VITOUR, un réseau d'excellence du patrimoine mondial de l'UNESCO.

VITOUR, un réseau d'excellence du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Contact :

Association des Climats du vignoble de Bourgogne - Patrimoine mondial

Tel + 33 (0)3 80 20 10 40  / 12 Bld Bretonnière - 21200 BEAUNE - France

www.climats-bourgogne.com


29 octobre 2016

Depuis son entrée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, le site des Climats du vignoble de Bourgogne a aussi intégré le réseau VITOUR qui réunit les 14 vignobles européens inscrits sur la prestigieuse liste. Dans ce cadre, des rencontres dégustations et conférences se sont déroulées les 21 et 22 octobre derniers à Beaune afin de faire découvrir aux professionnels du vin et du tourisme, mais également au grand public, l’existence de ce réseau d’excellence, auquel appartient désormais la Bourgogne.

 

Climats du vignoble de Bourgogne : VITOUR, un réseau d'excellence du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ce fût l’occasion pour le public de rencontrer des viticulteurs et des gestionnaires de 5 autres vignobles inscrits au Patrimoine mondial, tous appartenant au réseau VITOUR. Venus de Hongrie, de Suisse, d’Autriche, du Portugal et d’Italie, des viticulteurs et représentants des sites inscrits étaient présents. Plus de 350 personnes, professionnels du vin et du tourisme mais aussi le grand public étaient présents.

 

 Climats du vignoble de Bourgogne, VITOUR, un réseau d'excellence du patrimoine mondial de l’UNESCO,

Vendredi  : regards croisés entre 7 vignobles inscrits

Certains ont été inscrits il y a plus de 15 ans, d’autres depuis à peine un an. « Tous sont des biens culturels représentant des œuvres conjuguées de l’homme et de la nature et qui révèlent la construction sur un temps long d’un modèle de viticulture. Notre souhait est que chacun puisse mieux comprendre la diversité de ces paysages culturels et les éléments qui en font des lieux uniques et exceptionnels. […] Ils partagent tous une même volonté de préserver leur identité pluri centenaire »  Laure Ménétrier, Directrice des Musées de Beaune, donnait ainsi le ton avant d’ouvrir le débat aux retours d’expérience et témoignages de chacun.

Certaines idées furent largement partagées par les intervenants : l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial à l’UNESCO apporte un cadre de réflexion important sur l’avenir du territoire, notamment sur nos territoires viticoles qui sont avant tout des sites évolutifs et vivants. 

Pour la notoriété  touristique, compte tenu de l’hétérogénéité d’attractivité des sites avant l’inscription, les effets sont plus ou moins importants et rapides, mais dans chaque cas, la prise de conscience par les acteurs du territoire et la mise en œuvre d’un plan de gestion durable prennent du temps. L’un des facteurs déterminant selon les intervenants restant avant tout l’appropriation du site inscrit par la population locale.

En conclusion de la conférence, les partenaires ont affirmé leur forte volonté de travailler ensemble et d’échanger autour de projets communs permettant de valoriser les vignobles inscrits. Un exemple : les réflexions engagées par certains sites autour de la mémoire orale dont le recueil pourrait être valorisé sur un support commun (site internet) ou autour de la publication d’un bel ouvrage… A suivre.

 

Samedi, place à la pratique, à travers la dégustation de deux crus de chaque site invité.

Climats du vignoble de Bourgogne, VITOUR, un réseau d'excellence du patrimoine mondial de l’UNESCO,Climats du vignoble de Bourgogne, VITOUR, un réseau d'excellence du patrimoine mondial de l’UNESCO,

Sur la table européenne, 12 vins étaient ouverts à la dégustation, notamment des "Barolo" du Piémont (Italie), du "Cully" de Lavaux (Suisse), du Riesling de la Wachau (Autriche) ainsi que lescélèbres Tokaj (Hongrie), les vins de l'île volcanique du Pico (Açores-Portugal) et des 1er crus de Bourgogne. Chacun a pu apprécier tant par les papilles que par les échanges autour de l’histoire, du patrimoine et du savoir-faire de l’autre.

Un parcours de dégustation atypique, comme en témoigne un des viticulteurs présent :  « Le public est très curieux d’en savoir plus sur nos pratiques, sur le patrimoine. C’est très agréable. On est au-delà d’une simple dégustation, on est vraiment dans l’échange. »

Un programme porté à plusieurs voix… à renouveler sous d’autres formes

Ces premières rencontres étaient organisées par l’association des Climats du vignoble de Bourgogne, en partenariat avec la Ville de Beaune (dans le cadre de l’exposition « Mosaïques ») et l’association Beaune Echanges internationaux (dans le cadre du 40ème année de jumelage avec la ville autrichienne de Krems, dans la Wachau). Ces rencontres ont reçu également le soutien du Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne, de la Région Bourgogne-Franche-Comté (à travers le programme de coopération internationale et du programme Leader, en lien avec le Pays Beaunois) et du Lycée viticole de Beaune, dont 14 élèves ainsi que leur directeur ont participé activement au service, à la dégustation et à la présentation des vins des viticulteurs accueillis.

De nombreux encouragements à renouveler la rencontre ont été prononcés. L’idée fait son chemin pour 2017 ou 2018, pourquoi pas également autour d’une exposition et de l’ajout, en plus de la découverte viticole, de la découverte touristique des régions concernées.

Quelques impressions du public recueillies au fil du week-end…

« Ça donne envie d’aller visiter ces autres sites ».

« On a compris que la Bourgogne s’intègre dans quelque chose de plus grand [...] c’est intéressant de voir comment d’autres vignobles, d’autres populations, d’autres viticulteurs, ont vécus l’inscription et vivent leur pratiques au quotidien ».

« C’était un peu frustrant car le sujet était vaste et les intervenants intéressants. A quand une prochaine rencontre ? »

Les rencontres/conférences étaient organisées par l’association des Climats du vignoble de Bourgogne, en partenariat avec la Ville de Beaune et l’association Beaune Echanges internationaux. Ces rencontres ont reçu le soutien du Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne, du Lycée viticole de Beaune, et de la Région Bourgogne-Franche-Comté (à travers le programme de coopération internationale et du programme Leader, en lien avec le Pays Beaunois),

 

 Crédits photos : Association des Climats de Bourgogne ©Michel Joly

Climats du vignoble de Bourgogne : VITOUR, un réseau d'excellence du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

En route vers les Climats du vignoble de Bourgogne... le nouveau dépliant touristique vient de sortir
Le nouveau dépliant touristique dédié au site des Climats...
Dijon a inauguré la plaque commémorant l'inscription au Patrimoine mondial des Climats du vignoble de Bourgogne
Ce 22 mars 2016, pendant les Grands Jours de Bourgogne, a...
Les entreprises mécènes des Climats réunies à l'Opéra de Dijon.
Le 5 septembre dernier, l’Association des Climats du vignoble de...
Très haut débit à la campagne, 11.76 millions d'euros investis par le Conseil Départemental.
Les chantiers de déploiement de la fibre optique au coeur du bourg dans...
L'association des Climats du vignoble de Bourgogne - Patrimoine mondial remercie ses mécènes.
L’association des Climats du vignoble de Bourgogne – Patrimoine...
En 2017, il se passe quelque chose toutes les semaines au MuséoParc Alésia.
2017 ne sera pas une année comme les autres pour le Muséoparc...
Do you do you Saint-Jean-de-Losne !
On ne connait pas particulièrement leurs gendarmes mais il est peu...
Ouverture d'un musée-opéra de la Vénerie
Situé à une heure de Dijon dans la forêt de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *