Varois-et-Chaignot : Premiers coups de pelle pour Les Rives du Sauvigny

24 mai 2016

Renforcer l’attractivité, conforter le dynamisme tout en maîtrisant son développement, tels sont les enjeux majeurs qui ont guidé la commune de Varois-et-Chaignot dans la révision de son plan local d’urbanisme, pour aboutir à l’aménagement des « Rives du Sauvigny », zone de plus de 22 hectares. Un aménagement confié en 2009 à Orvitis. Après études complémentaires et finalisation de l’esquisse, constitution du dossier de réalisation, acquisitions de terrains, concertation… l’aménagement d’un premier secteur a démarré en mars. Les premiers coups de pelle sont donnés officiellement le lundi 23 mai par Vincent DELATTE, maire de Varois-et-Chaignot, et François-Xavier DUGOURD, président d’Orvitis.

Un développement urbain maitrisé : Habitat, équipements et services

L’aménagement des « Rives du Sauvigny » répond à des objectifs clairement affichés dès le début du projet : poursuivre l’urbanisation de manière contrôlée et organisée, renforcer et valoriser le centre bourg, anticiper des projets de zone d’activités, sans perdre de vue la dimension environnementale, avec par exemple des circulations alternatives à l’automobile sur la commune. Les points clefs du programme portent sur :

  • la construction d’environ 200 logements, avec une offre d’habitat diversifiée (logements en accession, en location), et la volonté de proposer aux futurs résidants un parcours résidentiel sur la commune (du jeune couple qui s’installe aux séniors, en passant par ceux qui sont dans la vie active) ;

    • le développement de l’offre sportive et culturelle, avec notamment l’extension de la salle polyvalente ou encore la création d’équipements sportifs ;
    • des voiries douces pour créer une synergie de l’aménagement à l’échelle de la commune, et qui devraient faciliter les échanges et renforcer les liens entre tous les habitants.

La commune de Varois et Chaignot confiait fin 2009 la maitrise d’ouvrage de l’aménagement à Orvitis, matérialisée par la signature du traité de concession en février 2010, amendé par avenant en novembre 2015.

Pour une maitrise de l’aménagement aux plans  fonciers et financiers, ainsi que l’arrivée de nouveaux résidants, le programme prévoit un aménagement en 4 tranches.

Ils ont dit

Vincent DELATTE, maire de Varois-et-Chaignot 

"Un village rural aux portes du grand dijon"

Vincent DELATTE, maire de Varois-et-Chaignot En instruisant notre plan local d’urbanisme (PLU), nous avons souhaité conserver l'esprit rural et maîtriser le développement de la commune, je vous rappelle que nous avons encore 6 exploitants agricoles à Varois et Chaignot ! Mais nous avons aussi répondu à la demande des habitants qui souhaitent habiter dans les villages périphériques de l'agglomération dijonnaise... nous inaugurons aujourd'hui la première tranche de travaux, trois vont suivre dans les trois prochaines années... la problématique est de relier entre eux les quatre lotissements ainsi qu'au village, pour cela nous avons étudié la mise en place d'une circulation douce, piéton, vélo...

Je remercie l'ensemble des collaborateurs et élus qui ont contribué à cette réalisation  ainsi que les entreprises de travaux publics representées par vincent Martin, président de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Bourgogne ainsi que Pascale CLERGET qui a une très bonne connaissance des problématiques de l'urbanisme et qui a parfaitement compris les différentes problématique de notre commune."

François-Xavier DUGOURD, président d’Orvitis.

"Orvitis est au service des hommes et des territoires"

François-Xavier DUGOURD, président d’Orvitis."...ce projet complexe a démarré du temps de Joel Abbey et illustre parfaitement la volonté d'ORVITIS d'être proche des attentes des habitants et donc des équipes municipales, il concrétise la volonté qu'a ORVITIS de diversifier son offre d'habitats... cette première tranche est un succés, toutes les parcelles étant vendues à ce jour. Cette opération contribue à l'économie locale comme les 60 millions d'euros investis chaque année et nous souhaitons que les entreprises du département en bénéficient".

 

 

Vincent Martin, président de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Bourgogne.


"Il faut saluer l'initiative et le courage du maire et de son équipe qui ont à cœur d'aménager la commune pour le bien être de ses habitants malgré la morosité ambiante des finances publiques... En faisant travailler de entreprises locales, ORVITIS soutient l'activité économique locale et donc l'investissement dans la profession des travaux publics".

2016 : aménagement d’une première tranche d’une trentaine de logements

Varois-et-Chaignot : Premiers coups de pelle pour Les Rives du SauvignyLe dossier de réalisation définitif des Rives du Sauvigny, proposé par le Cabinet BAFU de DIJON, maitre d’œuvre, a été approuvé par le Conseil Municipal en avril 2015, avec un aménagement en quatre phases.

Dans le respect des procédures, du dossier « loi sur l’eau », de la levée des prescriptions archéologues préventives... les travaux d’aménagement de la première tranche pouvaient alors être lancés.

Les éléments clefs de la première tranche

A la sortie Est de la commune, en direction de Fontaine-Française, le premier secteur aménagé est situé en retrait de la circulation, à l’arrière d’une zone pavillonnaire. L’accès à cette zone se fera directement depuis la route départementale 960.

Quelques chiffres

  • Varois-et-Chaignot : Premiers coups de pelle pour Les Rives du SauvignySurface totale du terrain : 31 326 m²
  • 28 parcelles, avec des surfaces variant de 412 m² à 753 m², dont 24 en lots libres destinées à un habitat pavillonnaire individuel ;
  • Un îlot de 3976 m² d’une quinzaine de logements intermédiaires ou pavillonnaires groupés.
  • Voiries, trottoirs, cheminements, stationnements, espaces réservés, bassin de rétention… : 11 985 m²

La zone bénéficiera du raccordement au gaz. Les pavillons pourront en toute facilité utiliser ce mode d'énergie pour le chauffage.

Le coût total des travaux d’aménagement (voiries, réseaux, éclairage, espaces verts…) de cette première tranche est estimé à près de 1,4 million d’euros HT.

Calendrier

Le dossier de réalisation a été approuvé par le Conseil Municipal de Varois-et-Chaignot le 20 avril 2015.

Les recherches archéologiques préventives se sont déroulées du mois de novembre 2015 pour se terminer fin mars 2016.

Le dossier a été présenté aux habitants de la commune fin novembre 2015.

L’ordre de service des travaux de viabilisation est en date du 15 février 2016. La première phase des travaux (délimitation des parcelles, viabilisation) devrait s’achever en octobre.

Une commercialisation réussie

La commercialisation des 24 lots libres de constructeurs a débuté en janvier 2016.

Très rapidement de nombreuses demandes ont été enregistrées. Au 15 mai, 19 compromis étaient signés. Les signatures des cinq derniers sont programmées avant la fin mai.

Les actes de vente définitifs auront lieu à l’automne, dès lors que les travaux seront terminés, avec les surfaces précises des terrains.

Un succès peut-être pour deux raisons : l’attractivité de la Commune de Varois-et-Chaignot et probablement le prix des terrains vendus corrélé avec les surfaces proposées.

Intervenants

  • Commune de Varois-et-Chaignot : M. Vincent DELATTE, maire. M. Jean-Marie BILLET, Adjoint chargé du Patrimoine et des travaux
  • Aménageur - Maître d’ouvrage : Orvitis
  • Maitre-d ’œuvre de l’aménagement : Cabinet BAFU – Dijon
  • Géomètre : Technique Topo – Quétigny
  • Travaux de viabilisation : Groupement d’entreprises DESERTOT de DIJON et Roger MARTIN de Saint-Apollinaire
  • Coordonnateur SPS : SOCOTEC - Dijon

 Varois-et-Chaignot : Premiers coups de pelle pour Les Rives du Sauvigny

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Bellefond investit pour le bien-être de ses habitants.
La crise vous connaissez ? A Bellefond on connait aussi, mais une gestion...
Coup d'envoi pour la Cité internationale de la gastronomie et du vin à Dijon !
Le projet de la Cité internationale de la gastronomie et du vin de Dijon...
Arc-sur-Tille inaugure 7 nouveaux logements ORVITIS
Patrick Morelière, maire d'Arc-sur-Tille, François Sauvadet,...
Saint-Apollinaire, une future résidence intergénérationnelle « Atout Age »
Au cœur du nouveau quartier du Pré-Thomas, la construction de...
Imaginons et construisons ensemble le « Chenôve de demain » !
Au sud de la ville de Chenôve et de l’agglomération...
Asnières-lès-Dijon inaugure sa Résidence Sérénitis L'Eau Vive
Si la possibilité de vieillir est une formidable chance pour les...
Saint-Nicolas-lès-Cîteaux, inauguration de différents travaux de voirie et du jardin conservatoire.
De nombreuses personnalités sont venues assister Florence Zito,...
La commune de Vielverge sollicite la MiCa
Le Conseil Général a mis en place, début 2012, la Mission...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *