Fontaine-Française inaugure la mairie et le bâtiment pour les activités périscolaires.

04 mai 2016

Ces deux réalisations, à la fois sobres et de belle facture sont importantes dans la vie d'un village, elles symbolisent à la fois le dynamisme et l'engagement de l'équipe municipale dans son action et démontrent que malgré la sinistrose actuelle, il est possible de continuer à investir pour le bien être des habitants dans les communes rurales et ce grâce à une bonne gestion et aux différentes subventions et aides diverses. Nicolas Urbano, maire de Fontaine Française, Rémy Delatte et François Sauvadet reviennent sur ces thématiques.

 

 

 

 

 

 

 

Les habitants de Fontaine-Française étaient venus nombreux assister à ce double événement...

 

 Fontaine-Française 

 

 

... ainsi que de nombreux élus, de gauche à droite Alain Houpert, Sénateur, Christine Richard, Conseillère Départementale, François SAUVADET, Président du Conseil Départemental, Nicolas Urbano, Maire de Fontaine-Française, Laurent Thomas, Conseiller Départemental, Rémy Delatte, Député, Joël Abbey, Maire de Pontailler-sur-Saône, Anne-Catherine Loisier, Sénatrice, Didier Lenoir, Président de la Communauté de communes du Mirebellois,  et de nombreux adjoints et conseillers municipaux du village et des communes environnantes.  

 

 

Fontaine-Française

 

 

 

 

 

Discours de Nicolas Urbano, maire de Fontaine Française

 

Pour Nicolas Urbano, les élus locaux doivent investir pour garantir aux habitants les services de proximité. Il critique vivement la baisse des dotations de l'état qui diminue les investissements et réduit l'activité économique et la loi N.O.T.R.e qui ne tient pas compte de la voloté des élus locaux et qui aura pour conséquences d'augmenter les impots locaux.

 

"Je suis très heureux et honoré au nom des élus de la Communauté de Communes du Val de Vingeanne, de vous accueillir à Fontaine-Française, ce rendez-vous marque une nouvelle fois, une avancée dans notre territoire rural, avec l’inauguration de deux établissements, le réaménagement des locaux de la mairie et la rénovation du bâtiment pour les activités périscolaires.

 

Fontaine-FrançaiseCependant, Mr le Président, nos collectivités sont malmenées, nous subissons la baisse des dotations de l’état et les contraintes de la loi N.O.T.R.e :

 

Le montant de la DGF pour la Communauté de communes du Val de Vingeanne est passée de 101 000 € en 2013 à 45 000 € en 2016, pour la commune de Fontaine Française, elle est passée de 200 675 € en 2013 à 162 927 € en 2016.             

 

Cela a pour conséquence moins d’investissement, d'ou une économie qui se dégrade .

 

La loi NOTRé "qui est la leur" ( à Paris ), nous oblige à nous regrouper en Supers ComCom pour faire des économies !!

Or, tous les maires ici présents, agissent chaque jour pour que chaque Euro d’impôt prélevé soit bien dépensé.

Mais hélas, la fusion imposée par les ministères n’apportera aucune économie, mais des dépenses supplémentaires avec des hausses sur la fiscalité, qui réduira un peu plus le pouvoir d’achat des familles.

 

Fontaine-FrançaiseMaire de Fontaine-Française et Président de La Communauté de Communes du Val de Vingeanne, je découvre cette loi qui n’accepte pas la démocratie des territoires puisque nos amis du Mirebellois ont comme nous votés contre cette fusion.

Je me répète, avec la loi la loi N.O.T.Re il n'y aura pas d’économie, pas plus de service, mais des impôts en plus.

 

Pourquoi casser ce qui fonctionne et qui s’équilibre en recettes et en dépenses. Je ne défends pas mon poste de Président de notre Communauté de communes, je défends le pouvoir d’achat des familles et le ‘ Bien Vivre Ensemble ‘ … Cela fait du bien !!

 

Malgré toutes ces contraintes, nous sommes des élus responsables et nous tenons à prendre notre avenir en main et avancer chaque pion pour améliorer le quotidien des 3 200 habitants du Val de Vingeanne.

 

M. le Président , vous êtes à Fontaine-Française dans un bassin de vie : Fontaine-Française, c'est 965 habitants, plus de 450 emplois avec l’industrie SMFF / Magyar ( 350 salariés ), l’Ordre de Malte , Foyer St Elisabeth, centre médical pour adultes handicapés ( 70 salariés pour l’encadrement ), reconstruction en instance, des commerçants, artisans, agriculteurs, des enseignants, 1 collège, 1 école primaire et maternelle, 1 micro-crèche . Maison de santé, Maison de retraite.

Des projets d’investissements, de réhabilitation dans le centre bourg, pour y installer des commerces. La construction d’un Intermarché . Création d’un lotissement d’une quinzaine de lot . Rénovation de l’ancienne gendarmerie pour y créer 6 ou 7 logements.

Je remercie mes adjoints et les conseillers municipaux pour la confiance et le soutien qu’ils m’apportent dans tous ces projets.

 

Fontaine-FrançaiseLa rénovation de notre mairie était plus que nécessaire, les bureaux situés à l’étage et non conformes à l’accessibilité.

 

Après l’achat de l’ancienne gendarmerie au Conseil Général, nous avons lancé une étude de faisabilité par le cabinet Architude et nous avons le résultat que vous venez de découvrir, des locaux fonctionnels et accessibles à tous.

La Poste vient de s’y installer depuis février sous forme d’Agence Postale en partenariat avec la commune, et des horaires réguliers du mardi au samedi inclus de 9h à 12h.

 

Cela représente un investissement de : 209 647 € financé par :

DETR : 54 168 €

Conseil Départemental : 21 350 €

La Poste : 25 000 € ( reste dû, les cloisons intérieures ) soit 50 % de subvention.

Emprunt : 100 000 € sur 15 ans ( coût annuel de 7500 € ) pour vous rassurer 25 € d’endettement par habitant.

 

Je remercie toutes les entreprises pour la qualité du travail réalisé.

Je remercie l’architecte de m’avoir supporté !!

 

Fontaine-FrançaiseJ’en arrive à la rénovation du bâtiment périscolaire.

Un projet porté par le conseil communautaire et je remercie l’ensemble des élus pour la confiance qu’il m’apporte au bon fonctionnement de nos collectivités.

Cette ancienne école a été entièrement rénovée pour accueillir Ecoles et Sport, terrain extérieur ( panneaux à installer ) et après 16h10 les N.A.P , je remercie les entreprises pour leur excellent travail.

 

Cela représente un investissement de 213 865 €, financé par :

Conseil Départemental : 42 700 €

DETR : 77 404 €

Réserve parlementaire, Rémy Delatte : 10 000 €

Emprunt : 100 000 € sur 15 ans, soit un coût annuel de 7500 €.

 

 

Je remercie les personnels administratifs pour le suivi des dossiers et les personnels d’encadrement.

Voilà Mesdames et Messieurs, ce que nous élus de terrain, sommes capables de faire pour améliorer le vie de nos concitoyens. Mais sans l’aide de l’Etat et du Conseil Départemental, nous ne pourrions pas faire ces investissements.

 

M. le Président, je vous remercie à nouveau pour votre présence à Fontaine-Française, je salue votre engagement pour l’aménagement des territoires de notre belle Côte d’Or, vous nous avez prouvé à plusieurs reprises votre attachement à Fontaine-Française et au Val de Vingeanne."

 

 

Fontaine-FrançaiseRemy DELATTE, Député maire de Saint-Apollinaire.

 

Concernant la baisse de la DGF et loi N.O.T.Re, Rémy Delatte constate amèrement que les élus parlementaires ne sont pas écoutés, mais il apprécie le dynamisme de cette équipe municipale au service des habitants.    

 

 

 

 

« Nicolas, J'ai  bien entendu tes message et les inquiétudes que tu as exprimées, ces inquiétudes sont parfaitement justifiées, et nous, parlementaires n'avons pas été entendus par le gouvernement !

 

Je veux vous redire toute ma confiance dans les élus qui font preuve de pragmatisme et de bon sens. Ils sauront relever les défis qui sont devant eux, devant nous. Je suis attentif et soucieux de rejoindre et soutenir leurs ambitions et leurs projets.

 

Heureusement, malgré les difficultés rencontrées, des collectivités continuent à investir pour apporter un service de qualité aux habitants. Je regrette que nous n'ayons obtenu de dérogation pour la fusion imposée de certaines Communautés de communes, et cela vaut pour les EPCI du Val de Vingeanne et du Mirebellois… mais la préfecture n’a pas écouté notre volonté et n’a pas tenu compte ni de la réalité des territoires ni de la volonté des élus. 

 

Afin de laisser plus de tempos aux élus, nous avons demandé que la fusion soit reportée d'un an pour les Com com qui le souhaiteraient, soit en janvier 2018.

 

Pour conclure le taux d'endettement de 25 euros par habitant de Fontaine-Française reste très correct et permet d'envisager encore de belles réalisations…"

 

 

Fontaine-FrançaiseExtraits discours de François Sauvadet, président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or.

 

Dans son discours, François Sauvadet  rappelle que le Conseil Départemental de la Côte-d’Or est la collectivité des solidarités humaines et territoriales, que le rôle des élus locaux du monde rural est trop souvent oublié, que le Conseil Départemental est lui aussi drastiquement touché par les baisses de dotation de l'état, mais continue sa politique de soutien aux communes et reste aux côtés des élus volontaires, aussi, 27 M € ont été votés en direction des communes et des intercommunalités.

 

 


"Je suis très heureux d’être parmi vous ce matin, à l’occasion de l’inauguration de la mairie et du bâtiment périscolaire de Fontaine-Française

 

C’est du beau travail, ce sont 2 belles réalisations, fonctionnelles, pratiques, esthétiques, mais aussi à forte portée symbolique, car la mairie, par les services qu’elle offre à la population, par sa salle des séances, est le lieu de la vie démocratique de toute la commune.

 

Fontaine-FrançaiseOr, qui parle de démocratie, parle de droits, de participations, d’accès… et de mise en accessibilité.

 

Il était donc logique que le Conseil Départemental de la Côte-d’Or, la collectivité des solidarités humaines et territoriales, soit partie prenante de ce double projet.

 

Cette opération conjointe s’inscrit dans le cadre de notre programme d’aide aux bâtiments et édifices communaux non protégés, auquel nous tenons beaucoup.

 

Je tiens à ce titre à adresser mes félicitations à M. Nicolas URBANO, maire de la commune et président de la Communauté de communes Val-de-Vingeanne.

 

Vous avez réussi, cher Nicolas, à mobiliser de nombreux cofinanceurs sur ce projet, ce qui a permis de limiter la part de l’autofinancement communal et de l’emprunt dans le projet.

 


J’adresse également mes félicitations aux adjoints et aux autres élus, qui jouent un rôle essentiel dans la vie, l’animation et la cohésion des communes de la Côte-d’Or. Vous tous, vous témoignez de l'engagement des élus qui œuvrent au quotidien sans ménager leurs efforts afin d'offrir un meilleur cadre de vie à leurs concitoyens.

 

Le rôle des élus locaux du monde rural est trop souvent oublié.

 


Les programmes de financement du Conseil Départemental, que je viens d’évoquer, ont justement pour vocation de mettre la solidarité locale au coeur de l'action municipale.

 

Se lancer dans des travaux aussi importants n'est jamais simple pour une petite commune, j'en ai bien conscience. Par votre persévérance, vous nous prouvez que c'est possible.

 

En décidant de réaliser ces investissements, vous avez fait le choix de vous tourner vers l'avenir et de soutenir l'activité économique locale.


Fontaine-FrançaiseJe souhaite donc féliciter le maître d’œuvre, ainsi que les entreprises (en grande majorité de Côte-d’Or et exclusivement de Bourgogne-Franche-Comté) qui ont participé à la réalisation de ces travaux.

 

Nous le savons tous, ces projets sont essentiels pour soutenir l'activité et remplir les carnets de commande de nos entreprises. Dans le contexte économique difficile, je dirai même que l'investissement local est primordial.

 

Le Conseil Départemental a souhaité également accompagner les activités scolaires et périscolaires sur le territoire de Fontaine-Française avec les nouveaux locaux que nous avons visités.

 

Cela participe à notre politique de soutien aux communes.

 

Car même si nous sommes confrontés à une baisse drastique des dotations budgétaires versées par l’Etat, même si nos charges ne cessent d’augmenter (ex : financement du RSA), nous avons prévu d'investir 80 M € en 2016 en Côte-d’Or.

 

Nous avons voté 27 M € en direction des communes et des intercommunalités + 11 M € pour développer le SDANT.

 

Nous avons également dégagé 33 M € pour l’aide à la voirie départementale et 5 M € pour l’aide à la voirie communale, ce que beaucoup de Départements ne font plus depuis des années.

 

Et pour donner des marges de manœuvres aux maires et aux présidents de EPCI, les conseillers départementaux ont entériné une nouvelle génération de contrats ambitions Côte-d’Or, appelés « CAP 100 % COTE-D’OR », dotés de 5 M € par an (soit 40 M € sur 6 ans).

 

Plus que jamais, le Département est à vos côtés pour garantir l’équilibre des territoires, aux côtés des élus volontaires et c’est bien sûr le cas de l’équipe municipale réunie autour de Nicolas à Fontaine-Française.

 


Tous ensemble, vous avez réalisé de beaux projets pour votre commune et son attractivité.

 

J’ai la certitude que vous ne vous arrêterez pas en si bon chemin !

 

Je vous remercie."

 

 

 

 

 

 Fontaine-FrançaiseFontaine-Française

 

 

 

 Fontaine-Française

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La commune, premier lieu de proximité et de cohésion sociale
Ludovic ROCHETTE, maire de Brognon et l’ensemble du conseil municipal ont...
La traversée de Grignon a été inaugurée !
Le Conseil Départemental a engagé près de 400 000 euros...
L'investissement public, un levier de croissance des territoires
Vincent Martin, Président de la FRTP Bourgogne demande aux élus...
Catherine Louis et Charles Barrière, Conseillers Départementaux du Canton d'Is-sur-Tille présentent leurs voeux
Prés de 300 personnes, élus, responsables d'associations, chefs...
FRTP : Il est urgent d'entreprendre !
Prenez un homme d’action : Vincent Martin, président de la...
Le très haut débit continue sa progression en Côte-d'Or.
A l'occasion du lancement du chantier de fibre optique au cœur du bourg,...
Très haut débit à la campagne, 11.76 millions d'euros investis par le Conseil Départemental.
Les chantiers de déploiement de la fibre optique au coeur du bourg dans...
Arc-sur-Tille inaugure 7 nouveaux logements ORVITIS
Patrick Morelière, maire d'Arc-sur-Tille, François Sauvadet,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *