les générations futures
Devant les chefs d'entreprise des TP et les élus venus...
Catherine Louis et Charles Barrière, Conseillers Départementaux du Canton d'Is-sur-Tille présentent leurs voeux
Prés de 300 personnes, élus, responsables d'associations, chefs...
Les acteurs économiques demandent à Emmanuel Bichot de retirer son recours contre la Cité de la Gastronomie.
Parceque le projet de la gastronomie est un grand projet structurant pour...
L'Europe s'engage en Bourgogne-Franche-Comté aux côtés de la région.
49 nouveaux projets sélectionnés au mois de mai.  Sous la...
La Caisse des DĂ©pĂ´ts renouvelle son engagement pour les territoires
Paris, le 2 juin 2016 - A l’occasion du Salon des maires, la Caisse des...
Un atelier consacré à l'agriculture et à l'agroalimentaire pour construire la région de demain.
Près de 170 acteurs ont participé, lundi 20 juin à Agrosup...
Session du Conseil DĂ©partemental de la CĂ´te-d'Or
Incidences de la loi NOTRé, budget supplémentaire 2016,...
Le très haut débit continue sa progression en Côte-d'Or.
A l'occasion du lancement du chantier de fibre optique au cœur du bourg,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *