Communes, un patrimoine en danger !

27 août 2015

« Faisons cause commune le 19 septembre prochain partout en France pour les défendre ! » Tel est le message de l’Association des Maires de France. Face à la baisse des dotations, l’AMF en appelle aux citoyens. Pour la première fois de son histoire, l’Association des maires de France lance une pétition en ligne. Le prélude à une journée de mobilisation le 19 septembre.

 

 

 

Dans le cadre de la mobilisation décidée par l’Association des Maires de France, les élus sont appelés à participer, ceints de leurs écharpes, ainsi que l’ensemble des conseillers municipaux et communautaires à un grand rassemblement d’élus locaux, le samedi 19 septembre 2015, à 11h, à Dijon, devant la préfecture de la Côte-d’Or.


Ce rassemblement a pour objectif de montrer à l’opinion publique, aux autorités et à la presse, la détermination des élus municipaux et intercommunaux à obtenir un allègement et un étalement de la diminution abusive des dotations de l’État au bloc communal, décidée pour les années 2015, 2016 et 2017.


Cette diminution brutale, qui s’ajoute à une nouvelle organisation territoriale très défavorable aux communes, menace en effet leur action et donc leur survie.
Vous êtes également invités à organiser, le même jour, sous la forme et le format qui vous semblent les plus adaptés, un temps d’information et d’échanges avec la population de votre commune.

 


COMMUNES EN DANGER 2015 ECHO DES COMMUNESLes ouvertures de bâtiments prévues dans le cadre des Journées du Patrimoine ou, à défaut, l’ouverture de votre mairie, dans l’après-midi du 19 septembre, pourront donner l’occasion de cette sensibilisation de nos concitoyens, auxquels nos collectivités rendent des services irremplaçables.


Il en va de la défense des services de proximité, mais également du maintien des activités économiques liées aux investissements locaux. L'AMF appelle à se rassembler nombreux pour nos communes et nos intercommunalités, pour nos concitoyens, pour l’activité et pour l’emploi.

 

L’Etat veut réduire de 30% les dotations qui étaient jusque-là accordées aux communes et intercommunalités pour assurer leurs missions. Le 29 juin dernier, le Bureau de l’AMF avait décidé, compte-tenu de la gravité de la situation et avant que le Gouvernement n’arrête le projet de loi de finances pour 2016, d’engager une journée nationale d’action le samedi 19 septembre prochain dans toutes les communes et intercommunalités de métropole et d’outre-mer, à destination des citoyens.

 

C’est une décision sans précédent dans l’histoire de l’AMF qui s’appuie sur les 17 334 délibérations de soutien déjà reçues contre la baisse des dotations. Elle s’inscrit plus généralement dans la volonté de l’AMF de défendre l’institution communale, trop souvent marginalisée et fragilisée au fil des textes législatifs et réglementaires qui contraignent l’action des collectivités locales.

 

"L’objectif principal de cette journée est de recueillir le maximum de soutiens de nos concitoyens, marquer les esprits et faire date par l’ampleur de la mobilisation".

C’est pourquoi, le samedi 19 septembre prochain, à l’occasion symbolique des journées du patrimoine, seront notamment organisés par les élus de toutes sensibilités politiques des rassemblements avec les habitants, entre 10h et midi afin de les alerter sur les enjeux. Citoyens, responsables d’associations, acteurs économiques sont donc invités à se mobiliser et à soutenir leurs communes.

 

COMMUNES EN DANGER 2015 ECHO DES COMMUNESEnsemble, tous les Français doivent faire « cause commune » : C’est leur vie quotidienne et la cohésion des territoires qui sont en jeu !

 

Au-delà de ces rassemblements, l’AMF appelle les citoyens de notre pays à signer dès maintenant « l’Appel pour les communes de France » sur le site https://www.change.org/

 

 

 

Quelques réactions !

 

"Conseiller municipal depuis 20 ans, j'ai pu mesurer, dans tous les domaines de la vie quotidienne, le rôle important et incontournable de la commune, maillon essentiel d'une république équilibrée et égalitaire au niveau de son territoire."

 

"J'aime ma commune, sans moyens financiers pour la faire vivre elle est condamnée à disparaître, "mangée" et dépendante d'une plus grosse ville !"

 

"Que deviendront nos communes rurales car c'est bien elles qui sont concernées. Je suis élu depuis 21 ans et je n'ai jamais assisté à ce haut niveau d'amateurisme."

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

PORTRAIT D'ELU ... l'Echo des communes a rencontré Laurent Streibig, Maire d'Echannay, Président de la C.C. Ouche et Montagne.
Réélu maire de sa commune et nouveau Président de la...
Fontaine Française fait le plein d'énergie.
Fontaine Française, le groupe Dijon Céréales, et la...
Les 4 présidents bourguignons de l'AMR ont été reçus par monsieur le préfet de Région
Reçues par le Préfet de Bourgogne, les associations de Maires...
Des maires au service des maires vous informent !
Ce mercredi 29 juillet les associations des maires ruraux du 71, 58, 89 et 21...
Premières tendances de l'évolution des montants de la CVAE versée en 2016
Créée en 2008 et regroupant la direction générale...
Les raisons de la colère
La Côte d’Or… Un département qui bouge, qui...
L'état d'urgence en Côte-d'Or, mesures et conséquences
Alors que l'état d'urgence est prolongé jusqu’au 26...
Journée citoyenne... Une mobilisation par et pour les citoyens
Francois Baroin, président de l’AMF, a présenté, au...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *