Première pierre pour 24 logements familiaux et 2 maisons partagées à Saint-Apollinaire

Première pierre pour 24 logements familiaux et 2 maisons partagées à Saint-Apollinaire

Contact :

Orvitis 
17 Boulevard Voltaire, 21000 Dijon
www.orvitis.fr - té
l. : 0 810 02 10 00


27 octobre 2015

Pour répondre à la forte demande de logements locatifs dans l'agglomération dijonnaise, Orvitis a saisi l’opportunité d’acquérir en VEFA, auprès de la SCCV "La Ferme" une partie de l'ensemble immobilier Le Carré de Varèse en cours de construction, à Saint-Apollinaire. Dans le même temps, l’Office était sollicité par l’Association Maisons Partagées Dijon Côte-d’Or, pour la réalisation de 2 maisons d’accueil de personnes handicapées suite à une lésion cérébrale. Le programme du Carré de Varèse offrant les possibilités de création de cette structure, Orvitis s’est porté acquéreur de deux bâtiments.

 

 

 

 

 

 

 

 

Orvitis Simon de Cyrène

Orvitis Simon de CyrèneOrvitis Simon de Cyrène
 

 

 

Un ensemble résidentiel qui mixe propriétaires et locataire

 

Orvitis Simon de Cyrène

Le programme conçu par la SCCV «La Ferme », en harmonie avec l’habitat environnant, se compose de trois bâtiments pour un total de 80 appartements. Stationnements et garages sont en sous-sol. Le bâtiment à deux entrées, situé à l’arrière de la propriété, est destiné à l’accession à la propriété : 34 appartements du T1 de 32 m9 au T4 de 100 m9. Chacun disposant d’une grande terrasse, avec un jardin privatif pour les logements en rez-de-chaussée. L’immeuble sur trois niveaux est d’architecture traditionnelle avec toitures en tuiles à deux pans et lucarnes. L’accès piéton se fait par un cheminement doux depuis le Cours de Gray entre les deux bâtiments locatifs.
 
 

 

Maisons partagés et logements familiaux

 

Orvitis Simon de Cyrène

Les bâtiments A et B implantés le long du Cours de Gray ont une entrée directe depuis la rue. D’architecture plus contemporaine avec toiture terrasse, chaque immeuble, quasiment identique, accueillera en rez-de-chaussée une «maison partagée» et aux étages, 12 logements familiiaux.

 
 
 

 

 

 

 

 

Deux maisons partagées

 

Orvitis Simon de Cyrène

L’hébergement et l’autonomie des personnes souffrant d’un handicap suite à une lésion cérébrale est l’action centrale de l’Association Simon de Cyrène. Ouvertes sur la ville, le concept de maisons partagées, développé par l’Association Simon de Cyrène, propose aux personnes handicapées mais aussi aux assistants et aux volontaires de partager un projet de «vivre ensemble» fondé sur des relations humaines, amicales et fraternelles.

 

La réalisation de deux maisons partagées dans la résidence Le Carré de Varèse à Saint-Apollinaire a été portée par l’Association Maisons Partagées Dijon Côte-d’Or.

Les deux unités de vie, identiques sur les deux bâtiments, se composent de :

- 6 appartements de type 1 (25 à 30 m9) pour personnes handicapées, avec une pièce de vie équipée d’une kitchenette et une salle de bains avec douche de plain-pied,

- 4 studios d’environ 20 m9 pour les assistants,

- des locaux communs :une cuisine, un espace séjour/salle à manger de 50 m9, une buanderie, un bureau ou salle de réunion.

La salle de séjour s’ouvre sur une terrasse commune dans la cour intérieure de la Résidence.

 

Ces deux maisons partagées seront gérées par l’Association Maisons Partagées Dijon Côte-d’Or, qui versera à Orvitis une redevance annuelle de location.

 

 

 

 

Description du programme et présentation des entreprises  

 

Orvitis Simon de Cyrène Saint-Apollinaire

Les 1er et 2ème étages des bâtiments A et B comptent chacun 12 appartements : 4 type 2 de 45 à 50 m9, 5 type 3 de 64 m9 en moyenne et 3 logements de type 4 de 75 m9. Chaque appartement s’ouvre sur une terrasse ou un balcon, avec vue sur la cour intérieure.

Avec ce nouveau programme, Orvitis totalisera sur la commune de Saint-Apollinaire 170 logements.


Le programme immobilier Carré de Varèse a été conçu et sera réalisé par une équipe de maîtrise d'œuvre formée du cabinet d'architectes dijonnais ARKOS pour la conception architecturale (Mathieu Gouget, chef de projet), du cabinet de maîtrise d'œuvre SETUREC pour la conception technique générale, l'économie du projet et le suivi de la réalisation (Guillaume GUERLOT, chef de projet) et des bureaux d'études BED (Philippe PASQUALINI) pour les études de béton armé, Enr'CO (Laurent  PROVOST) pour les études énergétiques et de chauffage et SAB (Paul PAINDAVOINE) pour les études acoustiques. A l'exception de BED, toute l'équipe de maîtrise d'œuvre est basée dans l'immeuble a énergie positive le 255 situé sur le Parc Valmy à Dijon.

Guillaume GUERLOT Directeur associé de SETUREC 

37, rue Elsa Triolet - Parc Valmy - 21000 DIJON 

gguerlot@seturec.fr - 06 18 40 80 71

 

 

Eléments financiers

 

Orvitis a acheté les bâtiments A et B par le biais du dispositif VEFA, pour un montant total de 4,850 M€. Il assurera près de 84 % du financement, dont 192 000 euros de Fonds propres. Une contribution à titre exceptionnel pour la réalisation des deux maisons partagées. Ce programme devrait bénéficier de subventions de l’Etat pour 117 000 euros, du Grand Dijon pour 326 000 euros et de Logéhab- Action- Logement pour 45 000 euros. Par ailleurs, la Fédération Simon de Cyrène apportera 314 000 euros.
 

 

OrvitisORVITIS, Une expérience affirmée dans la réalisation d’établissements adaptés d’hébergements

 

S’il est davantage reconnu pour la construction de logements locatifs, l’Office dispose également d’une expérience affirmée pour la réalisation de structures spécialisées. Aussi, lorsque le projet combine logements et équipements adaptés, Orvitis sait mettre à disposition des collectivités locales ou des organismes ce double savoir-faire. C’est pourquoi, la Fédération Simon de Cyrène l’a sollicité pour assurer la maîtrise d’ouvrage des deux premières maisons partagées en Côte-d’Or à Saint-Apollinaire.
 

 

Les deux maisons partagées de Saint-Apollinaire : 20ème établissement spécialisé

Depuis 1972, date à laquelle sa compétence a été élargie aux opérations d’urbanisme, d’équipements ou d’aménagement du territoire, l’Office a construit de multiples établissements d’hébergement, dont 13 foyers pour personnes âgées : à Beaune, Auxonne, Chatillon-sur-Seine, Chenôve, Selongey, ou encore la MAPAD de Fleurey-sur-Ouche. Plus récemment, Orvitis a construit, en remplacement de l’ancien foyer-logements, le nouvel Ehpad Jules Sauvageot à Nuits-Saint-Geroges et son « Vill’âge bleu » de 15 pavillons.
 
Avec le foyer d’accueil médicalisé pour personnes handicapées d’Is-sur-Tille, ouvert en 2009, les deux domiciles protégés gérés par la FEDOSAD à Talant inaugurés en 2014, les deux maisons partagées constituent le 20ème établissement, réalisé par Orvitis.
 

 

Une diversification des produits et des résidences pour tous

Parce que c’est sa mission première et fort de sa volonté d’offrir un logement accessible à tous, Orvitis s’attache à répondre aux attentes et aux besoins d’habitat des séniors ou personnes handicapées.
 
Ainsi, les deux Maisons partagées de Saint-Apollinaire témoigne des orientations de l’Office en matière de développement d’offres nouvelles, avec en particulier une diversification des produits.
 
A ce titre, Orvitis porte plusieurs projets dont les travaux sont en cours ou vont prochainement démarrer. Il s’agit notamment de trois résidences accueil pour adultes handicapés pour le compte de l’Acodège, à Gevrey-Chambertin, Chenôve et Perrigny-lès-Dijon, trois résidences à destination des séniors : un vill’âge bleu à Marsannay-la-Côte, un immeuble à Asnières-lès-Dijon et d’un vill’âge bleu dans le programme Atout’âge, quartier du Pré-Thomas à Saint-Apollinaire, une extension du Foyer d’accueil des personnes âgées «les Primevères» à Beaune.

 


 
Par ailleurs, dans le même objectif, Orvitis réalise des travaux de restructuration de son patrimoine. A Arnay-le-Duc, le bâtiment situé au 4 rue Pasteur verra la transformation et l’adaptation de logements pour des personnes à mobilité réduite ou en perte d’autonomie, la rénovation d’appartements pour des familles actives, l’aménagement d’une salle de convivialité, l’installation d’un ascenseur... Cette résidence intergénérationnelle vaut valeur d’expérimentation pour Orvitis.




 

 

 

 

 

 

Orvitis Simon de Cyrène

 

Le projet de maisons partagées de MPDCO se développe en lien avec la Fédération Simon de Cyrène qui accompagne et coordonne de nombreux projets en France

 

 

 

 

 

Attendue depuis longtemps, la pose de la première pierre des futurs lieux de vie Simon de Cyrène à Dijon, a lieu le 23 octobre 2015. Cette étape symbolique marque le début de la phase de construction pour aboutir à l’ouverture, début 2017, de deux maisons partagées qui pourront accueillir 22 personnes. Des rencontres régulières de temps de convivialité et de partages depuis quatre années déjà ont soutenu cette aventure humaine : Joie d’être ensemble pour rompre l’isolement et la solitude avec les Compagnons Simon de Cyrène. Nous remercions tout particulièrement la ville de Saint-Apollinaire, le bailleur social Orvitis, les pouvoirs publics et la Fédération Simon de Cyrène qui nous soutiennent; leur présence à nos côtés témoigne de la volonté de voir ces maisons se réaliser pour le plus grand espoir de personnes cérébro-lésées qui attendent avec impatience pour un mieux-être, comme toute l’équipe de Maisons Partagées Dijon Côte d’Or l’association qui porte localement ce projet.
Blandine Arbor
Fondatrice du projet Simon de Cyrène Dijon

 

 

 

Mettre l’homme au centre

Ce qui rapproche la communauté Simon de Cyrène et la ville de Saint-Apollinaire, et rend notre collaboration si fructueuse et enrichissante, c’est d’abord la volonté commune de mettre l’Homme au centre de tout. La volonté de tendre une main fraternelle à celui qui en a besoin, le plaisir de l’échange et du partage, voilà ce qui nous a amenés à accueillir le projet de Maisons Partagées sur notre commune, qui se veut toujours plus solidaire. Et c’est une grande fierté pour moi que de soutenir et accompagner ce projet. Il incarne, en effet, « l’ingérence du coeur » dans le développement de notre ville, qui s’honore d’offrir, à travers les compagnons Simon de Cyrène, une solution adaptée à la poursuite du chemin de vie de personnes en difficultés.
Rémi Delatte - Député Maire de Saint-Apollinaire

 

 


J'ai accepté, avec joie, l'honneur d'être aux côtés de la belle équipe qui porte le projet Simon de Cyrène en Bourgogne, et des prochains rési-dents des maisons partagées de Saint-Apollinaire pour témoi-gner de mon engagement résolu à aider à faire vivre une CÔTE D'OR plus fraternelle, plus partageuse qui ne renie ni ses talents, ni ses richesses, et qui exalte son génie propre. C'est dans nos différences, intelligemment assumées, que nous devons consolider notre ambition républicaine.
Louis de Broissia - Membre Honoraire du Parlement - Président d'Honneur de MPDCO

 

 

 

 

L’habitat pour tous
Accompagner à son domicile jour et nuit, une personne en situation de handicap est en tout point exceptionnel, même si cela devient de plus en plus courant. Parce que c’est sa mission première et fort de sa volonté d’offrir un logement accessible à tous, Orvitis s’attache à répondre aux attentes et aux besoins d’habitat des personnes handicapées. Ainsi, le projet té-moigne des orientations de l’Office en matière de développement d’offres nouvelles, avec en particulier une diversification des services. En apportant une solution résidentielle adaptée, où adultes valides adoucissent la vie des personnes handicapées affaiblies par un accident, la future Maison Partagée de Saint-Apollinaire en est l’une des illustrations. Ce pro-gramme s’inscrit pleinement dans les valeurs de proximité et de solidarité portées par Orvitis. Il favorisera l’atten-tion et l’accompagnement au bien-être des résidents. C’est une structure qui leur permettra de profiter du site, de poursuivre leur épanouissement et qui appelle le vivre ensemble.
Christophe Bérion,
Directeur Général d’Orvitis

 

 

 

Une pierre vivante de fraternité

Les maisons partagées qui vont se construire à Saint-Apollinaire sont fondées sur une pierre vivante : le groupe de compagnons Simon de Cyrène en Côte d’Or. Depuis 4 ans, vous vous réunissez régulièrement pour des temps d’amitié et de « vivre ensemble ». Vous témoignez de la même expérience que les 9 autres groupes qui, avec vous, ont fondé Si-mon de Cyrène en France (Vanves, Angers, Nantes, Rungis …).
Une expérience fondamentale pour notre société en quête de sens : lors des rencontres entre compagnons handicapés et valides, le rire témoigne de la joie de se découvrir ca-pable de dépasser nos peurs de nos différences et de nos fragilités pour goûter à ces temps d’amitié libres et gratuits qui nous font du bien. A Simon de Cyrène, nous expérimentons que le « rire ensemble » est le marqueur de la fraternité. En Septembre, était inaugurée la maison partagée d’Angers. Philippe Pozzo di Borgo, notre Président d’honneur interpellait les compagnons en leur donnant une mission : « Désarmez la société de sa peur de ne plus être capable d’altérité et de fraternité ». Merci aux compagnons de Côte d’Or d’avoir posé ensemble cette pierre vivante de la fraternité !
Laurent de Cherisey
Directeur Général de Fédération Simon de Cyrène

 

 

 

Notre association MPDCO a reçu l’agrément des services sociaux du Département de Côte d’Or. Nos équipes s’étoffent et ne demandent qu’à grandir. Chacun sait que la capacité d’une association procède directement du nombre et du dynamisme de ses adhérents et sympathisants. Vous pouvez sans doute mettre vos compétences au service d’un projet qui redonne sens à la vie. Vous, qui vous sentez concernés par le projet Simon de Cyrène à Dijon, n’hésitez pas à nous rejoindre ou nous aider financièrement.
Fabrice Charlemagne
Président du CA— Association Maisons Partagées Dijon Côte d’Or

 



 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

ORVITIS présente ses opérations réalisées en sud Côte-d'Or.
Bailleur social ce n’est pas, loin s’en faut, qu’encaisser...
A Beaune, Orvitis pose la 1ère pierre d'une résidence intergénérationnelle
Le 25 avril 2016, Alain SUGUENOT, Député-Maire de BEAUNE et...
Orvitis : des travaux d'éco-rénovation sur 450 logements
Joël ABBEY, Président, et les membres du Conseil d'administration...
Une Maison Universitaire de Santé et de Soins Primaires A Chenôve, au coeur du quartier du Mail
Véritable innovation sociale, la Ville de Chenôve inaugure...
Orvitis inaugure 15 logements à Chenôve
Le programme de renouvellement urbain de la ville de Chenôve et...
François Rebsamen présente ses voeux aux institutionnels et Dijonnais
A l'occasion de la cérémonie des vœux, François...
L'habitat solidaire en Côte-d'Or, 1ère mission d'Orvitis
François Xavier Dugourd, président d'Orvitis a confirmé...
Résidence sociale de Semur, Orvitis renforce son implantation locale
En rachetant au CCAS de la Ville de Semur-en-Auxois, la Résidence...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *