Coup d'envoi pour la Cité internationale de la gastronomie et du vin à Dijon !

03 février 2016

Le projet de la Cité internationale de la gastronomie et du vin de Dijon a été officiellement lancé ce mardi, au cours d’une cérémonie organisée à la salle des États de l’hôtel de ville de Dijon en présence de plusieurs centaines de représentants des forces vives du territoire.

Au cours de cette soirée, François Rebsamen, maire de Dijon et président du Grand Dijon, et Michel Gostoli, président d’Eiffage Construction, ont signé, en présence de Benoît de Ruffray, P-DG d’Eiffage, et de Jean-François Roverato, vice-président d’Eiffage, le protocole de vente du site de l’ex-hôpital général de la ville de Dijon. Cette dernière l’a acquis, sur décision du conseil municipal du 25 janvier dernier, auprès du centre hospitalier universitaire (CHU) de Dijon dont l’ensemble des services ont été transférés vers le nouvel hôpital François-Mitterrand.

Un important pôle d’attractivité de 70.000 mètres carrés


Cité internationale de la gastronomie et du vin à Dijon Echo des communesSur ce site de 6,5 hectares au coeur de la ville, la Cité internationale de la gastronomie et du vin comprendra, sur 70.000 mètres carrés de bâti, un pôle culture et formation de 5000 mètres carrés (espaces d’exposition, centre de conférences, centre de formation, chapelle des Climats du vignoble de Bourgogne…), un pôle commercial de 4500 mètres carrés (boutiques, cafés, restaurants…), un complexe cinématographique de 13 salles qui participera à la vocation culturelle et pédagogique du projet, un hôtel 5 étoiles de 83 chambres, 90 logements réhabilités ainsi qu’un écoquartier de 540 logements et 3 résidences service au coeur d’un parc habité de 3,5 hectares. Le projet architectural, signé des agences Anthony Béchu et Perrot-Richard, respectera la qualité patrimoniale du site, notamment les éléments inscrits aux monuments historiques. Aux bâtiments rénovés des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles s’ajouteront des constructions contemporaines qui feront entrer le site de plain-pied dans le XXIe siècle.

Un projet culturel pour valoriser le repas gastronomique des Français


La Cité internationale de la gastronomie et du vin de Dijon, dont l’ouverture est prévue fin 2018, aura pour vocation de valoriser le repas gastronomique des Français, inscrit sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité depuis novembre 2010. Au premier kilomètre de la route des grands crus, elle permettra également de promouvoir les Climats du vignoble de Bourgogne, inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco depuis juillet 2015. À terme, un million de visiteurs est attendu chaque année sur le site.


Cité internationale de la gastronomie et du vin à DijonAu cours du lancement officiel de ce 2 février, Eiffage, retenu fin 2014 par la ville au terme d’un appel à manifestation d’intérêt, a présenté les ambitions de ce projet culturel, touristique et économique ainsi que ses premiers partenaires identifiés : le groupe Vega, leader français de la gestion d’équipements culturels et de loisirs, pour l’exploitation du pôle culture, associé à l’agence Abaque, spécialiste de la muséographie et de la scénographie ; Les Sources de Caudalie pour l’exploitation de l’hôtel ; le groupe François 1er, acquéreur des bâtiments classés qui feront l’objet d’une réhabilitation afin d’y réaliser des logements.


« Parce que les enjeux liés à la Cité internationale de la gastronomie et du vin sont considérables, notamment en matière de création d’emplois non délocalisables dans les domaines du bâtiment, des travaux publics et du tourisme, il nous fallait un partenaire d’envergure, souligne François Rebsamen. Nous pouvons faire confiance aux équipes d’Eiffage pour que, demain, Dijon et la Bourgogne-Franche-Comté, plus encore qu’aujourd’hui, rayonnent à l’international. »


« Cette Cité est l’un des grands chantiers de notre groupe pour les prochaines années, indique Michel Gostoli. C’est un défi comme nous aimons les relever en France et en Europe : il illustre notre capacité à mener des projets de bout en bout, de leur conception jusqu’à leur livraison, en mettant en oeuvre toutes les compétences de notre groupe. »


L’ensemble représente un investissement de 200 millions d’euros et va permettre la création de plus de 2000 emplois durables. Le projet va bénéficier du soutien du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté ainsi que de l’État, dans le cadre du contrat de redynamisation signé pour compenser la fermeture de la base aérienne 102. La Cité internationale de la gastronomie et du vin est un projet majeur pour Dijon, capitale, depuis le 1er janvier 2016, de la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté qui bénéficie aujourd’hui d’une double reconnaissance Unesco (le repas gastronomique des Français et les Climats du vignoble de Bourgogne) qui va renforcer sa notoriété et son attractivité internationales.

 

Cité internationale de la gastronomie et du vin à Dijon Echo des communes

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Travaux de création d'un échangeur Ecopôle Valmy-Zénith
Fermeture de la bretelle d'accès à la rocade-est depuis le centre...
Bellefond investit pour le bien-être de ses habitants.
La crise vous connaissez ? A Bellefond on connait aussi, mais une gestion...
Dijon fait du goût son cheval de bataille
Cité internationale de la gastronomie et du vin, inscription des Climats...
Varois-et-Chaignot : Premiers coups de pelle pour Les Rives du Sauvigny
Renforcer l’attractivité, conforter le dynamisme tout en...
Eco-Quartier Montmuzard Tranche 3 : 33 logements locatifs et en accession à la propriété
VILLEO inaugure la 3ème tranche de l’éco-quartier...
Les premières zones d'activité économique (ZAE) dijonnaises raccordées à la fibre optique
François Rebsamen, Maire de Dijon et Président du Grand Dijon,...
Le quartier Stalingrad devient l'éco-quartier via-romana.
Les bâtiments de la cité du soleil, construis entre 1955 et 1959...
En 2017, François Rebsamen veut accroître le rayonnement de Dijon.
Devant un public venu nombreux, François Rebsamen a formulé le...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *