Le lac de Pont sera bientôt rouvert aux activités de loisirs

01 juin 2016

15 millions d’euros, 3 millions de mètres cubes d’eau, 1 an et  demi de travaux, une remise en eau progressive et un arrêté préfectoral qui entérinera la fin du chantier dans les prochains jours… telle est l’actualité du lac de Pont et de son barrage. Les activités estivales devraient bientôt pouvoir reprendre, les baraquements et engins de chantier quittant déjà le site. Une rencontre insolite avec un site remarquable et un projet modèle pour les pays du monde entier comme le Laos et le Maroc venus en délégation il y a peu de temps.

 

La fragilité du barrage de Pont et Massène avait attiré l’attention de Voies navigables de France, gestionnaire de l’ouvrage d’art, après les pluies torrentielles de 2013. Pour VNF l’objectif était donc de sécuriser l’imposant édifice.

Aujourd’hui, Thierry Feroux, Voies Navigables de France,  Joël Bourgeot, Sous Préfet de Montbard et  Patrick Roux, Maire de Pont-et-Massène annoncent la dernière ligne droite des travaux entamés en octobre 2014 et «sauf incident et si tout se passe bien au niveau de la pluviométrie, les activités nautiques sur le lac de Pont devraient reprendre dans la deuxième quinzaine de juillet».

 

BARRAGE DU LAC DE PONT MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNESUne remise en eau progressive a commencé en janvier 2016. Elle permet aux ingénieurs et techniciens de vérifier le bon fonctionnement du barrage, le respect des paramètres de sécurité après un chantier important de remise aux normes. Pour le moment, il est question de tester la partie de l'ouvrage qui régule le niveau de l'eau en cas de crue.  Pour ce colosse de granit rose et de béton, la technologie mise en place est unique en France et fait école pour les pays étrangers qui se sont déjà rendus sur le site de Pont et Massène. C’est le plus important chantier de VNF.

 

VNF a proposé un protocole de remontée progressive de l’eau au cœur du réservoir, validé par les services de contrôle de l’Etat, qui fixe des règles de remplissage de la retenue d’eau en terme de vitesse, de paliers et de seuil limite. Si le remplissage du lac de Pont avait pris un peu de retard du fait de manque de précipitations en 2015, le  5 mai 2016 la première phase de remontée a été atteinte grâce aux importantes pluies et aux conditions hydrologiques idéales du début d'année 2016. Le seuil des 17m correspondant au seuil évacuateur des crues donc permis le début des tests.

 

BARRAGE DU LAC DE PONT MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNESC’est à 21m, le seuil de pleine retenue, soit la 2ème phase, que le service de contrôle interviendra de nouveau après achèvement complet des travaux. Un niveu de 20m devrait être atteint début juillet permettant de redonner libre cours aux activités nautiques et de loisirs qui font l’attrait touristique de ce très beau site entouré de verdure à quelques encablures de Semur en Auxois.

 

Avec ses cascades, la végétalisation des contreforts du barrage et des abords du site, son cheminement piétonnier qui s’achèvera par la future passerelle, la lac de Pont retrouve toute sons attractivité. Monsieur le maire espère une progression de l’activité touristique et économique pour sont territoire.

 

Depuis début 2015, des travaux ont été réalisé sur les cascades (évacuations en contrebas du barrage) et sur le fond du lac lors de sa mise à sec.  Des injections de coulées de béton ont été opérées à la base du barrage pour la rendre plus homogène, les équipements hydrauliques modernisés et les vannages revus, ainsi qu’une membrane d’étanchéité pour éviter que l’eau ne lessive les joints.

 

Si le lac pourra être rempoissonné qu’à l’automne la pêche y restera interdite en 2017.

 

Aujourd’hui le maire de Pont et Massène se réjouit de l’ouverture duChalet du Lac, situé dans les locaux du camping municipal, appartenant à la commune. Géré par Florence Bizouard de Vandenesse-en-Auxois, le restaurant est ouvert sept jours sur sept, midi et soir. Accompagnée de son mari, elle propose « une cuisine traditionnelle, avec pas mal de produits faits maison ». Un couple connu dans l’Auxois comme traiteur événementiel qui s’occupe notamment du Chalet des Crêpes  de Pont et Massène depuis février 2015.

Le lac de Pont c’est aussi un terrain de camping situé à 200 m au bord de la Rivière l'Armençon, à 50 m au bord du Lac Lac de Pont, à 50 m dans la Forêt et près de la Base de loisirs Club Nautique Semurois avec un accès direct à la plage… et un lavomatic flambant neuf pour simplifier la vie des vacanciers.

 

     BARRAGE DU LAC DE PONT MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNESBARRAGE DU LAC DE PONT MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNES

 

Un peu d’histoire avec l’aimable autorisation de Voies Navigables de France

 

C’est à 1850 que remonte un avant-projet de l’établissement d’un barrage-réservoir sur l’Armançon, au village de Pont. Imaginé à l’origine par M. Colin, alors ingénieur en chef du Canal de Bourgogne, il devait servir à la fois à l’alimentation du Canal de Bourgogne et aux irrigations. Mais il a fallu attendre près de 30 ans pour que celui-ci voie le jour.

Il faudra attendre le 31 mai 1878 pour que le projet soit définitivement approuvé. Les travaux de terrassements et de maçonnerie furent rapides et intenses, de sorte qu’ils étaient terminés en 1882. Le réservoir fut mis en eau l’année suivante. Celui-ci s’étend dans la partie très resserrée et sinueuse de la vallée de l’Armançon situé entre le village de Pont et celui de Montigny-sur-Armançon, sur une longueur total de 6,150 km.

 

BARRAGE DU LAC DE PONT MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNESLe barrage a été construit de façon à pouvoir évacuer les fortes crues à l’aide d’un déversoir (pouvant écouler jusqu’à 168 m3 par seconde soit 15 millions de m3 en 24 heures). Son armature est en maçonnerie et en forme de voute soutenue à l’aval par huit contreforts. Un clapet automatique au sommet du déversoir de crues a été ajouté en 1948 afin de rehausser le niveau de la retenue à 21 m (avant d’être rabaissé à 20 m en 2010 pour des raisons de sécurité).

 

Des contrepoids le rabattaient automatiquement quand la cote devenait excessive. La digue-barrage du réservoir est construite en grosse maçonnerie de moellons de granulite. Cela le rend particulièrement résistant, puisqu’enracinée par ses fondations et par ses côtés, dans le roc vif. Ainsi, celui était «inattaquable à l’action de l’eau », selon les dires de Gaston Testart, Ingénieur du 1er arrondissement du Canal de Bourgogne en 1902. Cependant, à l’heure du XXIème, ce n’est plus suffisant : la sécurité actuelle du barrage laisse à penser que des travaux de rénovation sont nécessaires pour l’avenir du site.

L’ouvrage construit entre 1878 et 1882 avait à l’origine pour mission la régulation et l’alimentation en eau du Canal de Bourgogne long de 244 km riche de 189 écluses, notamment durant la période estivale lorsque le niveau des eaux est trop bas. Depuis, d’autres missions lui ont été affectées, notamment le captage des eaux potables. Le barrage permet d’assurer l’approvisionnement en eau potable de soixante communes des environs. Enfin, le barrage et le lac ont pour mission l’offre de loisirs grâce à la base de Pont et Massène qui  permet diverses activités de camping, de plage, des jeux nautiques.

 

    BARRAGE DU LAC DE PONT MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNESBARRAGE DU LAC DE PONT MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNES

BARRAGE DU LAC DE PONT MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNES

 

A relire  ici

Mairie de Pont et Massène

21140 Pont et Massène

Tél  de la Mairie : 03 80 97 25 72

Tél du Camping : 03 80 97 01 26

 

 

Crédit photos Marie Quiquemelle

 

m.quiquemelle@echodescommunes.com

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Saint-Nicolas-lès-Cîteaux, inauguration de différents travaux de voirie et du jardin conservatoire.
De nombreuses personnalités sont venues assister Florence Zito,...
Tourisme et Patrimoine Mondial : des clés pour une réussite durable.
Quels sont les enjeux touristiques d'une inscription au Patrimoine mondial de...
Travaux de création d'un échangeur Ecopôle Valmy-Zénith
Fermeture de la bretelle d'accès à la rocade-est depuis le centre...
Alain SUGUENOT se réjouit du rapport d'expertise de l'ICOMOS, organe consultatif de l'UNESCO
Une nouvelle étape capitale vient d’être franchie pour la...
Les climats du vignoble de Bourgogne entrent au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Le Comité du patrimoine mondial a décidé d’inscrire...
Les entreprises mécènes des Climats réunies à l'Opéra de Dijon.
Le 5 septembre dernier, l’Association des Climats du vignoble de...
Bellefond investit pour le bien-être de ses habitants.
La crise vous connaissez ? A Bellefond on connait aussi, mais une gestion...
La DRAC et la fondation du patrimoine, partenaires pour la restauration du Patrimoine et des savoir-faire
La Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne (DRAC) et...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *