La politique Départementale en faveur des sports de nature et du vélo en particulier

17 mars 2016

La loi a confié aux conseils départementaux la compétence en matière de développement et de promotion des sports et loisirs de pleine nature sur leur territoire.

A ce titre, le Département préside la CDESI.


Aux termes de la loi, la Commission départementale des sspace sites et itinéraires (CDESI) est une instance consultative de concertation présidée par le président du Conseil Départemental
ou son représentant. Elle est une force de proposition placée auprès du Département. Elle est avant tout un lieu de débat pour assurer la conciliation des usages entre les différentes pratiques sportives et la prise en compte des enjeux environnementaux.


Le Département élabore le PDIPR (Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée) et le PDESI (Plan départemental des espaces, sites et itinéraires) en partenariat avec le mouvement sportif et les collectivités locales.
L’ensemble des études qualitatives conduites par Côte-d’Or Tourisme témoigne d’un paradoxe : pour les touristes, la Côte-d’Or n’est pas a priori identifiée comme une terre de nature mais, quand ils y séjournent ils se réjouissent de la richesse des paysages et de leur diversité.

 

Avec le PDESI, le Conseil Départemental favorise la mise en valeur des paysages de notre département et garanti la qualité des sentiers et des sites de pratiques qui sont inscrits.
Désormais, à côté de la gastronomie, des vins et du patrimoine, la nature est devenue un atout mis en valeur pour la promotion touristique de la Côte-d’Or.


Le PDESI devient alors un outil précieux pour impulser et dynamiser les différentes pratiques sportives et de loisirs en milieu naturel, randonnée, canoë, escalade… et bien entendu VTT.

 

Le Département s’est fixé quatre objectifs auxquels doivent répondre les porteurs de projet :


- le respect de l’environnement : la pratique sportive (compétitive ou de loisirs) devra avoir un impact aussi faible que possible sur les milieux naturels.
- le développement économique et touristique : car l’ouverture de nouveaux sites à la pratique contribue au renforcement de l’attractivité du territoire.
- l’accès pour tous à la nature : une offre spécifique existe déjà concernant les personnes à mobilité réduite, mais il convient d’aller plus loin encore quand cela est possible.
- le respect du droit de la propriété : l’enquête parcellaire est systématiquement demandée et l’accord du propriétaire doit être formalisé.

 

Un programme d’aide pour valoriser les espaces, sites et itinéraires

 

En décembre 2012, le Conseil Départemental a mis en place un programme d’aide pour valoriser les espaces, sites et itinéraires inscrits au PDESI ou au PDIPR.
Il finance la création, la mise aux normes et la sécurisation d’équipement de sports de nature, notamment les sentiers VTT. Exemples : les panneaux de signalisation, les supports matérialisant le point de départ, les panneaux d’information présentant l’offre loisirs nature du secteur et les recommandations aux usagers, la pose d’équipements spécifiques à la discipline…
Par ailleurs, le Conseil Départemental sollicite les comités départementaux de cyclisme et de cyclotourisme pour qu’ils auditent les nouveaux sentiers inscrits au PDIPR et au PDESI. Ces comités oeuvrent aussi aux côtés du Département pour apporter des solutions aux difficultés constatées (défaut de balisage, défaut d’entretien des chemins, problème de sécurité,...) et aux côtés des maîtres d’ouvrage des sentiers (le plus souvent, les communautés de communes) pour les accompagner dans l’émergence de nouveaux sentiers.


Parcours VTT plusieurs projets labellisés en cours d’étude :


Un parcours VTC (vélo tous chemins) à vocation familiale dans la plaine dijonnaise, entre la Communauté de communes du Mirebellois et celle de Pontailler-sur-Saône est à l’étude. Avec un dossier quasiment complet, un balisage de terrain effectué, le projet devrait être inscrit au PDIPR en 2016.
Le SIPLASUD travaille avec la FFCT et les services départementaux sur trois boucles dans le secteur de Marsannay-la-côte, Couchey, Corcelles-les-Monts et du plateau de Chenôve. Les études parcellaires et les demandes d’autorisation de passage sont en cours. Une des trois boucles présentera un caractère sportif et ferra la jonction avec le parcours sportif de Gevrey, déjà inscrit au PDESI.


Un parcours porté par la FFCT sera balisé autour de Selongey.
Le Département travaille également à l’inscription de certaines boucles des réseaux labellisés FFC dans le Châtillonnais (224 km sur 6 circuits) et dans le Morvan (2422 km sur 130 circuits avec notamment 3 villes points de départ en Côte-d’Or).
Le Département agit aussi au travers de la mise en place d’une formation d’aménageurs de sentiers en partenariat avec la FFC et la FFCT en y associant les niveaux régionaux et nationaux.
L’offre de VTT labellisée en Côte-d’Or devrait donc fortement s’étoffer en 2017.

 

  Véloroutes : Les équipements sur le territoire

 


Véloroutes : Les équipements sur le territoire

 

La politique cyclable du Conseil Départemental, adoptée en juin 2003 et complétée en novembre 2007, vise à structurer l’offre avec la réalisation d’un réseau de véloroutes et voies vertes en Côte-d’Or, dont près de 300 km ont déjà été réalisés :


• La Véloroute du canal de Bourgogne : 120 km de Rougemont à Dijon qui emprunte pour l’essentiel de son parcours le chemin de halage du canal de Bourgogne.
Le Conseil Départemental s’est lancé dans un ambitieux programme pluriannuel de modernisation de la véloroute. Un important travail de réfection de la couche de roulement a été initié en 2013, afin d’offrir un meilleur niveau de service à cette voie entre Pont-de-Pany et l’Yonne, sur près d’une centaine de kilomètres. La dernière tranche de cette réfection aura lieu au printemps 2016, avec une intervention sur plusieurs sections, de Pont-de-Pany à Rougemont.


• La Voie bleue le long de la Saône : aménagement cyclable en bord de Saône entre Heuilley-sur-Sâone et Trugny de 80 km. Depuis 2011, trois sections ont été réalisées :
- Saint-Symphorien-sur-Sâone / Pagny-la-Ville (environ 17 km), connectée au réseau du Jura par l’intermédiaire du canal du Rhône au Rhin (5 km en Côte-d’Or) ;
- Talmay / Auxonne (environ 36 km) faisant le lien entre la voie verte du canal entre Champagne et Bourgogne et l’EUROVELO 6 ;
- Auxonne / Saint-Symphorien-sur-Sâone (environ 21 km).
- Le tronçon de Pagny-la-Ville à Trugny a été réalisé en 2013

 

• La voie Dijon-la Saône : la section Vaux-sur-Crosne / Lamarche-sur-Saône soit 15 km de voies partagées et de routes forestières, d’ores et déjà reliées à la Voie bleue. A terme, elle devrait être reliée à l’ouest au réseau cyclable du Grand Dijon (via la base de loisirs d’Arc-Sur-Tille) puis au canal de Bourgogne.

 

• La Véloroute du canal entre Champagne et Bourgogne : 15 km de voie verte entre Maxilly-Sur-Saône et Blagny-sur-Vingeanne, aménagée sur le chemin de halage du canal.
Cet itinéraire a récemment été prolongé de 23 km jusqu’en Haute-Marne.


• La Voie des vignes : 23 km à travers les vignes entre Beaune et Santenay, 9km de voie verte qui emprunte une ancienne voie ferrée entre Santenay et Nolay, et 5 km contournant Nolay par le nord avec la particularité d’emprunter deux viaducs de 200 m de long offrant des points de vue remarquables. A terme, cette voie verte rejoindra Autun.

 

 

 

Véloroutes : Les équipements sur le territoire

 

 

 

 

La véloroute Beaune-Dijon, au starter en 2016

 

 

La véloroute Beaune-Dijon, au starter en 2016

 



Un projet de Véloroute entre Beaune à Dijon est en cours de création. La section 1 de Beaune à Premeaux Prissey a été votée en décembre 2015. Cette première phase des travaux commencera au printemps 2016. Cet itinéraire traversera le secteur des « climats », inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 4 juillet 2015. Une Véloroute qui vous fera découvrir des noms de village connus dans le monde entier : Aloxe-Corton, Nuits-Saint-Georges, Vosne-Romanée, Vougeot, Gevrey-Chambertin, …
D’importantes retombées économiques directes et indirectes liées à l’arrivée d’une clientèle touristique sont attendues, « boostées » par le classement des Climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Au fait, une véloroute , c’est quoi ?
C’est un itinéraire pour cyclistes à moyenne et longue distance d’intérêt départemental, régional, national ou européen, reliant les régions entre elles et traversant les agglomérations dans de bonnes conditions. Elles empruntent tous types de voies sécurisées, dont les voies vertes. Utilisée au quotidien ou de manière plus ponctuelle par les touristes, la véloroute doit être :

• linéaire pour relier une ville A à une ville B de façon directe et touristique ;
• continue c’est à dire sans interruption, y compris dans les villes ;
• jalonnée et uniforme sur son ensemble ;
• sécurisée sur l’ensemble de l’itinéraire, notamment aux carrefours et aux endroits
accidentés ;
• incitative mais pas obligatoire.

 

 Véloroutes : Les équipements sur le territoire

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

2016, l'année du vélo en Côte-d'Or
Entreprise Dijonnaise mythique pour le vélo, les Cycles Lapierre ont...
Tous à vélo en 2016 ! 3 rendez-vous thématiques et festifs sur les véloroutes
Cette année thématique va rouler aussi… autour de trois...
Trophée destination vélo 2016 : la Côte-d'Or, maillot jaune !
Le département de la Côte-d’Or s’est vu...
Les véloroutes, les équipements sur le territoire.
La politique cyclable du Conseil Départemental, adoptée en juin...
Le site et les applications qui roulent bien
Bouger-nature-en-Bourgogne.com : le site des loisirs nature en...
AG de Côte-d'Or tourisme : quelle vitalité !
Quand Côte-d’Or Tourisme tient son assemblée...
Commission Permanente du Conseil Départemental de la Côte d'Or.
Les Conseillers départementaux de la Côte-d’Or se sont...
Une nouvelle Présidente pour Côte-d'Or Tourisme.
Marie-Claire Vallet, conseillère départementale membre de la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *