La traversée de Grignon a été inaugurée !

07 septembre 2015

Le Conseil Départemental a engagé près de 400 000 euros pour la remise en état de la traversée de l’agglomération de Grignon. Près de 6 000 km de routes départementales et 1 630 ouvrages d’art maillent la Côte-d’Or. Un vaste réseau routier que le Conseil Départemental est chargé d’entretenir, de moderniser et de sécuriser. La mobilité est un facteur essentiel du développement des territoires et du bien vivre pour les Côte d’Oriens, le Conseil Départemental en a fait l’une de ses priorités.

 

 

 

La quasi-totalité des habitants de Grignon était présente pour cet évènement et notamment Madame Maspéro maire honoraire, qui resta 30 ans aux commandes de ce très beau village qu’elle voit évoluer avec un regard ému. Partis du cimetière, élus, habitants et entrepreneurs ont remonté tout le village jusqu’à la marre appréciant la qualité du nouveau cheminement et la mise en valeur, par cette réalisation, d’un patrimoine bâti et naturel

 

Les travaux engagés sur la RD 119 L concernent la remise en état de la traversée de l’agglomération de Grignon. L’opération a été découpée en quatre phases, comme ‘explique avec beaucoup d’entrain Bernard Hanson  maire de Grignon.

 

GRIGNON 2015 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNESLa  phase 1 a débuté en 2011 pour s’achever en 2012.

En octobre 2012  a eu lieu la création d’un collecteur d’assainissement d’eaux pluviales, entre le fossé de la RD 119 L et la rue du Four et entre le regard R 33 et la mare.

 

Ce collecteur permet de réguler l’afflux d’eau en cas de forte d’intempéries ou d’orage et de ne déverser que de l’eau propre dans les réseaux. Une conduite d’eau potable a égalementété remplacée. Cette opération a été réalisée en collaboration avec le Syndicat des Eaux de Semur  (SIAEPA)

 

Le coût de cette phase s’élève à 80 008€ dont 38 450€ à charge de la commune.

 

La phase 2  s’est déroulée en 2013 consistant en la réfection de la voirie, création des caniveaux et réalisation d’un cheminement piétonnier.

 

Le coût de cette phase s’élève 82 070€ dont 19 000€ à la charge de la commune.

 

La phase  3 débutée en 2014, a vu la démolition et reconstruction d’un mur de soutènement au droit d’une propriété puis la création d’un contrefort pour consolider un mur de soutènement d’une autre propriété privée , celle ci. Cette opération très délicate a vu son bon déroulement grâce au travail des entreprises en collaboration avec l’association Sentier qui en fit un chantier d’insertion. Une belle réussite sur le plan de la réhabilitation du lieu et sur le plan social pour ceux qui ont participé à cette aventure.

 

Le coût de cette phase s’élève à 97 850€

 

La phase 4 s’est achevée en 2015 par l’intervention dans la deuxième partie de la RD 119 concernant la réfection de la voirie et de l’assainissement entre la rue du Four et le cimetière. Monsieur le maire en a profiter pour remercier ses administrés de leur patience et de leur bonne humeur tout au long de ce long travail de réhabilitation qui a transformé radicalement  la traversée de Grignon.

 

Le coût de cette phase s’élève 138 280€ dont 38 648€ à charge de la commune

 

Entre autres dispositions et pour ne pas avoir à toucher au remarquable patrimoine bâti Bernard Hanson avait négocié et obtenu que soit supprimé la clause d’alignement (loi de 1840)  frappant les maisons riveraines de manière à ne pas avoir à détruire pour reconstruire  sur un alignement qui n’a plus de sens.

 

L’ensemble de cette opération étalée sur 4 ans porte un coût global de 521 782,80 €

Répartis en 398 208 € pour le Conseil Départemental, 91 098€ pour la commune et 32 476, 80 pour le SIAEPA.

 

                   GRIGNON 2015 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES GRIGNON 2015 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES

                              Madame Maspero, maire honoraire de Grignon, a coupé le cordon inaugural

 

Bernard Hanson a, bien sur, remercié les entreprises qui ont travaillé dans des conditions météorologiques parfois désastreuses entre pluies incessantes et neige. Il a rappelé l’investissement et le soutien du Conseil Départemental et tout particulièrement le soutien de Patrick Molinoz pour porter le dossier alors qu’il était Conseiller Général.

 

Pour rebondir sur le sujet,  Laurence Porte a assuré la continuité sur les dossiers entamés par son prédécesseur comme une évidence dans la continuité et la responsabilité.  Pour la Conseillère Départementale, c’est de village en village où il fait bon vivre que le territoire pourra attirer de nouvelles familles, soulignant que si villes et villages sont interdépendants ce sont les villes qui ont besoin de l’équilibre territorial du milieu rural et non l’inverse.

 

GRIGNON 2015 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNESFrançois Sauvadet a souligné d’un trait d’humour ce jour comme étant celui de la "rentrée économique du Département", avec l’inauguration de la foire de Montbard le matin et cette inauguration dans un village de l’Auxois… comme une sorte de continuité républicaine !

 

Le Président du Conseil Départemental a salué le courage des maires qui n’ont pas peur d’investir dans leur patrimoine local, l’investissement étant un devoir pour les communes si elles ne veulent pas disparaître.

 

Précisant que malgré les baisses de dotations et de financement les territoires doivent se sentir soutenus dans ces actions dont le Département se porte garant.  En ce sens Grignon, village de moins de 40 âmes, est un exemple  maintenant, par cet effort, un village et un territoire attractif.

 

François Sauvadet adressera un message clair au travers d’une petite phrase  « La commande publique est garante d’emplois pour les entreprises ».

Il a noté la symbolique marquée par le choix d’un chantier d’insertion en rapprochant les personnes les plus éloignées de l’emploi dans un projet qui a joué la solidarité humaine, renouvelant le souhait du Conseil Départemental à soutenir le secteur de l’insertion professionnelle.

 

Le Conseil Départemental restitue à la commune cette voie que monsieur le maire « récupère en bon état et dont la commune est désormais propriétaire… » !

 

C’est au bord de l’étang battu par le vent qu’un pot de l’amitié était offert dans un village bien dans son temps.

                                              GRIGNON 2015 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 

 

 

GRIGNON 2015 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES

 

Crédit photos Marie Quiquemelle

 

m.quiquemelle@echodescommunes.com

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Fontaine-Française inaugure la mairie et le bâtiment pour les activités périscolaires.
Ces deux réalisations, à la fois sobres et de belle facture sont...
La commune, premier lieu de proximité et de cohésion sociale
Ludovic ROCHETTE, maire de Brognon et l’ensemble du conseil municipal ont...
MiCA : conseil et assistance aux collectivités
Le Conseil Général a mis en place début 2012 la Mission...
La commune de Vielverge sollicite la MiCa
Le Conseil Général a mis en place, début 2012, la Mission...
Choisir un exploitant pour gérer la distribution de l'eau potable.
La démarche conduisant à choisir un délégataire de...
Visite des installations bois énergie du Pays Seine-et-Tilles.
Dans le cadre du Printemps de l'environnement, François Sauvadet,...
Présentation du plan départemental de soutien à la voirie communale et au développement économique local.
François Sauvadet, président du Conseil départemental de...
François REBSAMEN lance les travaux de restructuration de la place de Fontaine d'Ouche
Dans le cadre de la politique de renouvellement urbain engagée dans sept...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *