Fermeture des urgences de l'hôpital de Montbard.

06 octobre 2016

Pour François Sauvadet, l'Etat poursuit sa politique de déménagement du territoire.

L’Agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé ce matin, mercredi 5 octobre, la fermeture du service des urgences du centre hospitalier de la Haute Côte d’Or, sur son site de Montbard. L’ARS explique que les conditions de sécurité ne permettant plus l’ouverture 24h/24 de ce service pourtant essentiel pour les habitants du territoire, il sera donc définitivement fermé dès ce lundi 10 octobre. Les services de l’Etat entérinent donc une fermeture qui n’était que « provisoire » depuis novembre 2015.

 

Pour rappel, le Conseil départemental de la Côte-d’Or que je préside s’est toujours opposé à la fermeture du SMUR et des urgences de nuit à Montbard et n’a cessé de réclamer l’ouverture d’une véritable concertation sur ce sujet sensible. L’Assemblée départementale exigeait ainsi le maintien d’une « offre d’urgence sûre et stable sur la Haute Côte d’Or, en lien avec les services de Semur-en-Auxois et de Châtillon-sur-Seine ». Je serai particulièrement attentif au devenir des autres services spécialisés du centre hospitalier de Montbard, notamment celui de cardiologie.

 

Cette décision, préjudiciable aux habitants de la Haute Côte d’Or, n’est qu’un élément supplémentaire du désengagement de l’Etat dans les territoires engagé depuis 2012. Elle s’inscrit en effet dans la droite lignée de la fermeture en début d’année 2016 des casernes de gendarmerie de Baigneux-les-Juifs, Grancey-le-Château-Neuvelle, Laignes et Liernais. Elle s’inscrit également dans la volonté affichée dernièrement par l’exécutif de supprimer plusieurs dizaines d’arrondissements, et donc de sous-préfectures, sur tout le territoire.

 

L’Etat veut nous faire croire qu’il fera mieux avec moins. Qu’il sera en capacité de rendre plus de services aux habitants des zones rurales en fermant ici des urgences, là des gendarmeries, là encore des sous-préfectures.

 

Mais la vérité, c’est que l’Etat n’a plus de stratège que le nom en matière d’aménagement du territoire et qu’il poursuit, inlassablement et par petites touches plus ou moins discrètes, sa politique de déménagement du territoire impulsée depuis le début du quinquennat.

 

Communiqué de l'ARS

Montbardois : Une nouvelle organisation pour l'accès aux soins urgents. LIRE+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Stop à l'hémorragie des services médicaux dans les territoires ruraux
Suite à la fermeture des urgences de nuit de l’hôpital...
Catherine Louis et Charles Barrière, Conseillers Départementaux du Canton d'Is-sur-Tille présentent leurs voeux
Prés de 300 personnes, élus, responsables d'associations, chefs...
Les acteurs économiques demandent à Emmanuel Bichot de retirer son recours contre la Cité de la Gastronomie.
Parceque le projet de la gastronomie est un grand projet structurant pour...
Pose de la première pierre de la Maison Médicale Valmy
Construite par la SEMAAD en partenariat avec l'agence AIA Associés...
La Caisse des Dépôts renouvelle son engagement pour les territoires
Paris, le 2 juin 2016 - A l’occasion du Salon des maires, la Caisse des...
Session du Conseil Départemental de la Côte-d'Or
Incidences de la loi NOTRé, budget supplémentaire 2016,...
Le très haut débit continue sa progression en Côte-d'Or.
A l'occasion du lancement du chantier de fibre optique au cœur du bourg,...
Parc Eolien des Portes de la Côte d'Or, Daniel BARBIER dit oui.
Plus grand parc éolien de Bourgogne Franche-Comté, le Parc des...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *