Kheira BOUZIANE. Députée de Côte-d'Or. Rencontre !

24 mai 2016

Atmosphère ! Atmosphère ! Est-ce que j’ai une tête de « Diversité » … « Vous voulez dire blonde, brune, rousse, châtain, albinos ??? ». D’emblée le ton est donné avec humour et la réponse est sans appel ! Perso, j’apprécie. Beaucoup ! Cela me change des éternels clichés… et des réponses préparées de toutes pièces !

 

 

 

 

 

 

 

Kheira BOUZIANE, Députée de Côte d’Or, Femme, issue de cette caricaturale « diversité » mise à toutes les sauces du politiquement correct - que l’on applique plus souvent à une personne issue du Maghreb que d’Irlande ou d’Autriche !!! -   est née à Oran en août 1953. Où elle a vécu jusqu’à ses 23 ans !!!

Française à sa naissance, puis Algérienne, elle est « renationalisée » Française par la suite… Double nationalité mais, avant tout, Citoyenne Française !

Sans renier, mais sans jamais mettre en avant, ses racines culturelles.

Ses racines tout simplement ! « Je refuse d’être un alibi ou la bonne conscience de certains !».

Diplômée en économie et gestion, professeure certifiée elle est proche de Martine Aubry.

 

 

FEMMES A L’ASSEMBLEE ?

 

 

« Les femmes à l’Assemblée ne réagissent pas pour se mettre en avant, se faire remarquer mais parce qu’elles ont quelque chose à dire, parce que c’est vraiment utile ! Bien entendu certaines « singent » les hommes. C’est la maladie d’une certaine vision de la Politique ! ».

« En minorité à l’Assemblée il n’y a pas que des Femmes mais aussi des jeunes gens. Certains tentent d’imiter les anciens et, parfois, de parler pour ne rien dire. Mais d’autres sont courtois, authentiques et très professionnels. Ils se retrouvent, alors, dans la même situation que les femmes : minoritaires ».

« Car, si vous voulez que les médias parlent de vous… il faut se faire remarquer ! C’est là que les codes masculins deviennent impératifs et restent dominants…».

 

« A l’Assemblée nous sommes tous divers. Chacun vient avec « sa » diversité. Personnellement je suis Députée de TOUS les citoyens de France. Citoyens : ceux qui habitent la Cité. Notre Cité, nos Cités ! En France ».

« La Diversité, la réelle diversité réside surtout dans les idées.  Même si je dois reconnaitre une certaine homogénéité stéréotype de l’Assemblée Nationale où domine l’homme blanc, de plus de 60 ans. Mais, heureusement, c’est en train de changer ».

 

BAUPIN ?

 

« C’est lamentable. Mais l’Assemblée n’est que le reflet de la Société. Sauf qu’il y a des personnes qui ont « un peu plus de pouvoir » et qui s’en servent voire en abusent ! Les assistantes invitées à un séjour sur une île paradisiaque existent bien. Mais, comme dans la Société civile… il ne faut pas généraliser. Pas de caricatures excessives. Trop facile et cela fait le jeu de tous les extrémismes ».

 

DIVERSITE, FOULARD, ISLAM ?

 

« Oui je viens d’un autre pays avec du soleil et de belles saveurs. Mais je ne me réveille pas avec cela en tête tous les matins ! Lorsque je me suis présentée aux législatives « on » m’a dit «  avec ton nom cela va être difficile ». C’est vraiment d’une violence inouïe à l’être humain ! Totalement  et douloureusement injuste.

Et puis, ensuite, c’est l’éternel questionnement sur le foulard, l’islam ! Très agaçant, tellement restrictif. Oui, je suis contre le foulard imposé surtout aux petites filles. Ce foulard « culturel », au même titre, par exemple que le béret, est aujourd’hui totalement détourné et revendiqué exclusivement pour des raisons politiques ou pseudos religieuses. La Laïcité à la Française et, notamment, ses interdictions, protègent la femme de culture musulmane. La religion se doit d’être vécue dans la sphère privée et ne pas s’imposer aux autres.  Elle n’a pas vocation à être a affichée. Personnellement je participe à toutes les manifestations publiques de toutes les religions : du Nouvel An Laotien à la Fête des Clochers…  Les religions, dont la religion musulmane, sont à leurs sources des religions de tolérance, de générosité, de partage. Beaucoup sont aujourd’hui détournées. Tristement détournées par certaines circonstances intolérablement  dramatiques, violentes  et des cheminements masculins pseudos politiques ».

 

« Il faut lutter contre toutes les discriminations. Pendant la session parlementaire du Mariage pour Tous j’ai mis un point d’honneur à participer à l’ensemble des séances et aux deux sessions de nuits entières consacrées à ce débat ! C’était, pour moi, un challenge, un vrai combat. Ce fut une belle loi. Une vraie victoire contre l’intolérance ».

 

DEPUTEE PS DISSIDENTE, FRONDEUSE ?

 

« Je déteste ces termes ! Je fais seulement, modestement, partie des Député(e)s  qui revendiquent une certaine Liberté. Je veux, pour mes électeurs, ceux qui m’accordent leur confiance, rester cohérente avec moi-même, avec mes convictions. Avec mes engagements ! Non je ne suis pas ingérable… rires… je peux être solidaire, je suis présente à l’Assemblée. Mais je refuse toute pression et n’ai pas pour vocation de plaire à tout le monde ! Mes limites sont mes convictions, ma Liberté ! Je suis opposée à la Loi El Khomri non pas par dogmatisme angélique mais parce que je pense que, aujourd’hui, la modernité, le libéralisme déchainé ne sont pas des atouts du mieux vivre, de plus de justice, de bien-être. Je suis consciente que des évolutions sont nécessaires … mais nous pourrions avoir un peu plus d’imagination. Prendre le temps d’un débat parlementaire. Avec des idées novatrices, comme, par exemple, un système assurantiel pour les petites et moyennes entreprises qui permettrait d’atténuer l’impact d’une rupture de contrat pour raison économique justifiée et d’en atténuer considérablement le coût et l’impact. Idée, par ailleurs, partagée par la CGPME ».

 

 

J’AIME, J’AIME PAS !

 

« La Tolérance. La vraie. L’ouverture. Je méprise l’hypocrisie et la méchanceté. Je suis patiente, obstinée, fidèle, tolérante et battante même si, parfois, je suis têtue, émotive et que j’ai le syndrome de l’écureuil : je ne peux rien jeter !!! ».

 

CONSEIL & INFO DE CONCLUSION !

 

Conseil

Lire « Le Prophète » de Khalil GIBRAN ou « Vos enfants ne sont pas vos enfants ».

 

Information

En 2016 lorsque vous accédez à la Nationalité Française vous êtes « sollicités » administrativement pour « franciser » votre nom… !! Nos « racines gauloises » sont pourtant multiples depuis des siècles mais les à priori, en 2016, demeurent « un peu » discriminatoires …Tout dépend pour qui !!! Dupond ou Muller ça sonne mieux que... surtout, pour trouver un boulot ou, tout simplement, avoir l’opportunité de s’intégrer sans regard suspicieux  !!!

 

Kheira BOUZIANE est venue, en toute simplicité, à notre rendez-vous. Elle était à l’heure ! Rare. Elle m’accordait une demi-heure… Nous sommes restés ensemble une heure et demie. Passionnante, vraie, authentique et surtout sans langue de bois. Une Députée vraiment proche de ses électeurs et de la vraie vie ! Chapeau !

 

 

 

Xavier MULLER

Correspondant de l’Echo des Communes

06.09.72.56.94

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Actions de Mécénat, 40 000 euros versés à 3 associations côtes-d'oriennes
L'Association AMPHITEA et la Fondation AG2R LA MONDIALE ont été...
Les 2èmes Assises du bénévolat en Côte-d'Or
C'est en présence de Marine Lorphelin, Miss France et 1ère...
La Carsat BFC et EDF s'engagent contre la précarité énergétique
La Carsat Bourgogne-Franche-Comté et EDF ont signé ce mardi 13...
Le Fonds Agir Pour l'Emploi (FAPE) EDF, remet une dotation globale de 273 200 euros à dix-sept structures d'insertion de Bourgogne-Franche-Comté
Dans le cadre de sa mission qui encourage l’émergence de projets...
Comment faciliter la vie des personnes âgées dans les communes de Côte-d'Or ?
En 2035, plus de 30% de la population française aura plus de 60...
COMMUNE CHERCHE MEDECIN DESESPEREMENT.
La désertification médicale nous guette.L'état des lieux...
Quel avenir pour la ruralité ?
Lutte contre la désertification des campagnes, dynamisation...
Un Vill'âge Bleu à Dijon pour les personnes âgées.
Alternative entre le domicile et la maison de retraite, le concept de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *