Diplomates à Islamabad, restaurateurs a Arnay-le-Duc.

31 août 2016

Au Café du Nord, à Arnay-le-duc, où j’ai rendez-vous avec Monsieur l’Ambassadeur de l’Union européenne au Pakistan,  je suis, une fois encore accueilli avec une gentillesse naturelle et spontanée par Valérie BOUDOT, gérante de ce restaurant qui est aussi, « aussi beaucoup », un lieu de vie, de convivialité, de partages, d’échanges et d’humanité.  Qu’elle anime avec un vrai talent.

 

 

 

 

J’ai rendez-vous avec Jean François et Sonia CAUTAIN, propriétaires des murs mais totalement impliqués dans la vie, la gestion et tout l’esprit et l’engagement du Café du Nord.

 

Si Valérie est au four et au moulin tout au long de l’année, entourée d’une équipe formidable et motivée, les contacts avec Jean-François et Sonia CAUTAIN sont permanents malgré leur vie de diplomates au Pakistan. Via Skype !!!

 

Jean-François et Sonia CAUTAIN sont en France, en Côte d’Or, à Arnay pour plusieurs semaines et j’ai eu le plaisir de rencontrer un couple complice, humaniste, humanitaire, empathique et élégant. Un couple talentueux. Tous les deux munis d’un cursus hors normes, d’une ouverture aux autres exceptionnelle et d’une curiosité insatiable. Avec une simplicité déconcertante. Une très belle leçon de vie !

 

 

JEAN-FRANCOIS CAUTAIN         

 

Aujourd’hui  Ambassadeur de l’Union européenne au Pakistan à Islamabad, après avoir vécu d’autres responsabilités et d’autres vies au Mali, au Niger, en Afghanistan, au Cambodge…

Né en Région Parisienne, sa famille est originaire de Bourgogne : Arnay, Saulieu, Beaune, Pommard. La Bourgogne de l’élevage et la Bourgogne viticole. Sa maison familiale se trouve à quelques kilomètres d’Arnay.

 

Sa première activité ? Vétérinaire ! Et déjà une « fibre » un peu hors du commun puisque qu’il a participé à la création de Vétérinaires sans Frontières tout en gérant son propre cabinet à Lyon !!!

Ambassadeur de l’Union Européenne : c’est représenter l’UE et coopérer avec les pays en dehors de l'Union dans des domaines tels que le terrorisme, les aspects migratoires, les droits de l’Homme (de l’Humain !!). Mais aussi économiques. Des conventions sont signées avec certains pays pour leur permettre d’exporter vers l’UE sans droits de douane et sans quotas… sous réserve du respect de 27 conventions internationales (touchant  les conditions de travail, le respect des droits de l’homme, l’environnement). « Nous suivons tous les deux ans les progrès réalisés qui, si ils n’existent pas, peuvent mener la révocation de ces conventions ».

 

SONIA CAUTAIN

 

Née à Paris, cavalière, elle démarre ses activités dans l’évènementiel au sein du monde équestre. Manifestations diverses, Salon du Cheval. Mais à 24 ans, en 1986, elle « quitte tout » pour une formation de logisticien  pour le tiers monde : Bio Force Développement à Lyon. A l’issue de cette formation elle part pendant deux ans sur les camps de réfugiés Cambodgiens à la frontière de la Thaïlande pour l’ONG Handicap International. Et comme le hasard semble bien faire les choses de leurs vies, Vétérinaires sans Frontières y organise un programme de développement.  Et là, oui là… Sonia et Jean François se rencontrent !!! Sonia CAUTAIN parle couramment anglais, khmer et Thaï .. !

 

 

EUX

 

Ils vivent aussi à Lyon et à Bruxelles, complétant leurs études pour toujours aller plus loin : Jean-François CAUTAIN réussit en 1999 son Master de Management du Développement à la London School of Economics puis en 2003 le Concours pour la Fonction Publique de l’UE. 100% de réussite.

Sonia CAUTAIN assume à cette époque la création de la branche Britannique de Handicap International. Sans omettre un Master Britannique en gestion du Développement en 2005. Aujourd’hui, Sonia CAUTAIN est « étudiante » à l’Université Publique d’Islamabad pour préparer un Master en « gender studies » (parité hommes femmes entre autres thèmes … ). 7000 étudiants se partagent l’Université, dont 50% de femmes… et une seule européenne …. Qui se rend à ses cours avec sa Polo !

Pas toujours fans de cocktails, auxquels ils se doivent, ils préfèrent aller à la rencontre des populations locales seules à même de leur expliquer, de partager ce qu’ils sont, ce dont ils rêvent. Jean-François et Sonia CAUTAIN ne sont pas des adeptes de « vivre dans une bulle » !

 

DIMITRI et IVAN

 

1994. Dimitri, 6 mois, est avec eux au Pakistan près de la frontière Afghane car Jean-François CAUTAIN est en mission à Kaboul et Sonia CAUTAIN Administratrice d’un programme de prévention contre le paludisme. Même pas peur !

2003. Dimitri et Ivan sont à l’école à Kaboul… Ecole créée par quelques familles d’expatriés pour assurer à leurs enfants une scolarité.

La Thaïlande, Cambodge, Pakistan… aujourd’hui, étudiants tous les deux, ils ne rêvent, manifestement que d’horizons et d’engagements !

 

PENSEES DIVERSES

 

Jean François CAUTAIN

 

« Notre expérience nous a totalement ouverts aux autres, aux autres cultures. Nous avons compris que le monde est complexe et riche à la fois. Rien n’est facile et rien ne peut être caricaturé. Sortons, enfin, des clichés CNN ou Fox News. Au Pakistan les phénomènes migratoires sont importants, la diaspora est très importante et compte près de 7.000.000 Pakistanais, principalement dans les pays du Golfe. Nous ne vivons pas dans un monde figé et il faut, surtout, utiliser toute la richesse de ces mouvements. Et ne pas oublier que nous sommes tous des migrants ou descendants de migrants.».

 

Sonia CAUTAIN

 

« Je suis fière d’être Française et Européenne, fière que nos pays respectent la Convention internationale qui permet l’accueil des réfugiés. Nous avons, nous-mêmes, toujours été accueillis partout extrêmement bien et j’ai envie de rendre cet accueil à ceux qui viennent chez nous. Ajoutons donc une touche d’humanité à l’administratif !!! Je suis entre deux cultures mais il faut dépasser les idées préconçues. Ne parlons pas pour les femmes Pakistanaises ou plus largement musulmanes mais écoutons ce qu’elles ont, elles, à dire. Beaucoup de mes amies d’Université me disent « mais en fait, Sonia, dans la famille… c’est nous qui commandons » Le Pakistan est un pays passionnant qui a besoin d’être vraiment rassuré car on ne cesse, souvent très injustement, de leur envoyer une image qui ne correspond pas à leur réalité quotidienne. A ce qu’ils sont vraiment et loin des clichés réducteurs ».

 

Un très belle rencontre, inédite. Du relief, du cœur, de la tolérance et de l’amour.

Ils reviendront vivre à Arnay car … « Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage …. ».

Merci à tous les deux d’offrir, au-delà de nos frontières, ce que la France a de meilleur. Cet esprit-là vous le retrouverez en Côte d’Or… au Café du Nord à Arnay !!

 

Jean François et Sonia CAUTAIN - Diplomates à Islamabad, restaurateurs a Arnay-le-Duc.

 

 

Xavier MULLER

Correspondant de l’Echo des communes

06 09 72 56 94

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Comment faciliter la vie des personnes âgées dans les communes de Côte-d'Or ?
En 2035, plus de 30% de la population française aura plus de 60...
COMMUNE CHERCHE MEDECIN DESESPEREMENT.
La désertification médicale nous guette.L'état des lieux...
Quel avenir pour la ruralité ?
Lutte contre la désertification des campagnes, dynamisation...
Un Vill'âge Bleu à Dijon pour les personnes âgées.
Alternative entre le domicile et la maison de retraite, le concept de...
Un nouveau Centre Social et Relais des Services Publics, à Arnay-le-Duc
Le CSRSP  rassemble dans un bâtiment unique une...
Orvitis : des travaux d'éco-rénovation sur 450 logements
Joël ABBEY, Président, et les membres du Conseil d'administration...
Bilan 2014 de la Fondation " AGIR en Champagne-Bourgogne "
En aidant financièrement 54 projets pour un montant de 141 361...
Mal-logement, quelle responsabilité pour le maire ?
La lutte contre le mal-logement demeure une priorité depuis 2006 sur le...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *